mardi 30 août 2011

Portrait d'Alain Bauer, ami de Sarkozy et figure importante de la franc-maçonnerie française.

Dans l'émission : " C DANS L'AIR " : "ça défouraille à Marseille"
Un journaliste, correspondant de Nice Matin,  a apporté quelques précisions pas piquées des vers sur la corruption à Marseille, " elle est partout, même dans la police et la politique..."!

Portrait d'Alain Bauer, ami de Sarkozy et figure importante de la franc-maçonnerie française.

Ce n'est pas dans mes habitudes de parler à la place des autres, mais ce courriel m'a interrogé, c'est pour cette raison que je vous en fait état :

« 17H55 sur1TELE
Alain BAUER,Président était l'invité de 1.TELE face à Robert Ménard

C'est un ancien Grand Maître du Grand Orient de France reconverti chef d'entreprise sécuritaire, devenu conseiller pour la sécurité aupès de son ami, le Président Sarkozy qu'il a nommé président de l'Observatoire national de la délinquance. Des titres ronflants qui n'ont rien prouvé dans l'efficacité à combattre ce fléau. Est-ce un exemple de reconversion réussi aux yeux de la franc-maçonnerie ?. Permettez moi d'en douter sérieusement...». Ghémara ...No comment pour la suite

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

Misère, violence, fraude, magouille, lynchage, neuroleptique, loge ment, vu par ce pourfendeur


 

http://zen-fiatlux.blogspot.com/2011/08/135-de-la-population-sous-le-seuil-de.html

« ...La proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 954 euros par mois, a augmenté en 2009 pour atteindre 13,5% de la population vivant en France métropolitaine et ce, à cause de la crise, selon la dernière étude de l'Insee à ce propos, publiée mardi.
En 2009, 8,2 millions de personnes étaient considérées comme pauvres, contre 7,84 millions en 2008, ce qui représentait alors 13% de la population, détaille l'Institut de la statistique....»
Et en 2011, combien sont-ils, 15, 16, 20 % ?.
On entend dans de nombreux médias , que Marseille serait une ville peu sûre !. On dit aussi que Marseille est une ville pauvre !. Je vous laisse imaginer la suite logique qui en découle...»

" Frauder c'est voler ", c'est la nouvelle publicité gouvernementale ?
Pour ne citer que ceux-là... : La gauche détient le clan Guérini..., la droite, les clans Ferrand, Balkany.... Tous ont été mouillés ou condamnés pour des magouilles politico-financières et autres délits !. Cela ne les empêche pas de continuer leur « carrière politique » !. Il est fort probable que le matin, il n'y pense même plus pendant qu'ils se rasent ou qu'ils s'épilent ?.

dimanche 28 août 2011

A votre Attention : Habitants Justices – Madeleine, vous ne disposez plus que d'une ligne de Bus, la 2 qui dessert la rue Saumuroise et la rue Volney, entre le boulevard Coubertin et la place André Leroy.


Le service Marketing de la COTRA-IRIGO-KEOLIS ANGERS a décidé de changer l'itinéraire de votre ligne 10 !. La seule réponse de la Mairie-ALM obtenue à ce jour : " Attendons de voir...", on nous dit sans cesse que gouverner, c'est prévoir !. Si vous avez des bus bondés à la rentrée scolaire, sachez que le plan B (ligne 10) n'existe plus !. Préparez-vous mentalement aux retards, à faire le pied de grue à vos arrêts, aux bus bondés qui vous passeront sous le nez ...!. Vive le TRAM et la marche à pieds !

Pas de livrets horaires dans les boîtes aux lettres ?

Ligne de Bus N° 2 : Trélazé – Banchais – Saint Sylvain
Direction Banchais – Saint Sylvain
Arrêt : Angers - Delacroix
Lundi 29 août 2011 – Grille horaire de votre Arrêt

Irigo.fr : site officiel des transports en commun de
l'agglomération d'Angers-

Qui sommes nous ?

Keolis Angers, opérateur du réseau Irigo

Une mission de service public ?.

Des Nouvelles du Tramway d'ANGERS-AVRILLE dans Aujourd'hui en France du samedi 27 août 2011
Des Vélocity vous attendent, devant la gare SNCF, en dernier ressort !
 
Maintenant que les choses sont écrites, terminons par un proverbe : " Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois "

La chancellerie se fait-elle, bien ou trop discrète, dans tout ce tohu-bohu politico-médiatico-judiciaire ?.


« Un homme blanc riche et puissant serait-il forcément coupable ? ». C'est la question posée par une journaliste sur Europe 1, à 11H15, dans l'émission « Il n'y en a pas deux comme Elle »

« Nicolas Sarkozy aurait proposé à Nicolas Hulot un poste de représentant à l'ONU » 20minutes


En Politique, tout est bon pour se faire élire ou réélire... !. Débauche d'énergie pour évincer les possibles personnalités gênantes..., et ça ne fait que commencer ?. Affaire N. Diallo c/DSK, le cabinet d'avocats new-yorkais K. Thompson a déjà été condamné le 20/05/2011 pour faux témoignage dans l'affaire Fryer c/ Omnicom ?.. Ce même cabinet américain vient de déposer en France, au parquet de Pontoise, une plainte pour subordination de témoins pour une supposée affaire vieille de 13 ans, basée sur le témoignage d'un « "Tonton UMP", un transfuge du PS à la suite d'une non-attribution d'un logement social..?, selon « Aujourd'hui en France » du samedi 27 août 2011, page 15, au titre évocateur : « Si vous voulez négocier, mettez cinq millions »...
Par-derrière toutes ces affaires de « feu au cul-fric », n'y-aurait-t-il pas un relent de guéguerre politique UMP c/PS, qui donc en tire les ficelles, attention tout de même à vérifier la qualité des cordes ?.



L'avocat de Tristane Banon demande l'audition d'une maîtresse de DSK (presse) :
Est-ce la faute au surnombre d'avocats chez les parlementaires et chez les ministres, si il n'y a plus assez de boulot pour les avocats français ?. Comme Me Koubbi, il faurait aller à Washington pour en trouver ?.
Bien que « Le conseil d'administration FMI avait révélé en octobre 2008 avoir mandaté un cabinet d'avocats privé pour enquêter sur cette liaison. Mais le 25 octobre, l'institution avait blanchi son patron, estimant qu'il n'y "a pas eu de harcèlement, ni de favoritisme ni aucun autre abus de pouvoir" de la part de M. Strauss-Kahn. »
« Me David Koubbi assure au journal que ce scandale est "une affaire qui a visiblement été étouffée »

Et pendant ce temps là, monsieur le député-maire Georges Tron coule des jours heureux en massant des pieds !.

samedi 27 août 2011

6 000 dispositifs d'aides ..."...Ces chiffres sont évidement très incertains et mouvants, car dans une forêt vierge personne n'y voit vraiment goutte. Le désordre de l'État est tel que pour arriver à ce recensement il a fallu mobiliser trois corps d’inspection ..."

Encore une fois, l'exposé de monsieur Michel de Poncins sur le capharnaüm étatique des aides publiques aux entreprises mérite bien d'être " diffusé le plus largement possible..."

Tocqueville Magazine
LE FLASH

(A diffuser largement)

LUNDI 22 AOUT 2011


LES AIDES AUX ENTREPRISES


La presse reparle, ces temps-ci, des aides publiques aux entreprises, le pouvoir affirmant son désir d'aider notamment les PME dans ces temps de crise. S'il avait vraiment le désir de les « aider », il les libérerait au lieu de les asservir notamment par ces prétendues aides. C'est l'occasion de décrire rapidement ce système qui est une nouvelle facette du désastre français. .

Il y a quelques années un audit avait pris place à ce propos. Le coût total s'élève à 65 milliards, soit 4 % du PIB et un peu plus que le budget de l'éducation nationale. C'est, grosso modo, l'équivalent de l'impôt sur sociétés. Il existe pas moins de 6 000 dispositifs. Parmi les 6000, se trouvent 22 aides européennes, 730 aides nationales et 650 aides pour l'ensemble des collectivités locales de la seule région île de France. Il y a 220 dispositifs différents d'aide à la création d'entreprise et seulement 10 % des entreprises qui se créent, en bénéficient en pratique. : finances, administrations et affaires sociales.

LE COUT REEL

En plus, ces chiffres doivent être fortement majorés car ils se limitent aux montants des aides elles-mêmes. Le coût total pour l'économie nationale doit tenir compte des dépenses déclenchées à la fois dans le public et dans le privé pour la gestion de ce vrai délire bureaucratique. Dans le public, il faut compter avec les innombrables services qui, tant au niveau étatique qu'au niveau régional, départemental et municipal, s'occupent de ces aides. Plusieurs ministères s'y consacrent activement. Pour ce qui concerne les dépenses privées, il y a lieu d'enregistrer les heures interminables consacrées par les entreprises à l'analyse de ce maquis avec quelquefois des services complets et des directions importantes au sein des grandes firmes. Ne pas oublier non plus les organisations patronales dont une grande partie des services contribuent à ce maquis. Cette circonstance explique, au demeurant, une complicité de fait entre les pouvoirs publics et les organisations patronales en vue du maintien et de l'amplification du système. Les organisations patronales sont souvent, hélas, du mauvais côté partageant avec les politiques de solides intérêts personnels et la même idéologie dirigiste.

Les 65 milliards ci-dessus doivent, donc, pour une analyse honnête être affectés d'un coefficient de majoration inconnu mais certainement très élevé.

LA PAUPERISATION DU PAYS

Au même moment les pleurnicheries publiques sur le PIB désespérément plat s'étalent dans tous les journaux, les larmes étant versées principalement par les politiques qui sont très précisément dans leur activisme débridé à l'origine de la panne de croissance.


C'est le moment de rappeler, cependant, la vanité du PIB. Cette quantité, que l'on affecte parfois d'un coefficient pour calculer le PIB par habitant, est devenu aux yeux des politiques de tous niveaux la mesure prétendue juste de la prospérité du pays. La population conditionnée par la presse suit le mouvement. Or c'est une quantité tout à fait erronée qui rassemble des données hétérogènes ; de surcroît, elle est manipulée d'une façon permanente par les statisticiens d'Etat, sans compter des manipulations internationales en vue d'établir des comparaisons qui n'ont pratiquement aucune valeur.


L'inexactitude des chiffres est telle que lorsque le PIB, manipulé par les statisticiens nationaux, ne convient pas pour une raison ou une autre, les politiques imaginent d'autres paramètres ; c'est ainsi qu'il est devenu à la mode de parler de « bonheur national brut » : les augures, décidément, savent se regarder sans rire !


Aux yeux des pouvoirs publics soit nationaux soit internationaux l'intervention du PIB est quelque chose d'essentiel ; elle légitime leur interventionnisme et le torrent réglementaire dont ils vivent en découle irrémédiablement.


Dans la réalité, la richesse des nations est absolument non mesurable et ne le sera jamais. L'on peut simplement se prononcer à la vue de certains aspects particuliers. En France, le véritable désastre du chômage et d'une crise du logement telle qu'un grand nombre de Français ne sont pas satisfaits de leur logement, sont deux signes évidents de la paupérisation nationale.


Même si leur inquiétude repose sur des chiffres contestables les pouvoirs publics réagissent ; ils réagissent mal, au coup par coup, puisqu'ils restent englués dans leur liturgie interventionniste, carrefour de leur propre idéologie et de leurs avantages personnels.

LE DESASTRE DES AIDES

Ces aides en résultent avec une forêt impénétrable de réglementations, de lois, de décrets, le tout souvent obscur, plein de redondances et contradictoire. Ce sont des lacets qui étouffent. C'est, d'ailleurs, parfaitement logique parce qu'il n'y a pas de raison que l’esprit qui les inspire soit supérieur à celui des aides à l'emploi ou des aides au logement.

Le « principe des calamités » veut que lorsque les hommes politiques ont créé une calamité, ils en créent d'autres pour soi disant corriger la première. En vertu de ce principe il y a quelques années il avait été créé un « comité permanent pour la régulation et l'évaluation des aides publiques aux entreprises (COPRA) ». Voilà un nouveau « machin » formant une nouvelle calamité en tant que telle. J'avoue ne pas en avoir trouvé trace récente et ignorer s'il se borne à dormir calmement dans des locaux bien au chaud ou s'il n'a pas été véritablement créé.

Le désastre pour les entreprises est complet. D'abord, en dehors des coûts de gestion signalés plus haut, elles doivent payer les impôts permettant de prétendument les aider. Le rapprochement avec l'impôt sur sociétés est significatif. Ensuite, quand elles se lancent à la course au pactole, elles souffrent des terribles lenteurs bureaucratiques et, au finish, elles doivent adapter leur stratégie aux idées propres des fonctionnaires juges des dossiers.

La richesse des nations qui n'est pas mesurable repose sur les initiatives individuelles soit des particuliers soit, principalement, des entreprises agissant librement sur les marchés. Un gouvernement « Libérateur » devrait sans tarder supprimer ces aides et, dans la foulée, les impôts correspondants, ce qui serait très bénéfique pour les entreprises. Il y a donc lieu d'être optimiste car ce facteur s'ajoute à bien d'autres pour montrer que contrairement à la propagande officielle la marge de manœuvre du pouvoir est très grande comme nous l'avons souvent souligné.

Encore faut-il que quelqu'un ou quelques-uns le comprennent et puissent la saisir. C'est ici qu'il est permis d'être vraiment pessimiste tout au moins à court terme.


Michel de Poncins

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 26 août 2011

Plan d'austérité/santé : "facture salée" pour les usagers (UFC-Que choisir)

D'après les commentaires des porte-parole de l'UMP, à 80 %, ce sont les gros revenus qui sont touchés !
Plan d'austérité/santé : "facture salée" pour les usagers (UFC-Que choisir)

Extraits : ...." Le Premier ministre François Fillon a annoncé mercredi la hausse de la taxation des contrats d'assurance complémentaire santé --qui devrait rapporter 1,1 milliard d'euros en 2012-- ainsi que le report de la réforme sur la prise en charge de la dépendance."....
"...En matière de complémentaire santé, les contrats dits solidaires et responsables --90% des contrats souscrits-- seront taxés à 7%, contre 3,5% actuellement, tandis qu'un malus sera appliqué aux contrats ne respectant pas ces critères, avec une taxation à 9%."....

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=f17d74bb8f968aea61711ad9ff8b63b5 

Courriel : fevrieralain@hotmail.fr
http://zen-fiatlux.blogspot.com

Plus de sous, plus de boulot, plus d'éducation et, ces gens là s'accrochent au pouvoir !


Le chômage au plus haut depuis 11 ans


Plus de sous, plus de boulot, plus d'éducation et, ces gens là s'accrochent au pouvoir ! : « Il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis février 2000 pour cette catégorie, proche de la définition du chômage par le Bureau international du travail (BIT). Sur un an, le nombre de chômeurs en catégorie A a progressé de 2,8%, soit 76.200. »

http://news.20minutes.fr/HS?a=ENX7CqnmpBRX8SA9MKJf8EjnGHxKLcq4NvcStGb5lw8W0bBhOG5mpqVsje_Hhe-pvVJE

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité au cours du mois) en France métropolitaine a augmenté de 36.100 (+1,3%) le mois dernier pour s'établir à 2.756.500

http://zen-fiatlux.blogspot.com  
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr   

mardi 23 août 2011

Ce soir dans les médias français, les propagateurs et les propagatrices de rumeurs et de on-dit, ils sont à l'honneur...!


Soyons toutes et tous, très fiers de nos plus de 680 000 élus. Le sectarisme dans les partis politiques et la mauvaise conscience d'élus, ça n'existe qu'en Amérique !. Nous savons, toutes et tous, que nos Ministres, nos Députés, nos Sénateurs, nos Conseillers généraux, nos Maires, etc..., ils sont inattaquables sur le plan de la morale et sur celui de la conscience !. Bien sûr, ils n'ont jamais fauté. Les désirs charnels leur sont étrangés, pas de mauvais penchants et encore moins de rapports tarifés. Vive notre République démocratique !

Mardi 23 août 2011, 19H45, selon le procureur Cyrus Vance et pour résumer son argumentation de 25 pages, il précise que la femme de chambre Nafissatou Diallo a donné aux enquêteurs, trois versions contradictoires de sa «supposée agression sexuelle » dans la suite du Sofitel, le 14 mai dernier. Elle a été jusqu'à dire qu'elle n'avait jamais tenu de tels propos, etc....

Sur BFMTV entre 18h30 et 19h30, deux avocats français, le premier agissant, en France, pour le compte du cabinet Thompson Wigdor & Gilly, défendeur de madame Diallo et, le second, qui s'était rendu à New-York, le défendeur de madame Banon, ils ont tenus des propos étonnants sur le plateau de BFMTV. Ils me font très peur !. Comment voulez-vous avoir confiance dans des avocats qui entretiennent des rumeurs, le premier citant : des (on, des entreprises de transports, des journalistes...qui voulaient aider ...?) et, le second, mettant en doute la parole du procureur Vance ?. Les prestations de ces deux avocats ne font pas une bonne publicité pour leurs confrères. Ce n'est que mon humble avis.

J'ajouterais que des zones d'ombre existent encore sur cette affaire. Ce qui s'est passé est très grave et, je pense que monsieur Strauss Kahn et madame Anne Sinclair n'en resteront pas là.
Pour en terminer, les deux avocats français, dont je viens de parler, ils devraient prendre modèle sur la discrétion des deux avocats de monsieur Strauss Kahn, Me Benjamin Brafman et Me William Taylor.
William Taylor-Dominique Strauss Kahn-Benjamin Brafman
Quant à la conférence de presse qui a été donnée ce matin 23 août, à l'hôtel Royal Monceau à Paris par Me Douglas Wigdor, l'associé de Me Thompson accompagné par Me Thibault de Montbrial, il me semble que ses propos sont une copie conforme des arguments développés en public par son patron, Me Thompson, à la fin juin, lors de la sortie du tribunal de New-York ?.

Oups, les familles Sinclair-Strauss Kahn vont pouvoir respirer et nous avec. Quant à la malheureuse plaignante, madame Diallo, ses avocats avaient déjà engagé une procédure au civil, dès le 6 juin dernier ?. Ses mensonges constatés par les enquêteurs et, qui lui ont été notifiés par le procureur Cyrus Vance, ils pourraient, tout de même, lui valoir quelques compensations financières. C'est le système judiciaire américain qui fonctionne de cette façon. En France, pour les uns, il est porté aux nues et pour d'autres, il est détestable !. 

" Ce serait beau, l'honnêteté d'un avocat qui demanderait la condamnation de son client " Jules Renard


Le polémiste Henri Jeanson (1900-1970), journaliste fougueux et généreux, il fustigeait les vrais et les faux GRANDS, paraphrasant Buffon, il disait : " La vie est une longue impatience ". Cet aphorisme résume bien cette course à l'évènement.... 

Toujours aussi impardonnable cette fébrilité des médias français, on leurs donne « un bout de gras » et, ils en font un festin !. Personne n'a encore eu connaissance des arguments qui ont conduit le procureur Cyrus Vance a abandonner les charges d'une « supposée agression sexuelle ». Depuis le 15 mai dernier, monsieur Dominique Strauss-Kahn n'a pas encore dit un seul mot !. Par contre, la plaignante, madame Nafissatou Diallo et son conseil, Kenneth Thompson ne s'en sont pas privés !.

Il ne faudrait pas oublier que le système judiciaire américain avantage la présumée victime, en l'occurence dans cette affaire, Nafissatou Diallo. En France, un procureur est nommé par la Chancellerie, sous la tutelle de la Présidence de la République. Aux Etats-Unis, le procureur Vance est un élu du peuple ; il mène une enquête à charge.

Avant d'en rajouter, il serait plus intelligent d'attendre la décision prise, ce soir, par le juge Michael Obus qui exposera les tenants et les aboutissants dans cette affaire.

La notification du parquet de Manhattan faite à madame Diallo et, la déclaration de son avocat Thompson qui en a suivi, elles ont favorisé le déclenchement de propos insultants à l'encontre du procureur Cyrus Vance, qui n'était même pas présent !. La réaction de la population noire et d'associations présentes laisse-telle présager un regain racial ?.

Suite à cette affaire, Médias et Politiques devraient bien s'interroger sur la mise en place de jurés populaires dans les Tribunaux correctionnels et, sur la séparation des pouvoirs en matière de justice... ?.

Dans l'état actuel de cette affaire et, avant d'en connaître le contenu du document (25 pages ?) transmis au juge Michael Obus, je ne retiendrais que deux éléments : la brutalité dans l'interpellation de monsieur Strauss-Kahn et la rapidité de la justice pénale américaine. Chez nous,en France, pays de Jean de La Fontaine, une affaire comme celle-ci aurait-elle vu le jour et, si oui, combien de temps aurait-il fallu pour en connaître un dénouement, même partiel, cinq, dix, quinze ans ?.

lundi 22 août 2011

Harcèlements : Si vous en êtes victimes, vous aussi, dénoncez ces pratiques très pénibles


Voilà deux des plus grands harceleurs de mon écran et, impossible de mettre fin à leur continuel harcèlement. Si vous en êtes victimes, vous aussi, dénoncez ces pratiques très pénibles sur facebook et sur les blogs.


GE Money Bank SCA au capital de 594 078 024 € - RCS Nanterre 784 393 340 – Siège social : Tour Europlaza – 92063 Paris La Défense Cedex – Intermédiaire en assurance immatriculé sous le numéro 07 023 998 - www.orias.fr.

(1) L’assurance emprunteur vous couvre en cas de décès, perte totale et irréversible d'autonomie, incapacité totale de travail par maladie ou accident (n°0081 FACL), et perte d'emploi par suite de licenciement indemnisée par le Pôle Emploi (n°0112 FICL). Selon les conditions d’éligibilité, de garantie et d’exclusion des contrats. Les contrats sont souscrits auprès de Genworth Assurances nom commercial des succursales françaises de FACL (479 311 979 R.C.S. Nanterre) et FICL (479 428 039 R.C.S. Nanterre) - Tour Franklin, TSA 73100, 92919 Paris La Défense Cedex - Financial Assurance Company Limited (FACL) et Financial Insurance Company Limited (FICL) sont des sociétés d'assurance vie et dommages immatriculées au Royaume-Uni sous les numéros 4873014 et 1515187 - Siège Social : Building 11, Chiswick Park, Chiswick High Road, London, W4 5XR, Royaume-Uni - Autorité chargée du contrôle Financial Services Authority (FSA): 25 The North Colonnade, Canary Wharf, London E14 5HS, Royaume-Uni.

Pour ne plus recevoir de mail de notre part, veuillez suivre ce lien

suivre ce lien , c'est du bidon !

 
UFXBank est à votre ecoute tout long de votre expérience de trading. Avec une plateforme de trading évoluée et une équipe d'analystes confirmés, nous vous offrons des conditions de trading optimum. Chacun de nos traders est accompagné par un expert en trading qui le guide sur les marchés au quotidien. * Veuillez noter que les opérations de haut levier peuvent entraîner une perte ou un profit substantiel et peuvent ne pas convenir à tous types d’investisseurs.

dimanche 21 août 2011

Banques, assurances et grandes entreprises nationales, tantôt privatisées, tantôt renationalisées...Poste et Médiator...



    Lu sur Site officiel du PS : « Secrétaires nationaux, élus locaux, groupes parlementaires, instances du PS... Les responsables PS agissent chaque jour pour faire la France qu'on aime. ». Une communication allèchante, mais qu'en est-il réellement dans nos villes et nos régions?.Vous croyez vraiment que les citoyens apprécient cette France qu'ils (PS) aiment ?.

    Lire sur le lien suivant : http://lexinter.net/JF/privatisations.htm , c'est un bon historique sur les nationalisations, les privatisations, puis les renationalisations et les reprivatisations depuis le Général de Gaulle. Vous comprendrez que la Droite et la Gauche ont, à chacun leur tour, usé de leurs prérogatives dans ce domaine privé-public.

    La période de vacances serait-elle synonyme de dégradation du service "ex-public", exemple :

    Cet été, à Angers comme à Brest, etc..., La Poste n'a pas assuré la distribution du courrier le samedi, à cause du non-remplacement d'agents absents ou en congés annuels... L'argumentation parfois avancée par un préposé : " L'impossibilité d'ouvrir la porte des immeubles, le samedi "!.
    Le Télégramme du samedi 13 août 2011, p.15

    Tout autre chose beaucoup plus grave :

    « Commercialisé en France par le laboratoire Servier de 1975 jusqu'en novembre 2009, date où il a été interdit, le Mediator (benfluorex) est proche dans sa composition d'un autre produit de Servier, un coupe-faim, l'Isoméride, retiré de la vente en France en 1997 ».source Le Monde
    Et dire que ma mère en est peut-être morte, son médecin lui prescrivait du Médiator depuis des années ?. Vous comprendrez mieux pourquoi je suis révolté de lire dans le Canard enchaîné du mercredi 10 août 2011, page 4, qu'un syndicat et un conseiller maître à la Cour des comptes "fricotaient" avec le Docteur SERVIER !.



jeudi 11 août 2011

Dominique BREMOND, présidente du comité d'organisation Angers et Philippe Lahournat, conseiller municipal, délégué aux sports - Mairie d'Angers

aux championnats d'athlétisme à ALBI, les 28, 29 et 30 juillet 2011
 
L'affiche des championnats de France ALBI 2011

 couloir N°3 Lemaitre au départ du 100m ; Nouveau record de France du 100 m en 9'92''.
A Angers en 2012 sous les 9' sur la nouvelle piste homologuée du stade du Lac de Maine?

 tour d'honneur après son record

  délégation angevine à Albi devant la cathédrale Sainte Cécile
2 ieme à partir de la gauche p lahournat conseiller municipal délégué aux sports
4 ième Dominique BREMOND, présidente du comité d'organisation Angers Terre d' Athlétisme et les membres d'ATA

 Lemaitre dans le 200m plat en tête à la sortie du virage (4 ième couloir en partant de la gauche)
               Record de France battu non homologué (vent à plus de 2m/s)

Jean Pierre FOURNERY président de la Ligue d'athlétisme des Pays de la Loire, Lahournat, Bernard AMSALEM en pleines discutions pour l'organisation à Angers

 Retrouvailles entres joueurs de rugby
Lahournat ancien troisième ligne et les joueurs d' ALBI (vices champions de France en 2011)
Florent FOURCADE troisième ligne très prometteur d'ALBI
Bastien MARUT troisième ligne
Sofiane GUITOUNE brillant arrière d'Albi
Assis Michel Bremond (ATA) 

les personnalités
de gauche à droite lahournat…..
Michel FRANQUES adjoint du maire délégué aux sports
Bernard AMSALEM Président de la FFA
Philippe BONNECARRERE Maire d'ALBI
Gisèle DEDIEU 1 adjointe d'ALBI

 Les récompenses
Avec chaque médaille (ici bronze) un beau livre sur Claude NOUGARO

http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

dimanche 7 août 2011

Irresponsabilité ou manque de discernement ?, les Arnaud Montebourg, les EEVerts, Martine Aubry, François Bayrou, Nicolas Sarkozy etc...veulent-ils entraîner les Français, contre leur gré, dans la faillite de leur politique menée depuis 35 ans...?

FAIRE DE NOUVELLES DETTES POUR ASSURER LE PAIEMENT DES INTERETS DES DETTES ACTUELLES S'APPARENTERAIT-IL A UN SUICIDE COLLECTIF PROGRAMME DES 17 PAYS DE LA ZONE EURO ?. L'Euro n'a fait qu'appauvrir les citoyens français, qu'encourager les spéculateurs et, il a creusé les inégalités entre les pays de la zone euro...

Dégradation de la note des Etats-Unis : nouvelles réactions politiques


http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=c6ffcebe386b4b8be61ff1fbb065e6b2

Arnaud Montebourg, candidat à la primaire socialiste : C'est "une attaque supplémentaire et inadmissible des marchés contre les Etats, contre leurs libres choix démocratiques et leurs contribuables".....

...- Martine Aubry, également candidate à l'investiture PS pour 2012 : "C'est un avatar de plus d'une crise dont les leçons n'ont toujours pas été tirées, trois ans après son déclenchement. On a expliqué à l'époque qu'il fallait remettre l'économie devant la finance, qu'il fallait réguler, séparer les activités de dépôts et d'affaires, mettre des règles prudentielles pour les banques, modifier le statut des agences de notation : rien n'a été fait.


"Aujourd'hui, c'est le monde financier qui continue à diriger les choses, alors même que les principales mesures nécessaires ne sont pas prises (...) Il faut savoir que si l'on est pas capable de sortir de cette situation en prenant enfin des mesures de régulations financières qui aurait du être prises depuis trois ans, et bien c'est toute l'Europe qui sera en difficulté" (sur France Info).... AFP-Boursorama
 
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 5 août 2011

Affaire Lagarde-Tapie-Elysée : « necessitas probandi incumbit ei qui agit » - « la nécessité de la preuve incombe à celui qui se plaint »



Et si l'annonce de la Cour de Justice de la République n'était qu'un feu de paille ou plutôt de la communication politique ?. Faire croire au bon peuple de France que le Président Sarkozy n'est pour rien dans cette attribution d'argent public qui a déjà coûté 11 euros à chaque français !.
Ce matin une radio nationale privée (pas la première de France) a fait prorité à la transaction financière entre la FFF et Domenech de 975 000 euros, qui  faut-il le rappeler, elle ne coûte pas un sou au contribuable. Peu de médias ont évoqué les 4 milliards d'€uros perdu, hier,  par DEXIA sur le marché Boursier....
 AFP-Boursorama : " Enquête Lagarde : Tapie estime que l'arbitrage ne peut être remis en cause "

" ...Après les investigations lancées jeudi par la Cour de justice de la République (CJR) contre Christine Lagarde à propos d'un arbitrage concernant l'homme d'affaires Bernard Tapie, ce dernier estime vendredi dans Libération qu'en "aucun cas, la sentence arbitrale qui a été rendue ne peut être remise en cause, c'est absolument impossible".

"Ces investigations ne le "concernent pas (...) Ce nest pas mon problème", affirme Bernard Tapie.
Lien : http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=37b9e6bab7d57bd767a86b802744edfd  

Et la croissance de la valeur refuge ne cesse de gravir des sommets !
Une pluie incessante d'emprunts des Etats de la zone euro nous plonge dans une récession économique de plus en plus violente...!. 

Quand on sait que dans notre belle démocratie française, de nombreuses affaires civiles qui ont été jugées mais, qui touchent des «personnalités» et autres fonctionnaires de l'Etat, l'éxécution du jugement reste souvent à l'état de « formule exécutoire » !. Alors, à fortiori, quand ça concerne des ministres, des parlementaires, des notaires et autres fonctionnaires de police, je vous laisse imaginer... !

Francis Bacon, dans sa dissertation de « La Charge De La Preuve », il rappelle que : ''Les preuves sont un antidote contre le poison des témoignages''


« En vertu de la maxime latine « necessitas probandi incumbit ei qui agit », la règle générale est que « la nécessité de la preuve incombe à celui qui se plaint ». La charge de la preuve est normalement du ressort de la partie qui dépose une nouvelle plainte. L'exception à cette règle est le prima facie ou la preuve « de prime abord » : une preuve considérée comme suffisante pour établir une conclusion jusqu'à sa réfutation...»

SOS, cherche Président de la République Française pour 2012 

Dans 10 mois, quel sera l'homme providentiel qui pourrait redonner confiance à la France d'en-bas ?.




La femme ou l'homme providentiel n'est peut-être pas encore connu ?

http://zen-fiatlux.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr
Facebook

mardi 2 août 2011

" Les systèmes à puces informatiques gagnent du terrain dans plus d'une centaine de villes. En toute discrétion..."

Faites comme je dis, pas comme je fais !

" Souriez, vous êtes pucés ! " titre " Le Canard enchainé " du mercredi 27 juillet 2011, page 5

Où sont-ils donc passés, les élus socialistes, les EE les Verts et les CAP 21 qui dénonçaient les lois Hadopi ?.

La protection de l'identité des usagers est-elle devenue le cadet de leur souci ?

"... en 2009, la boîte de transports publics qui gère la carte KorriGo à Rennes, a écopé d'un avertissement de la Cnil pour sa vision très exotique des libertés individuelles. Coordonnées bancaires conservées malgré la résiliation de la carte, données personnelles stockées éternellement (avec date, heure et lieu de passage), alors qu'elles doivent être détruites sous quarante-huit heures, politique de conservation des données de clients totalement aléatoire (des mots de passe utilisateurs notés sur des Post-it, collés sur l'écran des ordinateurs et donc à la merci du premier hacker venu), etc; du grand art. Jean Claude Vitran, spécialiste de ces questions à la Ligue des droits de l'homme (LDH) : " C'est logique, ces boîtes n'en ont rien à faire des libertés individuelles ".... la suite  :

Chez Keolis Angers, peut-il en être autrement ???
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 1 août 2011

La zone Euro condamne la France à l'impuissance politique et monétaire, à la régression économique et sociale, à un appauvrissement inéluctable des citoyens.




Faut-il en rire jaune ou en pleurer d'entendre ce matin sur Europe 1, Valérie Pécresse, la Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat, porte-parole du Gouvernement ?.

A la question répétitive de Thierry Guerrier : " le président de la république va-t-il convoquer les parlementaires en Congrès pour inscrire la fameuse « Règle d'or » dans la Constitution...? ". Sa réponse se résume à " J'implore le PS...d'accepter..., comme l'ont
fait (pas encore) les américains...". Drôle de contradiction de la part de la ministre du Budget...!. Faut-il lui rappeler que le Président OBAMA va encore augmenter la dette américaine de + 2100 milliards de dollars, en avait-il un autre choix, NON ?.



Aux deux questions posées sur les 15 milliards que la France va, de nouveau emprunter, pour prêter à la Grèce et, sur le peuple grec qui ne paie pas d'impôts, les réponses « très rassurantes » de la ministre se résument ainsi : sur les 15 milliards, c'est gratuit pour les français et, sur les impôts grecs : «...pas du tout assez d'impôts » !.

Si l'on ajoute à cet interview de la ministre du Budget..., les propos du premier ministre François Fillon sur « la règle d'or »*, les aoûtiennes et les aoûtiens peuvent partir en ayant le coeur net !. Si ça leur tient à coeur, ils peuvent faire escale en Corrèze, le lieu de vacances de notre ministre Valérie Pécresse ?. C'est aussi le fief du Président Jacques Chirac et du Président du C.G., François Hollande !.

Quand la Trappe va s'ouvrir, ça ne saurait tarder !, le panorama politique de la gauche devrait offrir une jolie vue d'ensemble...
 Zut, j'allais oublier « le sieur Pouic-Pouic » résidant sur Cornil en Corrèze. Sur ce dernier "canard" pas enchaîné celui-là, j'aurais l'occasion de vous en dire un peu  plus dans les prochains jours...

*« Ce matin, La "règle d’or" pour protéger les Français du déficit » ! François Fillon, le 28juillet 2011.

« Le 12 juillet dernier, l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi constitutionnelle relatif à l'équilibre des finances publiques...»
 
N° 647



SÉNAT


SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011


Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 juin 2011


PROPOSITION DE LOI ORGANIQUE



portant sur l’incompatibilité entre le mandat parlementaire et les fonctions exécutives locales,

PRÉSENTÉE


par MM. François PILLET, François-Noël BUFFET, .Jean-Paul ALDUY, René BEAUMONT, Michel BÉCOT, Laurent BÉTEILLE, Auguste CAZALET, Philippe DALLIER, Robert del PICCHIA, Christophe-André FRASSA, Mme Gisèle GAUTIER, M. Antoine LEFÈVRE, Mme Lucienne MALOVRY, MM. Pierre MARTIN, Hervé MAUREY, Alain MILON, Jackie PIERRE, Jean-Jacques PIGNARD, Mmes Catherine PROCACCIA, Esther SITTLER, Catherine TROENDLE et M. François ZOCCHETTO,

Sénateurs


(Envoyée à la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale, sous réserve de la constitution éventuelle d'une commission spéciale dans les conditions prévues par le Règlement.)

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,


La persistance du cumul des mandats électoraux et des fonctions électives ne manquera pas d'alimenter le débat public en France lors des prochaines grandes échéances électorales.


Outre qu'elle contrevient au souhait de nos concitoyens de voir leurs élus se consacrer pleinement aux mandats qui leur sont confiés, elle produit, à l'évidence, un effet démobilisateur sur l'engagement civique et favorise l'abstention.
....«...La présente proposition de loi a pour objet de renforcer les règles d'incompatibilité en s'inspirant des recommandations formulées par le Comité Balladur (Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions) en 2007 selon laquelle : « Même si une majorité des membres du Comité considère que le cumul d'un mandat parlementaire et de fonction locale non exécutive doit encore demeurer possible, sa conviction unanime est que le cumul entre un mandat national et des fonctions exécutives locales, y compris à la tête d'un établissement public de coopération intercommunale, doit être proscrit et que notre pays doit, en toute hypothèse, s'engager sur la voie du mandat parlementaire unique. »



Redonner à nos concitoyens confiance dans la vie publique et dans leurs élus et revivifier la démocratie locale par l'élargissement de son « vivier » passent donc, selon nous, par le renforcement de la législation sur le non-cumul des mandats nationaux et locaux.... »...
 
http://www.senat.fr/leg/ppl10-647.pdf  




Selon l'UMP Philippe Dallier, sénateur de la Seine-Saint-Denis.

"Les aides au logement peuvent avoir un impact sur les hausses des loyers"


«...Pour limiter la hausse des loyers il juge enfin urgent de réformer les APL ».

«...Nous devons également nous interroger sur l’impact des aides personnelles au logement sur cette hausse des loyers. Elles facilitent dans certains cas leur progression. Certes l’APL est plafonnée, mais devons-nous la verser quel que soit le montant du loyer ? Entre les APL et les aides des collectivités, chaque année près de 7 milliards d’euros sont ainsi débloqués à l’aveugle. Nous arrivons à des aberrations. Récemment, dans ma commune, j’ai découvert qu’un meublé de 50 mètres carrés était loué 2.000 euros par mois à une femme seule vivant avec six enfants. Pour payer ce loyer exhorbitant, le locataire touchait 800 euros du Conseil général et près de 650 euros d’APL ! Les aides publiques doivent-elles permettre cela ?...» Capital.fr 04/07/2011
 
http://zen-fiatlux.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr