mardi 31 mai 2011

On peut comprendre ces tunisiens désemparés, les responsables de ces situations se trouvent-ils des deux côtés de la méditerranée ?.

" Paris: Une trentaine de Tunisiens occupent un ancien immeuble de Ben Ali "


http://www.20minutes.fr/article/734030/paris-trentaine-tunisiens-occupent-ancien-immeuble-ben-ali

Photo supprimée suite à une réclamation DMCA du 19 décembre 2011

" Nous avons reçu une réclamation DMCA concernant votre blog, zen. Le 19 déc. 2011, nous vous avons envoyé par e-mail tous les détails concernant cette réclamation. Nous avons également rétabli le statut "Brouillon" pour le message concerné. Vous pouvez le modifier ici. Si vous supprimez le contenu et/ou les liens offensants, vous pourrez republier le message. Si vous estimez être en droit de publier ce contenu, vous pouvez contester la validité de cette réclamation. Pour plus d'informations sur notre politique DMCA, cliquez ici. Merci de nous aider à résoudre ce problème le plus rapidement possible."


" Une trentaine de Tunisiens occupent depuis ce mardi après-midi un immeuble du 19e arrondissement, au 36, rue Botzaris, appartenant à Zine Ben Ali. D'après un soutien présent sur place, il s'agit plus précisément d'un «lieu associatif» de trois étages qui était géré par le RCD, le parti du président tunisien déchu qui a été dissous en mars dernier...."


Quand on s'invite dans un pays, disposer un drapeau Français à gauche du portail (photo, voir lien) en guise de pendant du drapeau Tunisien, ça serait un geste de grande élégance à l'égard du peuple de France..


On nous a dit que les avoirs de la famille Ben Ali sont gelés.Si, comme le relate 20minutes.fr, le 36 de la rue Botzaris appartenait au RDC, le parti du président Ben Ali, on peut considérer que c'est un juste retour des choses.
 
Il y a plus de 30 ans, on parlait encore et toujours de " la protection des droits de l'homme " et " les dangers de la réapparition de la propagande fasciste ". Qui a oublié l'attentat de la synagogue de la rue Copernic, le vendredi 3 octobre 1980 ?.
Les auteurs de l'attentat n'ont jamais été retrouvés.
Le  Monde
Page 48 - Mardi 14 octobre 1980
Pour être le plus complet possible sur cet attentat de la rue Copernic, réécouter Jacques Pradel sur RTL " l'heure du crime " du 14 décembre 2010
 
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr 

En faire l'écho de l'originalité de cette critique argumentée sur la charité, ça coulait de source ...

Tocqueville Magazine


LE FLASH

(A diffuser largement)

LUNDI 30 MAI 2011

" DONS AUX OEUVRES : LA GROSSE FARCE "

" En ces temps de déclaration fiscale, nous voici de nouveau devant une farce à la française, telle que le dirigisme on invente sans arrêt. Ce sont les dons à « certains organismes d'intérêt général ». Au départ, il semble d'un intérêt minime de s'en occuper. En fait, à observer le système, il étend ses tentacules fort loin.


La paupérisation du peuple français réalisée, au fil des années, par les pouvoirs de toutes obédiences, en est la base ; nos lecteurs savent fort bien d'où provient cette paupérisation, à savoir principalement des impôts et réglementations, ceci sur fond de cupidité des manipulateurs du sommet. Certes, la plupart d'entre eux peuvent imaginer échapper à cette paupérisation, n'étant pas à ranger dans la catégorie des pauvres. Bien que supportant l'écroulement permanent de la richesse nationale, ils s'y habituent en la gérant plus ou moins ; ils ne s'aperçoivent pas, par exemple, qu'eux-mêmes abandonnent telle ou telle action généreuse à laquelle ils se livraient auparavant : nous voici donc en plein dans le problème.

ASSISTANAT


Aux impôts et réglementations, s'ajoute pour nous ruiner l'assistanat, qui se traduit par des sommes phénoménales souvent citées par nous. Cet assistanat a une conséquence particulière ; les gens enregistrent que l'État prend en charge les démunis et précisément avec les impôts qui les ruinent : les voici débarrassés de l'idée charitable de secourir ces démunis !
Aux USA, immense continent sensiblement plus libre que la France et donc plus riche, la générosité publique est bien plus développée que chez nous : 5 % du PIB américain est consacré à des actions charitables !
Voulant corriger les effets pervers de ses propres actions, le pouvoir a donc imaginé la possibilité de déduire des impôts les dons en faveur « de certains organismes d'intérêt général ». Le résultat inévitable est une obscure usine à gaz.


LES DETAILS


En mars 2009, un palier nouveau fut franchi dans le nuage de l'usine à gaz.

Il y avait jusqu'alors 12 catégories d'associations bénéficiaires, chaque catégorie ayant son régime particulier extraordinairement complexe ; le reçu à envoyer comportait une demi page ; depuis lors, il comporte une grande page 21x24. A lire attentivement la raison, elle est toute simple : les 12 catégories d'associations sont devenues 24.


Elles portent souvent des noms absolument obscurs : « entreprises adaptées », « entreprises d'insertion » ou « entreprises de travail temporaire d'insertion ». Une catégorie est assortie d’un nom qui est bien trop long à citer : il y est question de la fondation du patrimoine et d'un lien avec les propriétaires des immeubles.

Le chef-d'oeuvre de la « bourreaucratie » se lit dans une petite notice d’une demi page. « Cette disposition fiscale concerne uniquement les organismes qui satisfont aux critères définis par les articles 200, 238 bis et 885, etc. du code général des impôts. Pour que les victimes comprennent bien, ils leur est conseillé de s'assurer qu’ils répondent aux critères visés ; ceux-ci se référent à un nombre d'articles considérables du livre des procédures fiscales. Et même, s'ils ont des insomnies, ils peuvent s'en rapporter au bulletin officiel des impôts dont la lecture doit être particulièrement attrayante.


Nous gardons pour la fin le coup de fouet que nous citons en entier : « si les organismes bénéficiaires de dons délivrent à tort des reçus fiscaux, ils s'exposent au paiement d'une amende fiscale égale à 25 % des sommes indûment mentionnées sur ces documents (article 1740 à du C.G.I.).

LES EFFETS DESTRUCTEURS


Les effets destructeurs de cette farce bien française peuvent être détaillés.


D'abord, l'incroyable surcharge administrative disséminée dans un grand nombre de bureaux et dont personne ne peut connaître le coût total. Ensuite, se trouve l'assèchement de la générosité privée déjà signalée plus haut. A citer également l'expropriation du temps privé qui est un véritable esclavage et n’est jamais mise en lumière. Chacun, selon les principes du droit naturel, est propriétaire de son temps : le dirigisme vole aux gens leur temps en imposant des démarches et formalités insupportables. Les dirigeants des associations sont obligés de remplir ces formalités pour obtenir la maigre consolation de permettre à leurs cotisants de déduire les cotisations de leurs impôts : remplissage des reçus, envoi et classement. Le nombre d'heures ainsi volées est absolument immense et compte à son tour dans la paupérisation de la France.


La dégradation morale s'ajoute. Nous recevons tous des documents d'associations réclamant à juste titre notre aide ; très souvent, dans ces documents, il nous est dit que pour donner 100 euros nous ne dépenserons que 34 euros ; dans la plupart des cas, c'est pur mensonge ; contraindre les victimes à mentir est l'effet de cette usine à gaz.

Enfin, voici le degré suprême de la dégradation morale : les victimes, à savoir les donateurs et les dirigeants d'associations, se réjouissent souvent du système, ignorant que c'est une véritable farce remplie de mensonges et de pièges. Convaincre les victimes de bénir leurs chaînes est le rêve de tous les totalitarismes.


Bien sûr, personne n’en veut aux honnêtes fonctionnaires qui, a la base, se livrent à ce travail destructeur. La responsabilité totale repose sur les élus et leurs compagnons de route qui depuis des décennies, s'activent pour consolider cette arnaque et bien d'autres du même type.


Michel de Poncins
______________________________________________________________________________________________
Pour envoyer un commentaire ou inscrire un ami



micheldeponcins@orange.fr

FOIRE AUX QUESTIONS
 
Nous recevons un très abondant courrier avec parfois des questions intéressantes. Cette rubrique a pour but d'en faire profiter tout le monde. S'il y a des réponses utiles, elles seront publiées.

______________________________________

A propos des radars:


Les USA sont très restrictifs pour la vitesse et l'Allemagne très tolérante. Quelqu'un connaît-il les trois taux d'accidents mortels : aux USA, en Allemagne et en France ?

http://zen-fiatlux.blogspot.cpm
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 30 mai 2011

Un océan sépare Flushing Meadow de Roland Garros : « Open – Close » – Asphalte ou Terre battue,...

...tous les coups ne seraient-ils pas admis au sud du bois de Boulogne ?.

Comme on fait son lit, on se couche...!
Comme on fait son nid, on se couche..!
                Photo parc Balzac Angers

A Flushing Meadows, les frappes de balles sont plus violentes et, surtout plus rapides qu'à Roland Garros. Serait-ce à cause de la surface du terrain ?. A moins que ce ne soit de la faute à la surface financière de.... !


« Oh rage Ô désespoir... : "l'assassin violeur" Outre-Atlantique, DSK, qui a écrit qu'il était innocent et, bien que l'on en sache pas plus, les médias tiennent toujours leur tête de turc et, ils ne la lâchent plus !.» http://zen-fiatlux.blogspot.com/2011/05/en-tout-debut-dapres-midi-les-grandes.html  
24 balles de tennis pressurisées suffiront-elles pour dénouer cette partie qui devrait se jouer en fond de court ou au filet ?. Les coups droits, les passing-shots et les amortis seront-ils si nombreux qu'on voudrait nous le laisser entendre ?.
                                                                     Photo 20minutes.fr

Un membre du gouvernement, prétendu accusé, démissionnaire ou démissionné, mais que l'on retrouve à son poste de premier magistrat de la ville où les faits reprochés se seraient passés, est-ce une entrave à la sérénité de l'enquête et au bon fonctionnement de la Justice ?. Qu 'en pensent-elles les manifestantes féministes, très remontées, de la semaine dernière ?. La balle est dans leur camp.

samedi 28 mai 2011

Triste Bilan de Nicolas Sarkozy, peu d'espoir en l'avenir - Liesse en Espagne, un Messi était en Angleterre...

Hier, devant les UMP-RPR, monsieur François Fillon, premier ministre, a fait un bilan élogieux de la gestion des quatre années du Président Sarkozy !. On ne doit pas vivre dans le même pays que le sien  !



La bonne gestion de la crise par Nicolas Sarkozy, c'est quoi ?.
Et ben je vais vous le dire :


C'est l'explosion des déficits publics

C'est l'empilement d' emprunts sur les marchés internationaux


C'est toujours de s'en rapporter à des comparaisons avec l'Allemagne et, de courir après les quelques pays vertueux de la zone euro.


C'est d'inventer des usines à gaz et des dispositifs plus coûteux les uns que les autres.


C'est de sortir d'un mouchoir, des rêves inachevés en matière d'éducation, de justice et d'ordre public.


C'est de dire et de repéter des inepties qui ne sont jamais corrigées.


C'est se montrer en compagnie des grands de la planète, en sortant le carnet de chèque de la République.


C'est d'avoir multiplié les emplois précaires, d'avoir accentué la précarité et, d'avoir fait progressé la pauvreté.


C'est d'avoir provoqué l'alourdissement de la facture des collectivités locales


C'est d'avoir démultiplié les coûts des présences militaires françaises à travers le monde en adhérent définitivement à l'OTAN. La facture va-t-en-guerre a atteint des sommets, la France étant le plus gros contributeur financier de la zone euro !.
L'éthique et la morale  " financière ", des valeurs sans cesse misent en exergue par le Président de la république, elles s'ajoutent aux nombreuses annonces rangées dans les tiroirs élyséens.


Il faut s'appeler madame Lagarde pour croire à une reprise économique, rien qu'en s'appuyant sur la consommation des ménages ?.Le porte-monnaie des ménages est de plus en plus sollicité, tout en étant privé de " carburant " depuis quatre ans, ils subissent la stagnation de leur pouvoir d'achat, quand ce n'est pas une régression !. Le chômage massif, la précarité d'emploi, l'explosion des prix à la consommation, ce n'est pas demain que la population va reprendre confiance dans ses responsables gouvernemantaux et dans l'Europe ?.


P.S. : La France et l'Europe sont à la recherche d'un MESSI.
Un Messi, il y en avait un hier soir, sur TF1 et sur le terrain !
La montée des vaincus, les Anglais de Manchester United 1 - 3
Viva Espagna, viva F.C. Barcelona
Pour les amateurs du ballon rond, ils ont vécu une soirée football exceptionnelle en intensité et, extraordinaire en qualités techniques !. Cela paraîssait tellement naturel et simple pour ces joueurs de Barcelone.
Sacrée soirée inoubliable

mercredi 25 mai 2011

F.M.I., ses dessous argentés et LIBERTE D'EXPRESSION surveillée par...!

"Faucon" se le disent, Faudrait pas amuser le tapis, encore moins se prendre les pieds dans le Tapie !.  
" De la discussion jaillit la lumière " dit le proverbe

Peut-on encore citer Socrate,  serait-ce prendre un risque discriminant aux yeux du législateur ?.

Un adage que l'on prête à Socrate : " De deux maux, il faut choisir le moindre " ( pour expliquer pourquoi il avait épousé une femme de très petite taille ) !

Aucun propos, aucun discours..., rien n'est parfait pour chacun d'entre nous. Parfois, il faut mettre en exergue des analyses de personnes avisées et très compétentes.

Tolle, lege

LUNDI 23 MAI 2011


LE FMI ET SES FRASQUES

Nous allons évoquer les frasques du FMI, mais ce n'est pas forcément celles de DSK dont les médias nous abreuvent à longueur de journée. Il reste cependant qu'un observateur attentif et subtil peut probablement trouver des liens entre tous les phénomènes.


Pour sauver en quelque sorte DSK, la presse, les médias et tous ses anciens amis chantent les louanges de son action à la tête du Fonds Monétaire International (FMI) ; nous ne les suivrons pas sur ce chemin et à entendre dans la rue les peuples irlandais, portugais et grecs entre autres nous ne sommes pas seuls.

UN STATUT EXTRAVAGANT

D'abord, il est absolument nécessaire, en citant des chiffres que la presse a publié, de rappeler le formidable prélèvement que cette institution internationale opère, pour ses frais de fonctionnement, par la force fiscale sur le monde entier. Citons quelques chiffres concernant le président déchu. Il touchait 500 000 euros par an.
Son indemnité de séparation se monte à 250 000 $. Sa retraite de patron de l'institution lui garantit environ 80 000 $ par an jusqu'à la fin de sa vie. Ces sommes pour être comparées à d'autres doivent être affectées d'un coefficient multiplicateur pour tenir compte d'une exonération totale ou partielle d'impôt et du fait que c'est pour l'argent de poche, puisque que l'essentiel de la vie courante et bien au-delà fut assurée par l'institution. Comme il est de règle dans les dinosaures internationaux le statut abusif du sommet se répand en ondes bienfaisantes sur tous les échelons inférieurs. La bureaucratie du FMI compte 2700 employés ! Nous ne connaissons pas le coût total des frais de fonctionnement et probablement la moitié de ce chiffre doit est considéré comme un enrichissement sans cause pour les bénéficiaires.
Il est une règle absolue au sein de la dictature mondialiste, dont ce FMI n'est qu'un des multiples visages : plus les organismes sont importants, moins il y a de vrais contrôles et plus les fuites d'argent s'aggravent ; les titulaires vivent à l'abri dans une sorte de bulle financière et juridique dont ils ne cherchent surtout pas à sortir. En témoigne la bataille homérique pour se partager entre les nations les grandes fonctions internationales bataille déjà engagée pour le FMI où les politiques de chacun des pays trouvent le moyen de s'échapper en quelque sorte par le haut.

Les analyses ci-dessus s'appliquent peut-être à mille « bourreaucraties » internationales exerçant à un titre ou à l'autre la dictature mondialiste. Quelles sont les personnes qui souffrent le plus de cette situation scandaleuse ? Ce sont les pauvres de toute la planète, car par répercussions successives la force fiscale sur laquelle repose ces édifices fait souffrir principalement les pauvres. La participation du démissionnaire à cette entreprise ne peut pas du tout être, pour ce seul premier motif, considérée comme positive contrairement aux déclarations de la presse et des médias et même si bien d'autres dans le monde se partagent ainsi injustement le butin international public


LES ACTIONS ENGAGEES

Encore, faut-il examiner cependant si les actions engagées sous son égide ont été positives.
Le FMI a apporté son concours en corrélation avec les États à des politiques de relance dans un grand nombre de pays. Or ces politiques sont véritablement catastrophiques et ne font que propager et prolonger la crise économique. En effet elles reposent toutes sur l'intervention des États dans l'économie ce qui est tout à fait contraire à la liberté économique absolument nécessaire à la création de richesse. Cette intervention implique des impôts et des endettements croissants. L'objectif annoncé découle de l'idée qu'après le détour d'un certain nombre d'années les PIB augmenteront et pourront ainsi résoudre les diverses calamités que les mêmes États ont créées par leurs propres activités multiples et destructrices. C'est évidemment un faux raisonnement. L'observation quotidienne montre que les pays européens et en particulier la France, championne des politiques de relance, voient leurs économies traînasser dans une médiocrité qui ne s'arrête pas.


Ensuite, il est permis de constater qu'avec l'aide des diverses banques centrales le FMI a maintenu le taux de l'argent à un niveau extrêmement modeste ce qui a conduit à créer de la fausse monnaie et à engendrer en particulier dans beaucoup de pays des bulles immobilières. Or il est un principe sur le plan économique : le capital doit être payé à un taux normal permettant une allocation adaptée des ressources, ce qui ne fut pas le cas. Il en est résulté un grand nombre de calamités ayant frappé entre autres plusieurs pays comme l'Irlande, le Portugal et la Grèce.

Ayant été le pyromane, le FMI a-t-il été un bon pompier ? Pas du tout. En effet, les recettes appliquées l'on été sur la base d'aides financières et les milliards ont valsé : un jour la Grèce a besoin de 60 milliards et le lendemain cela n'est déjà plus suffisant. Les pyromanes ont continué à attiser le feu. Puisqu'il s'agit de la Grèce, il paraît que la nouvelle aide pourrait se faire en échange d'une hypothèque sur de nombreux biens comme les sites olympiques construits en 2004. A quand la vente de l'Acropole qui, au demeurant, n'est qu'un temple dédié à une idole !

L'arrosage avec de la fausse monnaie s'accompagne généralement de l'exigence d'une diminution du déficit public d'une façon drastique et c'est là qu'apparait un autre défaut. Cette diminution est imposée avec des mesures très dures pour les populations comme par exemple le gel des salaires, le gel des retraites, voire des diminutions, le rabotage des avantages sociaux, du chômage en accroissement et des aggravations de la fiscalité. Dans la plupart des pays visés ces programmes sont propres à détruire la richesse et pas du tout à la développer dans l'intérêt des populations. Ainsi s'explique que dans les divers pays ces populations à juste raison protestent violemment dans la rue contre des mesures qu'elles ne comprennent pas.


LES PREDATEURS PUBLICS

Enfin, aucun sacrifice personnel important n'est demandé aux prédateurs publics qui dans ces pays comme ailleurs sont uniquement attachés au maintien de leurs propres privilèges si extravagants soient-ils, le reste n'étant vraiment pas leur souci.

Une des caractéristiques de la dictature mondialiste en construction très avancée est la solidarité sans faille entre les manipulateurs du sommet. Ce tour de piste dans le prétendu génie du FMI et de son président déchu le montre abondamment. S'il semble abandonné par ses pairs, il fut encensé par eux dans diverses fonctions et pendant très longtemps.


Au début de cette analyse, nous évoquions des liens subtils entre les diverses catastrophes au sein du FMI. Ce n'est pas si subtil : la planète entière était au courant de tout !

Ces manipulateurs du sommet vivent dans une sorte de bulle psychologique et leur devise semble se formuler ainsi : « prédateurs de tous les pays, unissez-vous ».


Michel de Poncins

http://diaconescotv.canalblog.com/archives/2011/05/23/21208882.html  
Chut ! Shut up !
 
LA LIBERTE D'EXPRESSION  
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr


Intervention de M. Yves-Marie Laulan, président du Cercle des Libertés républicaines [1] au colloque sur la liberté d’expression organisé le 11 mai 2011 à l’Asiem par le Cercle des Avocats libres, le Cercle des Libertés républicaines, et le Collectif parlementaire pour la Liberté d’expression

Gambetta disait en 1872 : « La France n’a jamais demandé que deux choses à un gouvernement : l’ordre et la liberté ». La France, de nos jours, a l’ordre, enfin, à peu près. Mais elle a perdu la liberté ou est en passe de la perdre. Je parle de la liberté de parole, qui conditionne la liberté d’opinion, laquelle commande la liberté tout court, celle qui caractérise une démocratie. De ce point de vue, la France a clairement emprunté un chemin inquiétant, celui qui conduit à une pensée totalitaire.

Comment en est-on arrivé là ? Le processus est simple. Il s’agit de l’action menée depuis des années par un certain nombre d’associations prétendument anti racistes, qui détournent à leurs fins propres les dispositions de lois conçues à l’origine en toute bonne foi par le législateur. Il s’agit notamment de l’article 8 de la loi Pléven qui les autorisent à engager à tout propos l’action publique, et aussi et surtout des dérives de la jurisprudence concernant l’interprétation à donner aux articles des lois Gayssot et Pléven , notamment en ce qui concerne les notions « d’incitation » à la « discrimination et à la haine raciale », notions floues et vagues à souhait, qui peuvent donner lieu à toutes les interprétations, même les plus fantaisistes selon l’humeur du moment.

Dans l’état actuel de la jurisprudence, tout prétexte, même le plus futile, par exemple,....

La suite sur ce lien :

http://www.enquete-debat.fr/archives/intervention-de-m-yves-marie-laulan-au-colloque-sur-la-liberte-d%e2%80%99expression/

mardi 24 mai 2011

Montaigne et Tocqueville inspirateurs des Constitutions des Etats-Unis et de la France

J'entends ici ou là, dans les médias, que nos élites politiques et autres journalistes confirmés font des éloges du système judiciaire américain, c'est leur droit. Pourquoi avoir attendu l'affaire Strauss-Kahn pour en parler ?.
Cent ans après Montaigne " l'Esprit des lois ", Alexis de Tocqueville s'en inspira quand il a écrit " De la Démocratie en Amérique ". Les rédactions de la Constitution des Etats Unis d'Amérique et de la Constitution Française de 1791 ont été fortement influencées par l'Esprit des lois.

Les ceusses qui désir en savoir plus, allez lire dans Google : ARTICLE DE LA REVUE JURIDIQUE THEMIS du 18 mai 2005..." Lorsque les riches seuls gouvernent, l'intérêt des pauvres est toujours en péril ; et lorsque les pauvres font la loi, celui des riches...". Un travail remarquable de l'auteur : " On attribue trop d'importance aux lois, trop peu aux moeurs "

"...Tocqueville peut se faire rassurant parce qu'il constate que les lois américaines, en dépit de leur imperfection et de leur précarité, contribuent au renforcement de la démocratie aux États-Unis...."
"...La conclusion à laquelle en arrive de Tocqueville : 
" prises dans leur ensemble, les lois américaines sont bien adaptées aux moeurs des Américains. La conjugaison des deux explique en définitive le succès de la démocratie en Amérique. L'avenir de la démocratie dans le pays où on l'instaure repose donc moins sur la nature physique, les conditions matérielles et géographiques du pays, que sur une heureuse conjugaison des lois et des moeurs: «Les lois et les moeurs des anglo-américains forment donc la raison spéciale de leur grandeur...."...

Rapide résumé du fonctionnement des Institutions Américaines :

Le gouvernement national est divisé en trois branches :

législative avec le Congrès composé de la Chambre des Représentants et du Sénat
exécutive représentée par le Président
judiciaire avec les cours fédérales

Sur le principe de la séparation des pouvoirs "separation of powers", cette répartition donne à chaque branche des pouvoirs et une autonomie spécifiques.

Le nombre de représentants est proportionnel au poids démographique de l'État. Au recensement de 2000, la moyenne de population pour les 435 districts était de 646 946 habitants.

Au Sénat : Mandat de six ans pour les 100 représentants

A la Chambre des Représentants : Mandat de deux ans pour 435 représentants dans le 112e Congrès (2011-2013) soit : 242 sièges aux Républicains et 193 sièges aux Démocrates.
 
Constitution des États-Unis d’Amérique
du 17 septembre 1787

« Nous, Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d'établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d'assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d'Amérique. »....


«Nul ne pourra être représentant s'il n'a atteint l'âge de vingt-cinq ans, s'il n'est citoyen américain depuis sept ans et s'il ne réside, au moment de l'élection, dans l'État où il doit être élu....»


« Les représentants et les impôts directs seront répartis entre les différents États qui pourront faire partie de cet Union, proportionnellement au nombre de leurs habitants »...

« ....Aucun sénateur ou représentant ne pourra, durant la période pour laquelle il a été élu, être nommé à une fonction civile relevant de l'autorité des États-Unis, qui aurait été crée ou dont le traitement aurait été augmenté durant cette période ; aucune personne occupant une charge relevant de l'autorité des États-Unis ne sera membre de l'une des deux Chambres tant qu'elle exercera ces fonctions...»....


Aucun titre de noblesse ne sera conféré par les États-Unis, et aucune personne qui tiendra d'eux une charge de profit ou de confiance ne pourra, sans le consentement du Congrès, accepter des présents, émoluments, charges ou titres quelconques, d'un roi, prince ou État étranger. »...

«...Le président, le vice-président et tous les fonctionnaires civils des États-Unis seront destitués de leurs charges sur mise en accusation et condamnation pour trahison, corruption ou autres crimes et délits majeurs....»


«...Le pouvoir judiciaire des États-Unis sera conféré à une Cour suprême et à telles cours inférieures dont le Congrès pourra de temps à autre ordonner l'institution. Les juges de la Cour suprême et des cours inférieures conserveront leurs charges aussi longtemps qu'ils en seront dignes et percevront, à échéances fixes, une indemnité qui ne sera pas diminuée tant qu'ils resteront en fonctions... »

« ...Le pouvoir judiciaire s'étendra à tous les cas de droit et d'équité ressortissant à la présente Constitution, aux lois des États-Unis, aux traités déjà conclus, ou qui viendraient à l'être sous leur autorité ; à tous les cas concernant les ambassadeurs, les autres ministres publics et les consuls ; à tous les cas relevant de l'Amirauté et de la juridiction maritime ; aux différends auxquels les États-Unis seront partie ; aux différends entre deux ou plusieurs États, entre un État et les citoyens d'un autre, entre citoyens de différents États, entre citoyens d'un même État revendiquant des terres en vertu de concessions d'autres États, entre un État ou ses citoyens et des États, citoyens ou sujets étrangers. »...

«.....Dans tous les cas concernant les ambassadeurs, les autres ministres publics et les consuls, et ceux auxquels un État sera partie, la Cour suprême aura juridiction de première instance. Dans tous les autres cas mentionnés précédemment, elle aura juridiction d'appel, et pour le droit et pour le fait, sauf telles exceptions et conformément à tels règlements que le Congrès aura établis.
Tous les crimes, sauf dans les cas d'« impeachment », seront jugés par un jury. Le procès aura lieu dans l'État où lesdits crimes auront été commis, et, quand ils ne l'auront été dans aucun, en tel lieu ou place que le Congrès aura fixé par une loi.

... «...Pleine foi et crédit seront accordés, dans chaque État, aux actes publics, minutes et procès-verbaux judiciaires de tous les autres États. Et le Congrès pourra, par des lois générales, prescrire la manière dont la validité de ces actes, minutes et procès-verbaux sera établie, ainsi que leurs effets.»...


«...Les citoyens de chaque État auront droit à tous les privilèges et immunités des citoyens dans les divers États.

Toute personne qui, accusée, dans un État, de trahison, félonie ou autre crime, se sera dérobée à la justice par la fuite et sera trouvée dans un autre État, devra, sur la demande de l'autorité exécutive de l'État d'où elle aura fui, être livrée pour être ramenée dans l'État ayant juridiction sur le crime...»
... « Les sénateurs et représentants susmentionnés, les membres des diverses législatures des États et tous les fonctionnaires exécutifs et judiciaires, tant des États-Unis que des divers États, seront tenus par serment ou affirmation de défendre la présente Constitution ; mais aucune profession de foi religieuse ne sera exigée comme condition d'aptitude aux fonctions ou charges publiques sous l'autorité des États-Unis.»
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr  

lundi 23 mai 2011

"Nul n'est prophète en son pays" !. Les amateurs de foot aimeraient bien un Rudy Garcia pour son équipe.

Une année 2011 éblouissante pour le LOSC : Champion de la ligue I, Vainqueur de la Coupe de France. Possède le meilleur entraîneur et le meilleur joueur de la ligue I !



Quel club français pourra-t-il faire aussi bien que le LOSC Lille Métropole ?.
Bonne chance au challenger !

Un très grand entraîneur qui est en symbiose avec ses joueurs : " Rudi Garcia, l’entraîneur de Lille, prend la défense de son attaquant international belge Eden Hazard, très critiqué dans son pays." Rédaction 365
Eden HAZARD, sacré meilleur joueur de ligue I
"Nul n'est prophète en son pays"

http://zen-fiatlux.blogspot.com/2011/05/quel-club-francais-pourra-t-il-faire.html   
 
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

samedi 21 mai 2011

Tout le monde savait, mais savait quoi, des rumeurs d'un chaud lapin, ça n'en fait pas un violeur ?

Exclusif : pourquoi assassine-t-on DSK, la corruption internationale n'intéresse guère les politiques, ils préfèrent leurs dessous de ceinture...?.


Liberté, Egalité, Fraternité


Affaire DSK,sera-t-elle un des plus gros scandale politique sous la Vème République ?. Voyez sur quoi repose toute cette affaire à la fin de ce commentaire, allez sur ce lien pour essayer d'y comprendre quelque chose :

http://zen-fiatlux.blogspot.com/2011/05/exclusif-pourquoi-assassine-t-on-dsk-la.html

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 20 mai 2011

Coupable, pas coupable - Complicité - Machination ou pas - Acharnement contre un prévenu - Frère ou pas - Invisibilité d'une plaignante...?.

Ce matin sur RTL, Claude Bartolone déclare dans l'iTv de Jean-Michel Aphatie :


"Ils veulent me sortir du FMI avant que j'en démissionne " (sous-entendu avant que je ne me sois officiellement déclaré candidat à la présidentielle) aurait prévenu Dominique Strauss-Kahn.

Faut-il mettre en doute cette déclaration pleine de sous-entendus ?.

Les médias vont-ils enquêter ?.


Faut-il que le Canard enchaîné nous en dise un peu plus ?.
L'affaire DSK ne fait que commencer
Photo captée écran TV - A2- Laurent Delahousse - 20/02/11 
Quelles en seront les conséquences ?.

Parmi ces journalistes invités sur le plateau d'A2, hier soir, le jour de la présentation de DSK devant le Tribunal Pénal de New York, certains d'entre eux glorifient la justice américaine !. Peuvent-ils être jugés sur la sincèrité de leur propos ?.
Cette affaire Strauss-Kahn a déjà inscrit une page peu glorieuse dans l'histoire de la France....
A l'heure actuelle, il est difficile d'évaluer l'importance de la décrédibilisation des médias français sur la gestion de ce scandale international. Après les déclarations de Claude Bartolone, la méfiance de l'opinion publique à l'égard du microcosme politico-financier et journalistique, elle va encore monter d'un cran.
Les retombées politiques incommensurables ont largement dépassé les frontières de l'Europe.
Cette avalanche de millions de dollars va très certainement réveiller l'antiaméricanisme primaire français... Pendant que les cabinets d'avocats Outre-Atlantique vont fouiller le passé de la plaignante et du prévenu, le gendarme du Monde va indubitablement réveiller le passé pas toujours exemplaire de la CIA.


Le Maccarthysme intérieur des années 50 va-t-il s'exporter ?. Peut-on imaginer que des scandales refassent surface du côté de la "Bahía de Cochinos"

http://www.leparisien.fr/dsk-la-chute/affaire-dsk-la-peur-retrospective-de-l-elysee-20-05-2011-1458308.php 

http://zen-fiatlux.blogspot.com 
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr  

jeudi 19 mai 2011

"...je veux consacrer toute ma force, tout mon temps, et toute énergie à prouver mon innocence», DSK

http://www.leparisien.fr/dsk-la-chute/affaire-dsk-anne-sinclair-toujours-fidele-dans-l-adversite-20-05-2011-1458250.php

Rectificatif : monsieur Strauss-Kahn serait retournée, hier, dans son 5 étoîles "Rickers Island" pour quelques heures, ajouté le 20 mai 2011

                  Ne dormira pas en prison, il est assigné à résidence surveillée sans bracelet électronique
Photos captées sur écran A2 le soir du 19 mai 2011

Confessions de journalistes, l'Omerta n'existerait plus ? :


" En Amérique, on n'ait pas dans une république bananière comme en France ", dixit Laurent Joffrin chez Poujadas A2.

Yvan Rioufol est en admiration devant le système judiciaire américain. Il faudra s'en souvenir...!

Chez Hondelatte ce soir sur RTL et sur A2, on a assisté à une cacophonie journalistiques qui a souvent débouché sur des jugements arbitraires, en veux tu, en voilà !. Sur l'A2, chez Poujadas, un Rioufol au sommet de son art du savoir sur les procédures !
A tous ces " maudits politicards démagogues " à qui nous sommes si heureux de donner nos suffrages" disait Alphonse Karr

Parodie sur un air de musique de Sacha Distel


Ophelia, ton frère n'est pas ton frère et ton frère ne le sait pas , Oh DSK... !


Oh Borloo, ton frère n'est pas Sarko et Fillon le sait bien, Oh Borloo...

Le Canard enchaîné 18/05/2011


DSK out, " Borloo sur ses gardes "

..." Je sais que Sarkozy fera tout pour m'empêcher d'être candidat, mais je ne me laisserais pas faire. Moi aussi, j'ai des dossiers "


Monsieur Robert Badinter, toujours aussi digne et mesuré et, des voyeurs braqués, en léger différé, sur la plaidoirie d'un conseil de Dominique Strauss-Kahn.
Entrée sur le plateau d'A2, le passionné Manuel Walls, il a entamé une plaidoirie pleine d'émotion et, il a répondu avec vigueur aux journalistes accusateurs ; eux aussi, un peu gênés par leurs cachotteries sur les personnalités bien placées !. 

Monsieur Strauss-Kahn est libre mais assigné à résidence...Nouveau Rendez vous au Tribunal fixé au 6 juin 2011.

Espérons que les ragoûtants commentaires, les photos montages et les rumeurs  vont s'arrêter. Un homme qui aime les femmes, qui  " frôle " le harcèlement, ça n'en fait pas un violeur pour autant.

Il  faudrait arrêter de dire n'importe quoi !.
Monsieur Dominique Strauss-Kahn est présumé innocent. Maintenant c'est à l'accusation d'apporter les preuves de ce qu'elle a avancé.

Point barre !

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

Comment Dominique Strauss-Kahn s'est fait lyncher par une bande de « salopards » de procureurs-inquisiteurs par défaut,..

...sur le plateau TV de Frédéric Taddeï, le 16 mai. Ecouter le Podcast de l'émission (lien au bas de cette page), vous entendrez parler de crime, de viol, d'un monstre barbare...
Lettre de démission de Monsieur Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds Monétaire International :

«C'est avec une infinie tristesse que je me sens contraint de présenter au conseil d'administration ma démission de mon poste de directeur général du FMI», a-t-il écrit dans ce courrier. «Je tiens à dire que je nie avec la plus grande fermeté possible toutes les allégations qui ont été faites contre moi. Je veux protéger cette institution que j'ai servie avec honneur et dévouement, et en particulier, je veux consacrer toute ma force, tout mon temps, et toute énergie à prouver mon innocence»,

Jusqu'à preuve du contraire, aujourd'hui jeudi 19 mai 2012, Dominique Strauss-Kahn, par l'intermédiaire de ses avocats, il maintient toujours sa version initiale : « il réfute toutes les allégations et, il plaide non coupable »
Ancien bagne de Brest
Cet "assassinat" politique qui va avoir d'énormes conséquences économiques et sociales dans un proche avenir, pour la classe ouvrière française et européenne, ainsi que pour les populations des pays en voie de développement.

« Ce soir ou jamais » lundi 16.05.2011, à la TV publique FR3   Dominique Strauss-Kahn a subi le feux nucléaire... Un Edwy Plenel qui m'a déçu par ses accusations infondées, son imagination débordante d'anecdotes..., sans preuves, à moins qu'il s'en réfère aux rumeurs. « Je sais que je ne sais rien ! » et vous non plus messieurs Plenel et Cie.
 Edwy Plenel-Médiapart
VOIR ET COMPRENDRE – Le Nouvel Obs, blog

17.05.2011

" DSK, on ne prête qu’aux riches "
« Ou comment construire une rumeur globale à partir de rumeurs particulières.

Chez Frédéric Taddeï hier, ce soir ou jamais !, des "stars" se bousculaient pour être celle qui écraserait le plus fort sous des sous-entendus et des rumeurs l’homme de pouvoir merdeux que serait devenu DSK.


Face à cette meute, Michèle Sabban ... » la suite...

http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/05/16/dsk-avis-de-bonne-femme.html  
 
http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/
 
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

mercredi 18 mai 2011

Saint BERNARD enfoncent les clous et, il se réjouit du malheur des autres, j'ai honte !

Bernard Debré, député, photo Assemblée Nationale

Début de la Lettre à la France : par Emile ZOLA


«...Dans les affreux jours de trouble moral que nous traversons, au moment où la conscience publique paraît s'obscurcir, c'est à toi que je m'adresse, France, à la nation, à la patrie !.


Chaque matin, en lisant dans les journaux ce que tu sembles penser de cette lamentable affaire Dreyfus, ma stupeur grandit, ma raison se révolte davantage. Eh quoi ? France, c'est toi qui en es là...»
Photo sur écran TV, Dominique Strauss-Kahn
 
Lettre ouverte à


Monsieur Bernard Debré,
Monsieur l'ex-ministre de la République Française
Monsieur le Député UMP de Paris
Monsieur le Médecin Urologue,

Monsieur le redresseur de tort,

Monsieur le député,

Il est fort probable que vous êtes, vous aussi, un adepte de la censure. Mon premier et unique commentaire posté sur votre blog n'a jamais été publié sous votre commentaire-réquisitoire du 15.05.2011. ( DSK inculpé ).


Je suis fier d'appartenir à cette France d'en bas, «un bon français» comme le disait Eric Besson. Avant de vous livrer ma pensée, je tiens à vous dire que j'ai toujours été un admirateur inconditionnel de votre père, Michel Debré, un vrai patriote, un grand résistant, un Gaulliste ayant occupé toutes les plus hautes fonctions gouvernementales.


Monsieur le Député UMP..., comment pouvez vous endosser la robe d'un procureur au regard inquisiteur, avant d'en savoir davantage, « Je sais, je sais que je ne sais rien » chantait Jean Gabin ?. Le rôle que vous vous êtes attribué dans cette affaire DSK, il est à cent lieux d'un J'accuse d'Emile ZOLA, dans l'affaire Dreyfus !.


Je pourrais m'élever contre vos rumeurs fondées ou infondées qui discréditent les médias, vos amis ou vos ennemis politiques. Ils ne peuvent que favoriser le FN de madame Le Pen ; serait-ce le but recherché pour un second tour FN - UMP  en 2012 ?. Si c'est ça que vous souhaitez, monsieur le député, attendez-vous à ce  que ce parti exige des représentants au Parlement. Peut-être permettraient-ils davantage de clarté dans les scandales politico-financiers ?


Faut-il gratifier vos propos d'une bordée d'injures à l'encontre de la gauche française ?.

Faut-il jeter l'opprobre sur les journalistes ?.


Faut-il s'insurger contre le fonctionnement de notre démocratie revisité à Versailles ?. C'est bien connu, les gauchistes sont des menteurs et les UMP sont des saints « Bernard ».

Monsieur le Député, conclure par une locution latine « (traduite) : Ainsi passe la gloire du monde », j'imagine que vos repas de famille doivent être très animés entre un député urologue, un journaliste, un Président du Conseil...!

Monsieur le Député UMP, avec tout le respect que je dois à votre fonction, il y a bien mieux à faire pour la France.

« Dulce et decorum est pro patria mori »
« Il est doux et beau de mourir pour la patrie »

Alain Février
zen-fiatlux. zen 49

Rappel
Copier/coller sur le blog de Bernard Debré UMP



« De la béatification de François à la chute de l'ange Gabriel »


Société I Ajouté le 16.05.2011 à 10H14


«Sur la place de la Bastille ce 10 Mai 2011, équivalent laïc de la Place Saint Pierre à Rome, une foule en liesse acclamait le nom de François Mitterrand; ....»


«...Puis ce fût le miracle du Front National. François Mitterrand, lié à Jean Marie Le Pen, a changé le mode électoral, passant du scrutin majoritaire qui allait sonner la déroute de son parti, au scrutin proportionnel qui, de façon certaine, faisait entrer le Front National au Parlement. La régulation du Front National fût son deuxième miracle. Enfin, pour ne pas détailler tous ses actes merveilleux, François Mitterrand a vécu avec deux familles, deux femmes et des enfants...».


«....La France est restée incrédule malgré des avertissements nombreux, des manœuvres innombrables....»


« Sic transit gloria mundi »


Pr. Bernard Debré,


Ancien Ministre
Député de Paris




Pourquoi 20 % des français n'auraient-ils pas le droit d'être représenté au Parlement et au Sénat ?. Cela s'appelle de la démocratie d'opinion...!

http://zen-fiatlux.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

mardi 17 mai 2011

En dix ans : Loyers + 29% - Logements anciens, prix + 141% - Revenus + 43% - abus des Syndics...

Les prix des logements anciens augmentent plus vite que les revenus :


Entre 2000 et 2010, les loyers du secteur privé et ceux du secteur social (principalement HLM) ont connu la même progression (+29%)...De 1998 à 2010, la hausse des prix des logements anciens (+141%) a été beaucoup plus rapide que celle des revenus (+43%), indique une étude de l'Institut national de la statistique publiée mardi.

Taxe d'habitation sur les logements vacants


Question orale sans débat n° 1241S de M. Raymond Couderc (Hérault - UMP) publiée dans le JO Sénat du 10/03/2011 - page 568

M. Raymond Couderc attire l'attention de M. le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'État sur la taxe d'habitation sur les logements vacants.


« ...A la fin de l'année 2010, à Béziers, le nombre total de logements vacants dénombrés par les services fiscaux était de 8 208 ; soit, plus ou moins, autant de taxes d'habitation sur les logements vacants qui devraient être payées....»

http://www.senat.fr/questions/base/2011/qSEQ11031241S.html 
 
 

 Projet de loi concernant les syndics


Question orale sans débat n° 1248S de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC) publiée dans le JO Sénat du 10/03/2011 - page 569

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement sur les inquiétudes que suscite le projet de loi sur les syndics.


À la grande satisfaction des associations de copropriétaires et de consommateurs, un avant-projet de loi prévoyait en juin 2010 la généralisation du compte bancaire séparé par copropriété, sans dérogation possible. Or, il est très surprenant de constater, aujourd'hui, que cette mesure n'est plus à l'ordre du jour et que l'ensemble même du projet de loi n'est toujours pas présenté au Parlement. En effet, de nombreuses associations de responsables de copropriétés dénoncent la lenteur d'élaboration de ce texte qui serait entretenue par les chambres professionnelles de syndics pour tenter d'en empêcher l'adoption. Selon une enquête réalisée en novembre dernier, il existe toujours des abus des syndics quant à leur rémunération....

http://www.senat.fr/questions/base/2011/qSEQ11031248S.html  
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr