vendredi 30 août 2013

Ils ne réfléchissent plus sur l'avenir de la France !. "Viendez, viendez" en France, ils sacrifient leur peuple français sur l'autel des impôts et des taxes !.


 Photo prise à Saint Renan 29

Quand on a plus les moyens de mettre en place sa politique, on fait dans la demi-mesure !. L'anarchie, la débandade et la chienlit nous tendent les bras !. 
Le PS au pouvoir rejette les fautes sur l'UMP et vice versa !


Ils ne réfléchissent plus sur l'av'nir de la France,
Tous ces économistes, toute la gent politique,
Ces experts en tout genre et même les journalistes.
Ils s'en préoccupent trop de soigner leur image.
Défendre leur pré carré, évitant les outrages.
De son école primaire, on a tous en mémoire
Cette citation d'Sully, ministre des finances
Sous le règne d'Henri IV, à qui faut rendre gloire :
Labourage, pâturage, deux mamelles de la France.
Six cents ans écoulés, situation identique
Sully conservateur, Le Roi protagoniste
Qui innove et impose de nouvelles entreprises.
Aujourd'hui, l'évidence des besoins de la France,
Restaurer la confiance, assainir les finances,
Combattre le fanatisme et ses intolérances
La France et les français, ce n'est pas une surprise,
Acceptent de moins en moins la mainmise de l'ETAT
Sur leur vie, leur conscience et sur leurs libertés :
Liberté d'expression, liberté naturelle,
liberté de pensée et de les publier.
Religion des chrétiens, c'est le catholicisme,
Religion musulmane, on parle d'islamisme,
A chacun sa croyance, ses pratiques cultuelles,
En France et en europe, christianisme est l'usage.
C'est inscrit dans nos gènes et notre paysage
Ministres, parlementaires et le chef de l'ETAT,
Il vous faut rétablir une paix intérieure,
Une paix religieuse, édit de Nantes nouveau,
Ou traité de Vervins pour une paix extérieure ?.
Consulter notre Histoire fait naître le renouveau.

Zen-fiatlux le 30 août 2013

" Naturalisations : plus 14 % en un an "
En 2012, 95 000 décrêts de naturalisation ont été pris.
Soit + 14% de plus qu'en 2011 et, +106% de plus qu'en 2010. Candidats à la naturalisation, plus de questionnaire de culture générale qui était prévu dans la loi du 1er janvier 2012..." Sources Ouest-France  du 29 août 2013.

jeudi 29 août 2013

Tripatouillage électoral sur ordre, Tableaux Ouest-France de l'impact de la réforme des retraites, Carsat fermée ce jeudi

En bas de la page 2 du Canard enchaîné du mercredi 21 août 2013, vous comprendrez pourquoi vous allez continuer à trimer pour engraisser vos sénateurs. Vous qui aviez encore un peu confiance dans ce gouvernement Ayrault, vous devriez en avoir pour votre argent !  
21 000 000 de foyers fiscaux ont reçu leur feuille d'impôt sur le revenu. Ayrault-Hollande-Cazeneuve-Moscovici, remplaçant de Cahuzac, peuvent se vanter du retour de la croissance fiscale. En 2014, ce sera pire avec les effets des 10 % imposables, de la hausse de la TVA, de la CSG, etc...

Faut-il mieux être étranger ou clandestin en France quand on voit l'écrasante imposition et taxation des autochtones ?. Ces ministres, députés, hauts fonctionnaires, ils sont complètement déconnectés des réalités quotidiennes. Ils vous plument de plus en plus, pendant que leur petite personne n'en souffre aucunement. Dès 2014, je propose de virer 10 % de parlementaires et d'élus sur les 700 000 recensés, comme Hollande-Ayrault viennent de le faire, pour l'imposition de l'ensemble des retraités qui ont élevé dignement et chèrement leurs 3 enfants et plus, en leur donnant une bonne éducation sans être à la charge de la collectivité. 
Vous comprenez pourquoi ces politiques nantis UMPS-UDI, etc... se liguent en Front républicain contre Marine Le Pen, ils ne veulent pas partager le gâteau républicain !. Je propose de virer, en priorité, les élus mis en examen, condamnés ou qui ont été condamnés, pour corruption et conflit d'intérêts, pour prise illégale d'intérêts, pour favoritisme etc..., les 10 % devraient être allègrement dépassés !. Pour y arriver, il faudra voter pour le Parti Bleu Marine en 2014-2015.
En page 3 de Ouest France du jeudi 29 août 2013, une page complète sur " Retraites : un projet de réforme déjà contesté ". Selon le gouvernement Ayrault et François Hollande : " Ce projet est juste, équilibré, qu'il appelle à la participation de tous de façon modérée et qu'il garantira l'avenir ". Il faut être aveugle et sourd pour croire à ces fadaises...

Ce matin à Angers, entre 8h15 et 8h45, il y avait déjà 5 à 6 personnes, dont un couple venu de loin, qui attendaient à la porte de la Carsat ; ils n'avaient pas été prévenus de cette fermeture suite à une augmention des demandes de retraites anticipées. Encore un exemple d'une décision précipitée prise par Hollande et Ayrault !.
Merci au personnel de la Carsat et au Gouvernement pour toutes celles et pour tous ceux qui se sont cassez le nez, ce jeudi matin !

mercredi 28 août 2013

La gauche détesterait-elle la famille française ?. " Arraché par la force fiscale aux clients des biens sus-nommés, il les empêche de se cultiver librement à leur aise."


La gauche détesterait-elle la famille au point de remettre en cause le bonus fiscal de 10% accordé aux parents retraités ayant élevés 3 enfants ?. Soit notre président et son premier ministre ignorent que, très souvent, les femmes ont arrêté de travailler à la naissance du 2ème ou 3ème et, qu'elles ont consacré de nombreuses années à l'éducation de leurs enfants, en les aidant à faire leur devoirs, à apprendre leurs leçons en veillant sur leurs fréquentations. Elles sont déjà pénalisées fortement lors de leur départ à la retraite. Cette décision politique ne pose aucun cas de conscience aux politiques[nantis], aux syndicats et aux journalistes qui déduisent, en plus de leur 10 %, + 7 600 €/an.

Familles de France, les socialistes sont beaucoup plus à craindre que le parti du Rassemblement Bleu Marine. Vous comprenez pourquoi tous ces privilégiés s'en prennent toujours à Marine Le Pen qui, elle, elle défend les valeurs de la famille française.

Savez-vous qu'entre juillet 2012 et juillet 2013, le nombre de naturalisation d'étrangers a progressé de + 14% ; alors que les 2 années précédentes, le nombre de naturalisations avait baissé !. 


                                            Tocqueville Magazine

PRIVATISER LA CULTURE

«...L'Europe et les USA sont en négociation pour un accord de libre-échange qui sera un des plus importants de tous les temps. La France menace de tout bloquer au nom de cette exception culturelle.
Le gros mot est lâché lorsque le pouvoir crie que la culture n'est pas une marchandise ; l'orchestre des médias reprend cette approximation en boucle. Personne de sensé ne peut évidemment dire ce qu'est la culture ; les formidables intérêts qui avancent masqués derrière l'exception en ont une idée très élastique.»... [...]
«...Le statut fabuleux des intermittents du spectacle est un exemple connu du gaspillage généré au nom de la culture et de la paupérisation qui s'ensuit.
A cette cause habituelle de ruine, il s'ajoute dans le cas particulier, l'obligation inévitable de fournir des contreparties quelque part dans les négociations avec les USA.
S'agissant de biens nourrissant la pensée, les dommages sont de ce fait plus profonds. Les pouvoirs successifs acquièrent au nom de la politique culturelle une influence sur les esprits qui, hélas, s'exerce dans le sens de la culture de mort dont ils sont généralement porteurs. Ce faisant ils reflètent le totalitarisme mondial en expansion permanente ; C'est d'autant plus vrai que la rue de Valois, avec son luxe tapageur, est truffé de gauchistes connus placés là bien au chaud par tous les gouvernements. En témoigne la misérable théorie du genre véhiculée depuis peu par ces milieux...[...]
Michel de Poncins 
Musée Jacques Chirac à Sarran en Corrèze

Voici l'article complet :
« La bataille entre la liberté et le pouvoir totalitaire mondial est absolument sans pitié. La mise en jeu par la France d'une prétendue exception culturelle en est un exemple brûlant.
L'Europe et les USA sont en négociation pour un accord de libre-échange qui sera un des plus importants de tous les temps. La France menace de tout bloquer au nom de cette exception culturelle.
Le gros mot est lâché lorsque le pouvoir crie que la culture n'est pas une marchandise ; l'orchestre des médias reprend cette approximation en boucle. Personne de sensé ne peut évidemment dire ce qu'est la culture ; les formidables intérêts qui avancent masqués derrière l'exception en ont une idée très élastique.
L'essentiel est ailleurs. Il n'y a aucune raison de doter d'un statut spécial, par des lois et réglemementations, les biens relevant d'une prétendue culture ; Disques, photos, pièces de théâtre, films, livres, journaux, émissions radiophoniques ou de télévision, scripts, chansons, peintures et toutes autres espèces de biens semblables ont en commun de vivre sur des marchés où il faut trouver des clients solvables.

LA CATASTROPHE DE LA NATIONALISATION

Les lecteurs habituels ne seront guère surpris par la description des effets de cette nationalisation qui sont les mêmes que pour toute opération super étatique.
La ruine est au premier rang.
Personne ne pourra calculer, et personne n'y a intérêt, l'argent englouti par ce monstre protéiforme qu'est le ministère de la culture. Il est accompagné d'ailleurs par une foule d'organismes divers qui forment autant de fromages à la disposition des camarades. Des dépendances nombreuses prolifèrent aussi dans les régions, les départements et les collectivités locales. L'argent détruit ne revient jamais. Arraché par la force fiscale aux clients des biens sus-nommés, il les empêche de se cultiver librement à leur aise. Si les livres sont chers, c'est pour maintes raisons dont la nationalisation de la prétendue culture.
Le statut fabuleux des intermittents du spectacle est un exemple connu du gaspillage généré au nom de la culture et de la paupérisation qui s'ensuit.
A cette cause habituelle de ruine, il s'ajoute dans le cas particulier, l'obligation inévitable de fournir des contreparties quelque part dans les négociations avec les USA.
S'agissant de biens nourrissant la pensée, les dommages sont de ce fait plus profonds. Les pouvoirs successifs acquièrent au nom de la politique culturelle une influence sur les esprits qui, hélas, s'exerce dans le sens de la culture de mort dont ils sont généralement porteurs. Ce faisant ils reflètent le totalitarisme mondial en expansion permanente ; C'est d'autant plus vrai que la rue de Valois, avec son luxe tapageur, est truffé de gauchistes connus placés là bien au chaud par tous les gouvernements. En témoigne la misérable théorie du genre véhiculée depuis peu par ces milieux.

COMMENT EN SORTIR ?

Il s'impose pour sûr de privatiser la culture. Un pouvoir Libérateur est absolument nécessaire pour délivrer le pays de ses multiples démons. Il aurait sur sa table une liste impresionnante de privatisations à réaliser. La culture devrait être en bonne place.
La respiration des intelligences est à ce prix mais il faudra du temps et de la volonté pour détricoter le Mammouth. »

MICHEL de PONCINS 

mardi 27 août 2013

Sapin, Désir, Le Maire, Bompard Marie-Claude, Code civil...Tourner Manège...!

Aux dernières nouvelles,  La liberté de conscience est sauve, mais au prix du dévouement de son adjointe !.Madame Marie-Claude Bompard ne célèbrera pas un mariage homosexuel dans sa mairie de Bollène.


 

A partir du 1er janvier 2014, les retraites sont versées au début de chaque mois

Aucune démarche à effectuer, tout sera automatique

Le dernier versement trimestriel aura donc lieu en octobre 2013.

Le 1er janvier 2014, le passage au paiement mensuel sera automatique. Le retraité n’a aucune démarche à effectuer.

En 2014 et les années suivantes, vous toucherez votre retraite en 12 versements mensuels,au lieu de 4 versements trimestriels. Le montant annuel de votre retraite reste inchangé.


                                 
Ce banc, symbole de la politique du grand vide dans le domaine économique, social et migratoire ! 

Touches pas à mes régimes spéciaux, ils votent en majorité pour nous, PS-EELV-PC

Toujours aussi perspicace Bruno Le Maire quand il s'agit d'accuser le PS de lâcheté. Il oublie que le piteux état de la France sur le plan économique, sociale et migratoire, ce n'est que le résultat de la politique menée par l'UDF-RPR-PS et UMP depuis plus de 30 ans !.

Michel Sapin, disciple de Voltaire, Querelle de chiffres, vrais ou faux, ces 50 000 emplois d'avenir coûtent à la collectivité 8 000 €/an et pour les emplois francs : 5 000 €/an. Cette année 2013 est une année record en matière fiscale pour 21 000 000 contribuables français !.

La couleur Bleu-Marine se marie bien avec le RBM

Propos tenus par Harlem Désir, le dimanche 25 août à La Rochelle :

« L'extrême droite est en croisade contre les valeurs de la République. J'appelle à une croisade républicaine contre l'extrême droite ».

Comme l'avait été en son temps, François Marie Arouet dit Voltaire, faudra-t-il embastiller Harlem Désir, le premier secrétaire du PS, pour son ignorance sur la période des croisades menées par l'europe chrétienne pour porter secours aux chrétiens d'Orient, reprenant le Saint-Sépulcre aux musulmans, défendant les croisés qui avaient fondé les Etats de la Syrie et de la Palestine. Monsieur Harlem Désir se souvient-il seulement de la croisade des enfants allemands et français de l'an 1212 ?. De jeunes chrétiens, prophètes européens, les avaient conduit vers les lieux saints de la Palestine, sans prendre garde aux marchands marseillais qui en profitèrent pour les embarquer et les vendre comme esclaves en Egypte. Le PS étant le champion de la repentance, en 2012, il a donc oublié de se souvenir de l'esclavagisme de nos enfants français et allemands !.

Photo prise sur le route d'Ilicoz-Plouguerneau-29

Avez-vous eu connaissance de la nouvelle rédaction du Code civil concernant le mariage de deux personnes du même sexe et ses déclinaisons sur les bouleversements familiaux, la PMA et la GPA, etc...
Les mots de Voltaire repris à mon compte : « J'ose prendre le parti de l'humanité » qui défend la famille contre ces soi-disant politiques « débridés » qui se disent altruistes auprès de commandos d'ACT-UP et d' LGBT. J'apporte mon soutien à cette élue-maire, Marie-Claude Bompard qui, en son âme et conscience, ne souhaite pas être complice de ce « mariage entre personnes de même sexe ».

Avant l'arrivée de François Hollande, le mariage civil, entre un homme et une femme, était le seul reconnu par la loi. Les époux devaient être de sexe différent et avoir 18 ans révolus pour l'homme et 15 ans révolus pour la femme, sauf dispense....

Demain, la culture de la gabegie et des incohérences des industries culturelles nationalisées ...

samedi 24 août 2013

La Rochelle et Marseille, théâtre de tripatouillage électoral 2014, élections municipales et européennes

Ponctionner, imposer les françaises, les français, PS à La Rochelle, écolos à Marseille, En vacances prolongées, aux frais des contribuables, Ils en remettent une couche, socialistes rochelais. Budget 2014, Bercy cherche de l'oseille, Minimum douze milliards de prélèvement durable. L'Elysée, Matignon profitent de l'aubaine, C'est la taxe carbone à un taux progressif, Pleurée par les Duflot, europe écologie. L'audace d'EELV, une opération vaine, L'essence et le gazole seraient au même tarif ?. Les français sont pas dupe de la supercherie Hausses d'impôts, CSG, menu d'l'année prochaine, Nouveau gel des impôts , constante philosophie Adoptée sans vergogne par les UMPS, TVA plus deux points, à part ça, RAS !.



Face aux problèmes majeurs de l'emploi, des retraites, Elysée, Matignon, ils sont au pied du mur. Des créations d'emplois, qu'ils soient francs ou aidés, Un coût supplémentaire pour la dépense publique. Ils ne sont pas durables, app'lés à disparaître. Nombreux sont les français qui s'inquiétent du futur. Comment concurrencer ces inégalités, Entr'Etats disposant de la monnaie unique. Les écarts de salaire sont tellement importants, Les prélèvements sociaux totalement différents, La protection sociale, la meilleure est en France, Bercy et Matignon, ils feignent l'ignorance.

Leur seul mot à la bouche, la mutualisation !. Il est proche le jour où nos voisins allemands
Reprendront l'euro-mark et nous, notre euro-franc.
Peuples de l'eurozone ont servi de caution
A la croissance allemande. Revenons au calcul,
En 98, parité des monnaies,
Deutsche Mark surévalué après la chute du mur,
L'écart avec le franc était insupportable.
Aujourd'hui, plus qu'hier, cette parité nous pèse.
La France est condamnée à sacrifier son peuple
Sur l'autel de l'€uro, triste monnaie unique.

 

Ponctionner, imposer les françaises, les français,
PS à La Rochelle, écolos à Marseille,
En vacances prolongées, aux frais des contribuables,
Ils en remettent une couche, socialistes rochelais.
Budget 2014, Bercy cherche de l'oseille,
Minimum douze milliards de prélèvement durable.
L'Elysée, Matignon profitent de l'aubaine,
C'est la taxe carbone à un taux progressif,
Pleurée par les Duflot, europe écologie.
L'audace d'EELV, une opération vaine,
L'essence et le gazole seraient au même tarif ?.
Les français sont pas dupe de la supercherie
Hausses d'impôts, CSG, menu d'l'année prochaine,
Nouveau gel des impôts , constante philosophie
Adoptée sans vergogne par les UMPS,
TVA plus deux points, à part ça, RAS !.
Face aux problèmes majeurs de l'emploi, des retraites,
Elysée, Matignon, ils sont au pied du mur.
Des créations d'emplois, qu'ils soient francs ou aidés,
Un coût supplémentaire pour la dépense publique.
Ils ne sont pas durables, app'lés à disparaître.
Nombreux sont les français qui s'inquiétent du futur.
Comment concurrencer ces inégalités,
Entr'Etats disposant de la monnaie unique.
Les écarts de salaire sont tellement importants,
Les prélèvements sociaux totalement différents,
La protection sociale, la meilleure est en France,
Bercy et Matignon, ils feignent l'ignorance.
Leur seul mot à la bouche, la mutualisation !.
Il est proche le jour où nos voisins allemands
Reprendront l'euro-mark et nous, notre euro-franc.
Peuples de l'eurozone ont servi de caution
A la croissance allemande. Revenons au calcul,
En 98, parité des monnaies,
Deutsche Mark surévalué après la chute du mur,
L'écart avec le franc était insupportable.
Aujourd'hui, plus qu'hier, cette parité nous pèse.
La France est condamnée à sacrifier son peuple
Sur l'autel de l'€uro, triste monnaie unique.

vendredi 23 août 2013

Verdir les taxes énergies vont faire pâlir les 26 millions de contribuables

Les EELV font la fête à Marseille et les PS à La Rochelle...
 
Adieu les vacances pour celles et pour ceux qui ont eu la chance de changer d'air. Bonjour MM Ayrault, Hollande et Moscovici, ils vous ont concocté de jolies hausses d'impôts sur votre revenu. Dites-vous bien que « d'autres augmentations se profilent déjà », selon Ouest-France de ce jour :

« Taux d'imposition par tranches pour les revenus de 2012 :

Aucune imposition n'est appliquée jusqu'à 5 963 €
5,5 % pour la tranche de 5 963 € à 11 896 €
14 % pour la tranche de 11 896 € à 26 420 €
30 % pour la tranche de 26 420 € à 70 830 €
41 % pour la tranche de 70 830 € à 150 000 € »

45 % au-delà de 150 000 €, nos nantis de la République, qui sont déjà partiellement exonérés fiscalement, ils n'ont pas oublié leur petite personne : députés français et européens, sénateurs et ministres, président de région, de Conseil général et de syndicat de communes, hauts fonctionnaires et journalistes, etc... Pour mémoire chaque député, chaque sénateur touche, en plus de son indemnité parlementaire, une enveloppe qui varie entre 150 000 € et 1 000 000 €, voir plus, net d'impôts et sans justificatifs !

En mars et juin 2014, pensez-y à ces UMPS-EELV qui ont mis la France en faillite et s'attaque progressivement, depuis 3 ans, à votre portefeuille ! 
« Il n'y aura aucun accord avec le FN.» À un peu moins d’un an des municipales, Jean- François Copé dévoile son projet pour la France » http://bit.ly/1dvKJ0G " Le Figaro


De plus en plus ridicule ce Copé, il ne veut pas d'alliance avec le parti de Marine Le Pen mais, les électrices et les électeurs de Marine Le Pen ne lui ont rien demandé à ce Copé. Sa souscription pour faute de gestion des comptes de l'UMP, les contribuables français devraient lui réclamer 7 millions d'euros, c'est le manque à gagner pour l'Etat, pour nous !.


" 26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers ", Angers en fait partie, Le droit de savoir : http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/08/26-villes-signent-un-appel-pour-le.html

" Moi président " en responsabilités, j'accepte ça.... ! Un scandale, la honte pour le Front Républicain UMPS http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/08/moi-president-en-responsabilites.html

Budget 2014 de la France, " Les uns ont trop, les autres pas assez" Soeur Emmanuelle. http://zen49.blogspot.fr/2013/08/budget-2014-de-la-france-les-uns-ont.html

Une vision sur l'Egypte qui est totalement en opposition avec le discours des politiques et des médias ! http://zen49.blogspot.fr/2013/08/blog-post.html

jeudi 22 août 2013

Une vision sur l'Egypte qui est totalement en opposition avec le discours des politiques et des médias !



Wilkipédia : « Le Père Boulad a publié près de 30 livres, dans 15 langues, en particulier en français, en arabe, en hongrois et en allemand.
Il a été élevé au grade de Commandeur de l'Ordre des Palmes académiques[7] »

PERE BOULAD : message pour les pays francophones Par winkelried on 18 août 2013 en Actualité, Analyses, Chroniques, Guerre et bruits de guerre
sans-titre (33) Henri Boulad : Pauvres Frères musulmans persécutés !…
Henri Boulad, Le Caire, le 17 août 2013
L’Occident tout entier est outré, offusqué, scandalisé parce que l’armée égyptienne a osé déloger les Frères musulmans des deux bastions de Rabia et de Nahda, où ils s’étaient barricadés depuis plusieurs semaines.
Bilan : plus de six cents morts dans les deux camps. Aussitôt, les média bien pensants poussent des cris d’orfraie et demandent que le Conseil de Sécurité et les associations internationales des droits de l’homme condamnent avec la plus extrême fermeté cette sauvage agression. Pauvres Frères musulmans victimes de la violence ! Ces gentils moutons, bien connus pour leur douceur et leur innocence, sont l’objet de procédés inacceptables. Il faut donc les défendre contre les loups dévorants de l’armée et de la police égyptiennes. USA, Grande Bretagne, France, Allemagne, Turquie, Onu… se lèvent alors comme un seul homme pour dénoncer l’injustice, défendre ces innocents et inviter le monde à voler à leur secours. Les média internationaux enfourchent aussitôt Pégase pour pourfendre les coupables… Cette levée de boucliers pour réclamer et proclamer le droit de tout citoyen à manifester « pacifiquement » a quelque chose de tragi-comique. Mais, passons aux faits : – La mosquée
de Rabaa, où s’étaient enfermés les Frères, était une véritable poudrière, où l’on a découvert un arsenal de guerre inouï. Aucune dénonciation de l’Occident. – Depuis des semaines, les milices des Frères, armées jusqu’aux dents, sèment la terreur dans l’ensemble de la population d’Egypte : meurtres, enlèvements, kidnappings demande de rançons, rapt et viol de filles mariées de force à des musulmans. Aucune réaction de l’Occident. – Plus d’une vingtaine de postes de police pillés et brûlés ; près d’une cinquantaine de policiers et d’officiers massacrés et torturés de la manière la plus sauvage. Silence de l’Occident. – Mausolées soufis détruits et familles chiites massacrées ne soulèvent aucune émotion internationale. – Une cinquantaine d’églises, d’écoles et d’institutions chrétiennes brûlées dans la seule journée du 14 août. Aucune protestation de la part de l’Occident. – Prêtres et chrétiens attaqués et tués – dont des enfants en bas âge – pour la seule raison qu’ils sont chrétiens. Aucune dénonciation occidentale qui serait taxée d’ « islamophobie », qui est aujourd’hui le crime des crimes. – Près de 1500 personnes massacrées par les milices de Morsi au cours de son année de règne. Silence des médias – Accords secrets de Morsi pour vendre l’Egypte à ses voisins, morceau par morceau : 40% du Sinaï à Hamas et aux Palestiniens, la Nubie à Omar el-Béchir, et la portion ouest du territoire à la Libye… Tout cela est pain béni pour l’Occident, puisque c’est son œuvre… Lorsque l’Egypte décide enfin de réagir pour mettre un peu d’ordre dans la baraque… l’Occident crie à la persécution, à l’injustice, au scandale. Ce n’est un secret pour personne que les élections présidentielles furent une vaste mascarade et que le scrutin fut entaché d’énormes fraudes. Malgré tout, les média persistent à affirmer que Morsi a été le premier président de l’histoire d’Egypte élu « démocratiquement » et qu’il a pour lui la « légitimité ». Le peuple égyptien, qui a bon dos, a quand même accepté de jouer le jeu, en se disant : voyons-les à l’œuvre. Le résultat fut tellement catastrophique – insécurité, chômage, inflation, pénuries de pain et d’essence, économie en chute libre, tourisme agonisant… – que l’ensemble de la population, au bout d’un an, demande à Morsi de dégager. En moins de deux mois, le mouvement « Tamarrod » rassemble plus de 22 millions de signatures réclamant son départ. En vain ! Face à son obstination, plusieurs dizaines de millions d’Egyptiens – dont une majorité de gens du petit peuple qui étaient ses anciens partisans – déferlent dans les rues des grandes villes pour exiger son départ. Encore en vain ! L’armée – jusqu’alors neutre – se décide à intervenir pour soutenir le peuple et écarter l’indésirable, qu’elle garde en résidence surveillée. Au cours de longues heures d’interrogatoire, elle obtient de lui des révélations d’une gravité exceptionnelle, qui compromettent aussi bien les Frères musulmans qu’un certain nombre de pays étrangers. Face à la prise de pouvoir de l’armée, l’Occident crie aussitôt au « coup d’Etat ». Si « coup d’Etat » il y a eu, celui-ci fut populaire et non militaire, l’armée n’ayant fait qu’obtempérer à la volonté du peuple. Celui-ci, excédé par un président qui l’avait trompé, floué, berné, a donc, par une réaction de survie, réclamé son départ. Une petite histoire très savoureuse illustre bien ce que je dis. Quelqu’un achète au marché une boîte de conserves qui, une fois ouverte, se révèle avariée. Que va-t-il faire ? La manger ou la jeter ? La jeter bien entendu. C’est un peu ce qu’a fait le peuple égyptien auquel Morsi et les Frères promettaient monts et merveilles. Une fois la boîte ouverte, il s’est aperçu que l’intérieur était pourri. D’où sa réaction de rejet. Suite à l’exclusion de Morsi, l’armée a voulu quand même associer les Frères musulmans au nouveau gouvernement en leur proposant de faire équipe avec les autres tendances. Ils se sont heurtés à un refus obstiné et systématique. Après de nombreuses tentatives infructueuses de dialogue et de négociations avec eux, un nouveau gouvernement provisoire est mis en place. Ils décident alors de « prendre le maquis » et de semer la terreur, ce en quoi ils ont bien réussi. Mais cette stratégie ne fait qu’augmenter leur impopularité, et l’on peut dire aujourd’hui que le peuple égyptien les
exècre et les honnit. Equipés des armes les plus sophistiquées, ils s’organisent un peu partout pour brûler, attaquer, tuer, détruire… L’armée décrète alors l’état d’urgence et impose un couvre-feu du coucher au lever du soleil. Mais les Frères musulmans s’estiment dispensés d’obéir. Hier soir, 16 août, de ma chambre, toute proche de l’avenue et de la place Ramsès grouillantes de leurs miliciens, j’entends explosions, coups de feu et tirs de mitraillette provenant des rues avoisinantes. Après plusieurs sommations aux jeunes de rentrer chez eux, l’armée décide alors d’envoyer ses chars pour faire respecter le couvre-feu. Face aux dégâts probables, l’Occident bien pensant incriminera alors l’armée d’avoir eu le culot d’attaquer des manifestants « pacifiques »… Mais de qui se moque-t-on ?…

Père Henri Boulad
http://zen-fiatlux.blogspot.com

mercredi 21 août 2013

Budget 2014 de la France, " Les uns ont trop, les autres pas assez" Soeur Emmanuelle.


 
    Au pays des Abers, patrie du Finistère,
    A l'horizon, les îles de Molène et Ouessant,
    Chaque heure de la journée, entre le ciel, la mer,
    Le spectacle est grandiose, parfois ahurissant,
    Féerie de couleurs sur l'écume et la vague
    D'un rayon de soleil à travers un brouillard
    Que les plus grands pinceaux ont peine à reproduire.
    Respire à plein poumon cet air iodé des algues,
    Cette thérapie gratuite attire le regard,
    Un plein de startigènes contre brosse à reluire.



Tocqueville Magazine
LE FLASH

BUDGET 2014 OU L'EQUATION IMPOSSIBLE

Chaque année à pareille époque il est question du budget de l'année à venir. A présent c'est le budget 2014 qui se trouve sur la sellette. Pierre Moscovici, un idéologue connu, est aux commandes. L'objectif officiel est l'équilibre. Arrêtons-nous sur cette notion un instant.
C'est mieux que les critères de Maastricht. Ces derniers ont été définis pour les membres de la CEE par un traité du 7 février 1992. Ils prévoyaient que, sauf sanctions, le déficit d'un Etat ne pouvait dépasser 3 % du PIB. Un bon analyste pouvait conclure que c'était une sorte de permis de ruiner que la CEE s'accordait à elle-même. Mes lecteurs habituels savent comment et pourquoi l'Europe est devenue une machinerie gigantesque ruinant les peuples assujettis de diverses manières.
Une autre remarque s'impose. En bonne gestion, l'équilibre budgétaire ne suffit pas. Il faut des excédents comme cela a existé il y a longtemps, ce qui permettait de rembourser les dettes. Ne rêvons pas cependant, l'équilibre serait un petit début de sagesse.

LES MOYENS ANNONCES

Le pouvoir, très provisoirement aux affaires, a lancé deux chiffres. Il y aurait 14 milliards d'economies et 14 milliards d'impôts. Ces données sont à prendre avec des pincettes.
Pour ces idéologues, raboter des niches fiscales et (ou) sociales fait faire des économies ; en réalité c'est pur mensonge car le rabotage est un véritable impôt. Ensuite, quand des impôts sont annoncés, ce sont seulement les impôts visibles, genre IRPP ou CSG et, dans la réalité, ce n'est qu'une partie de la tornade. Personne ne fait jamais le compte du ratissage permanent de Bercy pour ramasser des sous partout et par tous les moyens imaginables.

L'EQUATION IMPOSSIBLE

Voici l'équation mensongère. Il y a des calamités diverses créées d'ailleurs par les pouvoirs successifs. Pour les corriger il faudrait agir sur tous les compteurs, ceci dans une odeur pestilentielle d'usines à gaz.
Les responsables espèrent follement que la croissance revenant les maux divers de l'économie trouveraient leurs solutions.
L'illusion est totale. Ne voulant pas faire de véritables économies et poursuivant le matraquage fiscal, le pouvoir va tuer le malade en prétendant le guérir.
En outre ayant fait allégeance à l'Europe il a abdiqué toute liberté d'action.

GUERIR LA FRANCE DE SES MALADIES

La France est l'homme malade de l'Europe : chômage des jeunes et des seniors, panne de croissance malgré quelques frémissements, crise du logement, paupérisation, désindustrialisation etc.
La réponse est dans la liberté, notamment pour les entrepreneurs seuls créateurs de richesses. A cette fin, il est impératif de jouer sur le binôme impôts et économies.
Les impôts et charges doivent être non diminués mais détruits. Un impôt diminué revient toujours. Un impôt supprimé ne revient pas. Les avantages sont incalculables : plus de bureaux, plus de fonctionnaires, plus de statistiques, plus de déclarations, plus de contentieux. Il est évident qu'avant de s'occuper des grands impôts ou charges, il faut supprimer les petits impôts dont la liste est impressionnante et la nuisance catastrophique.
Côté économies, même raisonnement. Pour être crédible envers les marchés financiers, des conditions sont nécessaires. Elles doivent être immédiates, sûres juridiquement et dépassant par prudence les impôts supprimés.
Les suppressions de postes ne donnent pas de sous dans l'immédiat. Il faut supprimer totalement des administrations ; plus de bureaux, plus de fonctionnaires, plus de statistiques...; Bien sûr, il est nécessaire de sabrer largement dans les subventions.
Les gens au pouvoir pleurnichent sur les calamités. Sont-ils capables de se hisser au-delà d'eux-mêmes pour un programme de salut public ? S'ils ne l'étaient pas, le pire serait à craindre. C'est toute la question.
Michel de Poncins
http://zen-fiatlux.blogspot.com

dimanche 11 août 2013

La lanterne de Versailles éclaire-t-elle suffisamment les lumières de Bercy ?

         Mer  d'huile  à la presqu'île Saint-Laurent en Bretagne


Libertés d'expression bafouées, mensonges à la pelle, corruption, etc....


Vous vous en souviendrez, très longtemps, c'est certain
De ce dimanche de juin dans le Lot-et-Garonne
Où l'on a vu volé ce front républicain
Dans ces larges vallées du Lot et la Garonne
L'apparente unité d'un front républicain
Dans cette ville de Villeneuve, c'est la révolte qui sonne.

Ces bobos parisiens, politiques, journalistes
Au service d'une Europe, dictature corrompue,
Les français n'en veulent pas, en grande majorité.
Etc..
Devoir de vacance

Président et ministres sont partis en vacances.
Est-ce une problématique, cette vacance du pouvoir
Quand on promet la lune à ses concitoyens ?.
A force de promettre, avec imprévoyance,
Et dans l'indifférence, le retour d'un grand soir,
Le peuple et les Français sont privés de moyens.
De partir en congés en toute sérénité
Quand ils pensent qu'au retour, la porte sera fermée.


vendredi 9 août 2013

"...comment les politiques créent la paupérisation dans le monde entier. Panne de croissance, chômage, faim et d'autres



Tocqueville Magazine LE FLASH

LE G20 DÉCLARE LA GUERRE AUX MULTINATIONALES

L'évènement nouveau dans le paysage politico-médiatique est que le G 20 s'attaque aux multinationales au prétexte de l'optimisation fiscale. Si ce n'était tragique, ce serait fort drôle. C'est la guerre des drôles. Une grande parlotte internationale est convoquée à MOSCOU avec pour objectif de changer les règles du jeu de la fiscalité internationale : rien que cela.
L'OCDE a préparé le projet. Cet OCDE est un mammouth gigantesque dont personne n'a besoin sauf ses dirigeants et son personnel. Le voici chargé d'un vrai boulot qui lui permettra de poursuivre son engraissement dans la paix, les sous arrivant sans fin grâce à la force fiscale.
Le groupe des 20 créé en 1989 rassemble 19 pays plus la CEE. De ce fait il réunit 90 pour cent de l'activité mondiale, ce qui lui donne une force de frappe considérable. Les politiques qui le composent s'arrogent le droit de prendre des dispositions globales quand cela leur plaît. Il en découle cette déclaration de guerre

VIVE L'OPTIMISATION FISCALE

Le prétexte de la guerre est bien que les super entreprises se livreraient avec succès à de l'optimisation fiscale. Certaines d'entre elles parviendraient même, horreur, à ne payer aucun impôt. L'on comprend, sans l'excuser du tout, pourquoi les créateurs de l'enfer fiscal mondial se sentent un peu nerveux à cette perspective.
Les lecteurs habituels de ces flashs savent exactement comment et pourquoi ces 20 artisans de l'enfer fiscal ont donné naissance par leur propre activité à 270 paradis fiscaux répertoriés. Cette activité se présente comme une véritable punition infligée aux peuples bien conditionnés par les médias. Les gérants de l'enfer le font en général par intérêt personnel refusant de réaliser par ailleurs les économies nécessaires et possibles qui allègeraient la pression fiscale.
Ici, dans cette guerre, nous sommes dans un cas très particulier : le paradis fiscal en formation résulte de l'optimisation fiscale.
Je n'hésite pas à dire que l’optimisation fiscale est non seulement un droit mais un devoir pour tout un chacun. Cela consiste tout simplement à tirer parti de la loi, telle qu'elle est écrite, en vue de minimiser les impôts et charges. Rien de plus normal. Certains pays ont d'ailleurs, imaginé des procédures horribles pour la réduire ; la France a créé la procédure nommée « l'abus de droit » qui permet au fisc de déqualifier toute formulation qui ne lui plaît pas.

UNE BATAILLE PERDUE

A jauger les forces en présence, la guerre engagée par le G 20 est perdu d'avance.
Les hyper firmes ont des moyens considérables : experts, avocats, flexibilité, possibilité de placer son siège ailleurs, liberté de situer les profits n’importe où. S'ajoute la rapidité de décision. Cette force est si grande qu'un analyste financier honnête pourrait critiquer une multinationale se payant le luxe de supporter trop d'impôts.
En face, les créateurs de l'enfer sont des politiciens avides et encombrés de leur lourdeur et de leur idéologie. Les décisions se prennent lentement avec le risque permanent de subir des recours. La corruption active ou passive ne dort que d'un œil.

LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ

Je fais de nouveau appel à mes lecteurs. Ils savent parfaitement comment les politiques créent la paupérisation dans le monde entier. Panne de croissance, chômage, faim et d'autres manifestations en sont le fruit.
Si les très grandes firmes gèrent bien les impôts, elles vendront de plus en plus de bons produits réduisant ainsi la pauvreté.
Cela semble un paradoxe, mais cette perspective est une réalité.
Les multinationales au secours du G 20.
Pourquoi pas ?
Michel de PONCINS


En 11 ans de monnaie unique et d'asservissement à la Commission européenne, à la BCE, au FMI et au diktat de l'Allemagne, nous citoyens français, nous allons bientôt ressembler, de plus en plus, à ces chiens enfermés derrière une grille qui attendent leur pitance au bon vouloir de leur maître !

mercredi 7 août 2013

Malaise dans la Police, dans la Justice et dans les prisons, les politiques, tous responsables, pas coupables !

                                                        Château d'Angers maine-et-loire


Quand nos parlementaires passent plus de six mois sur le mariage homosexuel, ils n'ont plus le temps de revisiter et rectifier les décrets et les lois !. Plus de place dans les prisons françaises, à la prison de Chartres, trois petits tours et puis s'en vont !. Police et Justice sont-elles les victimes de la surenchère politique PS-UMP en matière carcérale ?. Nos ministres et nos parlementaires rivalisent dans le verbalisme cocasse sur la Sécurité des citoyens, un sujet primordial, aussi important que la création d'emplois.
La France n'a plus d'argent pour construire des prisons. Pourtant le tweet de *Jean François Mancel, du 7 août, ouvrirait-il des opportunités financières ?.
« Pourquoi critiquer la réserve parlementaire et ignorer les subventions des Conseils généraux 50 fois supérieures attribuées arbitrairement »

A titre indicatif (manque de transparence) la réserve parlementaire en 2012 s'élèverait à : Une enveloppe d'environ 150 millions d’euros pour 925 parlementaires.

Vu sur le blog du député UMP : Jean-François Mancel :

Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti Socialiste : « Il faut faire barrage au front national »
Jean-Michel Baylet : Président du Parti Radical de Gauche (PRG) « Pour empêcher l’entrée d’un nouveau député Front national à l’Assemblée nationale, le Parti radical de gauche appelle à voter pour le député UMP sortant Jean-François Mancel.... »


lundi 5 août 2013

Sans être paranoïaque, l'espionnage de notre vie privée comporte de vrais dangers !


Sans être paranoïaque, l'espionnage de notre vie privée comporte de vrais dangers !

En ce début de semaine, aoûtiens en vacances,
L'excellente météo redonne de la vigueur
A une population qui endure sa souffrance
Sans se soucier vraiment des méfaits d'la rigueur.
Si vous êtes internautes, vous êtes dans l'oeil du maître
Espionnés par Google, Microsoft et Xkeyscore,
Vous devriez ach'ter Marianne ou bien Libé,
Ils traitent du sujet, agences de renseignements
Révélés par Snowden, PRISM étant le paraître.
La Silicon Valley doublée par Bangalore,
Ces indiens à la pointe ne s'en laissent pas compter ?.

Revenons sur Paris pour dénoncer Act Up
Qui répand sur les murs d'une Fondation privé
Du sang bien imité, véritable hold-up
Dans une démocratie, on devrait s'indigné
De se laisser-aller à la place beauvau ;
Sur l'éthique, la morale qui s'en va à vau-l'eau.

Avez-vous vu la pub d'organismes officiels,
La campagne britannique aux propos provocants
« Go home » est un message envers les clandestins.
Le flegm des anglais envers les sans-papiers
Montre bien le désastre d'une europe en déclin.
Les assos d'outre-Manche se montrent déprimées
Elles dénoncent, sans convaincre, ce ciblage décevant.
Les problèmes sont constants, sans moyens financiers.
L'Angleterre et la France refusent d'être tout miel.

Zen-fiatlux le 5 août 2013



Lu dans le quotidien « Le Courrier de l'Ouest » de ce lundi 5 août 2013
Après l'affaire controversée « Bourdouleix » du dit et du pas dit relatée par un journaliste du C.O., voilà ce que vous pouvez lire en page intérieure sur l'efficacité du bouche-à-bouche en Anjou :

« TERRA BOTANICA » :

JMG, direction de l'Office du Tourisme au sujet du tourisme local :
«... Nous avons des retours positifs du site, les gens véhiculent un bouche-à-bouche positif...». Venez vite à ANGERS pour positiver avec ...!


vendredi 2 août 2013

"Être respectueux du repos des autres", En vacances ou en repos nos Politiques et Médias ?.


Devoir de vacance

Président et ministres sont partis en vacances.
Est-ce une problématique, cette vacance du pouvoir
Quand on promet la lune à ses concitoyens ?.
A force de promettre, avec imprévoyance,
Et dans l'indifférence, le retour d'un grand soir,
Le peuple et les Français sont privés de moyens.
De partir en congés en toute sérénité
Quand ils pensent qu'au retour, la porte sera fermée.
Seront-ils licenciés, ou peut-être condamnés
A du chômage partiel.ou des baisses de salaires ?.
Toute cette caste politique ferait mieux de se taire
Au lieu de se cacher derrière le choix des mots
Repos pour des vacances, rigueur pour récession.
Journalistes et médias, à l'affût de gros mots,
De p'tites phrases assassines, voire de compromission,
Ils peuvent tout se permettre sans dévoiler leurs sources.
Ces humains bien-pensants se disent tous humanistes.
Un terme galvaudé par ces libres-penseurs.
Ils veulent, tous, nous convaincre, ignares populistes,
Qu'ils consacrent leur temps à défendre l'être humain.
Anciennes ou bien nouvelles, ces chartres de valeurs
Ne sont que des écrits que personne ne respecte.
Mensonge et corruption, toujours le même refrain,
Du conflit d'intérêts à des enrichiss'ments
Cette image dégradante colle au monde politique.
Les ethnies se rassemblent, la France est divisée,
Comme devoir de vacances, il faut relire Erasme,
«l'éloge de la folie», l'union est sa pensée.
Soyez prométhéen, combattez ces marasmes,
Il faut un peu d'courage pour rétablir l'éthique
A Paris, à Bruxelles et dans les Parlements.

Zen-fiatlux, le 3 août 2013