vendredi 31 janvier 2014

"Le pacte de responsabilité, c'est lui...Avec le gouvernement Ayrault et l'Europe, les vertus sociales au panier



Pour qualifier nos technocrates et nos eurocrates :

Les grandes vertues sociales des tartuffes socialistes [parce qu'ils ont tous les pouvoirs] leur ont permis, en dix-huit mois, de massacrer la société, de déboussoler la famille et d'imposer leurs moeurs.

Où est passée l'éthique ?. Comment se comporter et accepter le vivre ensemble quand il faut subir, sans rien dire, les traditions religieuses bruyantes, les interdits culturels, les comportements irascibles et sans-gêne, les moeurs importés ?.

Flatter le vivre ensemble, quand ils rentrent chez eux, emmurés dans leur maison bourgeoise, encerclée par deux hectares de terres !.

« La paresse dit La Rochefoucauld, consomme insensiblement toutes les vertus..[...]. Le travail seul fournit les moyens de vivre, la dignité, la sécurité, les joies du foyer, l'espoir dans l'avenir, la certitude de ne pas être inutile aux autres ».

Un ETAT prisonnier de son économie.
Un ETAT qui se prive de son indépendance
Un ETAT sans frontières qui use de tempérance
Un ETAT sans monnaie abandonne sa patrie,
Cet ETAT, c'est la France, et son imprévoyance.
Cette France imprudente, elle cumule les ennuis.
La misère, le chômage et ses vertus sociales.
L'opulence à Bruxelles, ailleurs les privations,
Pour tous ces eurocrates, voilà leur ambition !.
Maintenir leur standing, cette question est cruciale.


Souvenez vous de l'époque de Jacques Delors porté aux nues par une bonne partie de la classe politique des années 90

« Le père du pacte de responsabilité, c’est lui »
Au mot près ce que concocte le gouvernement Ayrault. [...]

« Vingt ans. Il aura fallu vingt ans pour que François Hollande mette en œuvre le programme de Jacques Delors, celui que l’ancien président de la Commission européenne avait concocté en 1994 et qu’il tenait prêt s’il avait osé se présenter, un an plus tard, à l’élection présidentielle. A la page 24 de ces Mémoires parues en 2003 (Plon), le chantre de la politique contractuelle raconte qu’il avait tout prévu.»

http://t.co/8bsjnJTGfI

                                                       du 24 janvier 2014

Boutades su Jacques Delors :
Jean-Pierre Chevènement sur France Inter, le 24 janvier 1990 :
« Jacques Delors s'exprime comme un chet de gouvernement, alors qu'il n'est qu'un super-fonctionnaire »

Philippe Seguin qui avait reçu le prix de l'humour politique 1995 :
« Avec Delors, les socialistes passent de Léon Blum à Léon XIII »


 

mercredi 29 janvier 2014

Propos du ministre Dominique Bertinotti sur RTL, JMA, ils ne sont pas dignes dans une démocratie, désolé mais c'est mon point de vue.


Après  Barroso  Catastrophe  Despotique
    Le Figaro : Théorie du genre : comment la première expérimentation a mal tourné : http://t.co/LFPFTs0pBl   Ajouté le 31.01.2014

    Une rumeur qui n'en n'est pas une, c'est un déni !.
Ras-le-bol des médias français qui nient les évidences : «Retour à l'obscurantisme» sur un rapport commandé par le premier ministre et remis à Vincent Peillon ! :
« ...Michel Teychenne, un des fondateurs de l'association "Homosexualité et socialisme" Sic !, vient de remettre un rapport officiel à Vincent Peillon lui demandant d'ouvrir en grand les portes de l'école aux associations LGBT (Lesbienne, Gay, bisexuel, et transsexuel). Sous couvert de lutte contre l'homophobie, ces associations seront ainsi invitées à participer à la formation des enseignants mais également à intervenir directement en classe pour, notamment, "déconstruire les stéréotypes de genre".... » Observatoire de la Théorie du genre
En à peine dix-huit mois, plus d'papa, plus d'maman.
Ils veulent tout chambouler, nos vies et nos écoles,
Ayant courbé l'échine aux diktats de l'Europe.
Aux yeux du contribuable, il faut bien faire semblant.
Députés, sénateurs, que font-ils de leur temps ?.
Ils créent de nouvelles taxes et, les impôts s'envolents.
Et pour certains ministres, génération d'Esope,
Sont-ils des asexués, complètement déphasés,
Qui veulent nous imposer : société dépravée.
Dans cette zone €uro, très inégalitaire, des ministres français parlent d'égalitarisme ?. Ces socialistes impuissants à Bruxelles, prêchent, en France, l'égalité civile, politique et sociale !. Si ces idéologues socialistes ne veulent pas passer pour de simples hypocrites, alors il faut vous affranchir et, donc, quitter cette zone euro, très inégalitaire.
L'égalité parfaite de Vallaud-Belkacem
La parité homme-femme, il faut créer une SEM
Ou un observatoire comme fait Nicole Notat.
Un projet, une loi, pour tout remettre à plat
Qui seront contestés au premier dérapage.
«Munie des pleins pouvoirs», la France s'exécute
Si l'Europe récuse l'objet de leur ouvrage.
Eurocrates méprisent les populistes incultes.

Ces drôles d'humanistes qui se disent socialistes
Qui s'accrochent à leur siège, député, sénateur,
Ils sont tous des pantins, parfois des fantaisistes.
Ils critiquent Matignon, mais votent avec ardeur
les lois et les décrets de ministres contestés.
La France n'est plus Nation, elle a perdu son titre.
Commission, BCE, directives imposées,
Eurocrates de Bruxelles, ce sont les vrais arbitres.

Zen-fiatlux.blogspot, le 30 janvier 2014


lundi 27 janvier 2014

Le Coq, l'âne et les poules aux oeufs d'or - ANGERS Municipales....souvenirs



Le Coq, l'âne et les poules aux oeufs d'or

Un fermier corrézien, véritable visionnaire,
Ne ménage pas sa peine pour cultiver ses terres.
Les récoltes sont bonnes et les silos sont pleins.
Des idées plein la tête, il se voit millionnaire.
Sa nuit est agitée, il est tombé par terre.
Réveil au chant du coq, toujours le même refrain.

A demi éveillé, il aperçoit ses poules.
Il retrouve ses esprits, la fortune à ses pieds.
Appelle le charpentier et la coopérative,
Ne perd pas un instant, il n'y aura pas foule,
A Tulle et à Ussel, chez tous ces volaillers.
Un, dix, vingt poulaillers, les pondeuses s'activent.

Les oeufs sont ramassés par tous ses ouvriers,
Il amasse ses louis d'or. Embauche un responsable.
Qui l'a rendu frivole, les poulettes de Brive ?.
Lui, le fermier de Tulle, le riche volaillier,
Courtisé à Paris par une cour de minables,
Il a son restaurant et sa table pour convives.

L'entretien d'une basse-cour dans une capitale,
Les poules sont hors de prix, le portefeuille se vide.
Laisser ses poulaillers sans aucune surveillance,
Crise des gallinacées, conséquences fatales,
Mettent un terme au beau rêve de ce fermier cupide.
Personnel licencié pour cause d'outrecuidance.


Ce fermier débauché retrouve son village,
Ses bâtiments sont vides, il lui reste Colblanc,
C'est le nom de son âne qui rogne quelques herbes.
Il appelle Colblanc qui se couche sur le flanc.
Lui confie à l'oreille, qu'il n'a pas été sage.
Ses folies parisiennes du boulevard Malesherbes,
Et toutes ses maîtresses, elles ont brisé sa vie.
Passer du coq à l'âne, il faut que je te dise
Colblanc, tu es un âne et mon fidèle ami.
Le col blanc parisien, souvent il te méprise.

Zen-fiatlux.blogspot, le 28 janvier 2014


Sous le lien qui suit, les commentaires étaient libres. Vous y retrouverez des propos amusants sur le climat UDF-MoDem 2008

Rocade St Léonard

mercredi 30 mai 2012 Requiem pour rocade, requiem pour les voies et pour les autres voix, achat de la croissance chez Phil d'Art, l' actionnaire principal de "street art Austin's" ! http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2012/05/requiem-pour-rocade-requiem-pour-les.html

jeudi 12 juillet 2012 Aquaviva préféré à Rocade : Errare humanum diabolicum !. Persévérer est diabolique !. Aquavita 2014

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2012/07/aquaviva-prefere-rocade-errare-humanum.html  

Le Quai ANGERS

samedi 14 juillet 2012

STOP aux projets coûteux et rocambolesques, NON aux opportunistes, OUI aux politiques pragmatiques...

samedi 25 janvier 2014

Un oeil sur son jardin et les jardins d'enfants [La musaraigne et le mulot]


La musaraigne et le mulot
Un oeil sur son jardin et les jardins d'enfants

Qu'est-ce qu'un bon jardinier, un homme de réflexion
Qui veille sur ses cultures, élimine les nuisibles,
Respecte la musaraigne, écarte le mulot.
Elle détruit les nuisibles, il mange la récolte.

Qu'est-ce qu'un bon conseiller, un homme d'intuition
Qui réveille les consciences, sans un mot irascible.
Rassure le citoyen, évite l'a contrario.
Fustige les m'as-tu-vu, les discours de révolte.

Qu'est-ce qu'un bon politique, il parle avec raison.
Il éveille les consciences, les principes intangibles,
Restaure la confiance, déroule le scénario,
Il se dispensera de propos désinvoltes.

En mars et juin prochain, périodes d'élections,
Méfiez-vous des mulots, ils vous ont pris pour cible.
Tous ces apologistes et tous ces gigolos,
Ne jamais oublier qu'ils sont à votre solde

Zen-fiatlux.blogspot, le 25 janvier 2014.

http://zen49.blogspot.com

mercredi 22 janvier 2014

dimanche 19 janvier 2014

L'Univers se déchaîne. Tous ces batifolages, attirance pour jeunes femmes, nos hommes politiques veulent-ils retrouver une seconde jeunesse ?


 
A l'insouciance des années 30, succèdent, aujourd'hui, l'immoralité et la cupidité des années 2000

Cet extrait date de la fin des années 30 qui avait débouché « sur l'émergence de libertés originales, telles que l'égalité des droits politiques entre sexes et classes sociales... » Wilkipédia

«...On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté....» Extrait du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932)   
L'Univers se déchaînent, révolte des éléments,
La Terre, l'eau et le feu vont-ils manquer d'air ?.
Une Tour de Babel brouille les Gouvernements
Vers l'Europe uniforme qui conduit aux enfers.
Un déluge de paroles et des pluies torrentielles
Du Finistère au Var, la nature se rebelle,
L'Hexagone malmené, ce n'est plus un mirage
Attirances pour jeunes femmes, tous ces batifolages,
Objectifs hasardeux, pour élites politiques,
Retrouver sa jeunesse et sa virilité,
Jouer Casanova avec l'argent public,
Imposer à son peuple la rigueur et l'éthique,
Augmenter les impôts et entretenir ses dames
Quand on est chef d'Etat, ça provoque des drames,
Dans l'opinion publique, le doute est installé.
Courir le septième ciel pour un homme public,
C'est, d'abord, s'exposer à la risée du monde.
Médias, bien complaisants, ils jouent les Cunégonde !.
zen-fiatlux.blogspot, le 20 janvier 2014


Voltaire a écrit : "L'homme est né pour le travail comme l'oiseau pour voler" et La Rochefoucauld de compléter : « L'homme oisif est comme l'eau qui dort : il se corrompt. »
 
En parodiant «Le Cid », hommage aux populistes, citoyens respectables de Brignoles et d'ailleurs.

Ombrage ! Ô ces sondages ! Ô FN ennemi !.
N'ai-je donc tant déçu que pour cette incurie
De me réjouir trop vite de ma guerre au Mali
Pour voir les Brignolais me créer tant d'ennuis

Ma Cour qu'avec respect, les voltairiens admirent,
Ils me croyaient capable de sauver notre France
Mais l'Europe de Bruxelles a brisé mes ardeurs
Tant de fois mon Ayrault a contré tous mes dires
Ainsi que ses ministres qui vont jusqu'à l'outrance
Mon constat est terrible, je cumule les erreurs.
Faut-il de ces échecs, voir triompher Marine
Pour donner une leçon à tous ces socialistes
Qui ne pensent que vengeance contre les populistes.
Je conserve mon honneur et le PS rumine
Ah ces parlementaires, Tartuffes et Trissotins
Ils nous parlent de morale et si peu de vertu,
Ils n'ont pas l'esprit libre tous ces simples dauphins,
Qui flattent leur égo, ils seront tous cocus

Zen-fiatlux. Le 8 octobre 2013
                

On demande à Corneille:
Qui sera le héros de cette bataille d'égo,
Don Diègue ou son rival, le Comte de Gormas ?.

On demande à Voltaire :
« Les bienséances du monde ». Pourquoi fait-il l'éloge de Molière, «honnête homme», aux grandes vertus sociales ?

Nicolas Boileau «...En vain contre le Cid un ministre se ligue, Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue...»
[...]
Don Diègue :
Ô rage ! ô désespoir ! ô viellesse ennemie ! 

N'ai-je donc temps vécu que pour cette infamie
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras qu'avec respect tout l'Espagne admire,
Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,
Tant de fois affermi le trône de son roi,
Trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ?
Ô cruel souvenir de ma gloire passée !
Oeuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle dignité fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d'où tombe mon honneur !
Faut-il de votre éclat voir triompher Le Comte,
Et mourir sans vengeance, ou vivre dans la honte ?
Comte, sois de mon prince à présent gouverneur ;
Ce haut rang n'admet point un homme sans honneur ;
Et ton jaloux orgueil par cet affront insigne
Malgré le choix du roi, m'en a su rendre indigne.
Et toi, de mes exploits glorieux instrument,
Mais d'un corps tout de glace inutile ornement,
Fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense,
M'as servi de parade, et non pas de défense,
Va, quitte désormais le derniers des humains,
Passe, pour me venger, en de meilleurs mains.
Le Cid de Molières, extraits de l'acte 1 scène 4

[...] et de l'Acte 1 , Scène 6 Don Rodrigue
Mourir sans tirer ma raison !
Rechercher un trépas si mortel à ma gloire !
Endurer que l'Espagne impute à ma mémoire
D'avoir mal soutenu l'honneur de ma maison !
Respecter un amour dont mon âme égarée
Voit la perte assurée !
N'écoutons plus ce penser suborneur,
Qui ne sert qu'à ma peine.
Allons, mon bras, sauvons du moins l'honneur,
Puisqu'après tout il faut perdre Chimène.
[...]
http://zen-fiatlux.blogspot.com

Dans moins de dix ans, au train où vont les choses et, avec les politiques accrocs à la soumission à la BCE et à la Commission européenne, la France et les Français ressembleront à ça :

vendredi 17 janvier 2014

Honneur au perdant de 2008, Le Globe trotteur de la politique, toujours élu, sauf en 2008 à la Mairie d'Angers !

Prémices de campagne municipale de 2008
Mme Michèle Moreau, M. Christophe Béchu

Résultats du scrutin de 2008
Béchu : Nbre de voix : 27 083 soit 49,39%
Antonini : .................. : 27 750 soit 50,61%
Inscrits : 88 350.... Abstentions : 32 253
Votants : 56 097...Blancs : 1264
Suffrages exprimés : 54 833
Photos (non volées) prises mardi, vers 16h, le 14 janvier 2014
Au 10 rue Voltaire.

Angers, Angers-ville, Angers du centre-ville,
Te voilà convoitée par une meute d'ambitieux.
Qui te font des promesses, arguments fallacieux !.
La mariée est trop belle pour un esprit futile
Ils sont tous plein d'espoir pour obtenir ton coeur
Mais qu'en feront-ils donc, si ils étaient élus,
Des dépenses somptuaires en ces temps de rigueurs ?.
Amoureux de passage, tu dois les éconduire,
Fourbes et usurpateurs, ceux-là tu les exclus.
Tes amis du pouvoir, députés, sénateurs,
Soutiennent-ils toujours cette politique du pire ?.
Tu les a supportés trente sept ans dans tes murs,
Il est temps d'en finir avec toutes ces bavures.
Confondre amateurisme avec opportunisme,
Angers, tu mérites mieux, un appel au civisme.
Zen-fiatlux.blogspot, le 18 janvier 2014

Vue du château du Roi René, berges de La Maine, direction Paris

Exemple de dialogue social avec les élus angevins
Photo non volée !
Tribunal de commerce d'Angers

Audience Solennelle du 14 Janvier 2014

" 571 entreprises ont déposés le bilan en 2013; 1732 salariés sont concernés ( hors technicolor dont le dossier à été traité par le tribunal de Nanterre et non celui d'Angers).Le nombre de procédure est resté stable sur Saumur et Cholet, certes à un niveau élevé( 107 et 137), mais il y a une augmentation très forte sur la zone Angers, qui englobe le Segréen (327 dépôts contre 260 en 2012 et 264 en 2011). La tendance est là, et les nuages continuent à s'amonceler pour 2014.  "
Berges de Maine au début du siècle dernier, photo R;G.

mercredi 15 janvier 2014

Résumé de la III ème Conférence de presse du président François Hollande, [ Pas peur de l'Europe, moi, si ? ]


« Il ne faut pas avoir peur de l'Europe. Faire l'Europe, ce n'est pas défaire la France » a dit François Hollande ! Les Français sont très éloignés de cet avis, pas vous ?.

Dans cette situation abracadabrantesque,
Le président Hollande a-t-il joué son va-tout ?.
Commentaires, résumés, devraient nous inquiéter.
Pacte de responsabilité, un spectacle dantesque,
Une Divine Comédie qui alimente le flou
De vivre un purgatoire durant de longues années
Et rejoindre l'enfer en pensant à Ravenne.
Un social-démocrate qui rêve d'un paradis
Et les répubicains, d'une fuite à Varenne.
Entreprises optimistes vantent le compromis !.


Voudrait-il ressembler à Blair ou à Schröder ?.
Le président Hollande serait un libéral
Fervent d'intégration d'une France plus allemande.
Sans une monnaie forte, copier Gerhard Schröder,
Appliquer ses réformes, le choc serait brutal,
Il oublie l'essentiel, Bruxelles est aux commandes.
Plus de souveraineté, sous tutelle bancaire
Sans flexibilité, sans précarisation,
Compétitivité, la faiblesse des salaires,
Forte diminution de l'indemnisation,
Indemnités restreintes, limitées dans le temps
Qui souhaite accompagner la vague déferlante
De chômeurs véritables servant d'ajustement.
Avoir des droits de survie, la politique allemande.

Réduire les déficits, «un passage obligé»,
Toutes nos dépenses publiques, elles doivent diminuées.
Ce discours est fréquent, mais reste dans l'absolu,
Diminuer les régions mais pas le nombre d'élus
Réduction des dépenses mais pas de ses ministres,
Baisses des emplois publics, pas des parlementaires
Du train de vie de l'Etat, mais pas des fonctionnaires
Toutes ces dépenses publiques entretiennent le sinistre.

« Les affaires privées se traitent en privées »
Et sa sécurité, elle est bien assurée.
Antisémites, racistes, ils seront pourchassés
Manuel Valls a vaincu le «Mur» de Dieudonné,
Il l'a félicité pour l'avoir censuré,
Il pratique l'amalgame FN et Dieudonné,
Son antisémitisme qu'il devrait dénoncé !.
Des dizaines de milliards, il faudra les trouver,
Il faudra financer tous ces emplois aidés
Le suicide assisté, les Roms sont évoqués,
Politique étrangère, Centrafrique et Mali,
Actions vites justifiées. du flou sur la Syrie

Sans consulter son peuple, il parle d'une convergence
Avec madame Merkel, oublie ses exigences.
François Hollande fait peur quand il veut plus d'Europe,
Union économique et union budgétaire
Les Français ont boudé Hollande, le misanthrope,
Ils veulent être consultés par voie référendaire

lundi 13 janvier 2014

Si vous aimez la France et les Français, de grâce, M. le Président, MM les ministres, veuillez nous rassurer, le temps presse...



Asu Zoa a fait le mur pour une main d'or qui se battra, peut-être, de l'oeil d'un frustré ou bien d'un justicier ?.

«...La préfecture de police de Paris a autorisé la représentation lundi soir du nouveau spectacle de Dieudonné, Asu Zoa », a indiqué à l’AFP un avocat du polémiste, Me Jacques Verdier..»

Arno Karsfeld et Manuel Valls se sont vraiment trompé de cible et, ils ont tué dans l'oeuf, une poule aux oeufs d'or, bien utile aux médias, présentement. Le Dieudo bashing aurait pu rebooster la presse et les journaux, même pas !. Peut être par trop de précipitation d'un ministre très ambitieux, c'est lui-même qui s'était attribué cette qualité. Elle pourrait, bien vite, se transformer en défaut. Les médias en boucle, nous ressassent un condensé de faits divers et politiques, des dizaines et des dizaines de fois, en 24 H. Avons-nous subi un lavage de cerveau ?. Nos politiques et certains journalistes ont-ils été objectifs dans cette "supposée" affaire de "Le Mur" ?. Ce spectacle de monsieur M'Bala-Bala ne serait-il donc qu'un ramassis de racisme confessionnel, de l'anti-juif primaire ?. Le pas a été bien vite franchi par ces deux personnalités ; désormais le mal est fait. En mesurer les conséquences auujourd'hui, serait faire preuve d'amateurisme et d'irresponsabilité.

Monsieur le Président,
Où étiez-vous passé, monsieur le Président, pendant que vos ministres tolèrent la censure au pays des droits de l'homme et des libertés d'expression ?. Aujourd'hui, pour nous et pour vous, monsieur le Président, ce sera-t-il une Heure de vérité ?.
  
Le Résumé d'une semaine dans une France déchirée, malmenée moralement et socialement.
Episode I
«...Je ne sais pas si les politiques prennent vraiment conscience de leur inutilité flagrante quand on voit Arno Karsfeld parler à la place du président et du gouvernement ?. Sur les plateaux de Télévision et dans les radios nationales, il parle, il commande, il ordonne, au nom des juifs, ce que l'Etat français doit faire, penser, dire et condamner !. Ce monsieur AK, comme le monsieur BHL, ils sont des dangers publics pour la démocratie et pour la cohésion sociale, bien malmenée, en France ; ça ne vous rappelle rien, toutes proportions gardées...?.


Episode II
«.....Spectacle « Asou Zoa » frappé par la censure
De Manuel et d'Arnaud, intégristes sans mesure ?.
One-man-show de Dieudo, son «Mur» est enterré,
Comme celui de Berlin, pas celui d'Beit Jala...»


Episode III
«...La préfecture de police de Paris a autorisé la représentation lundi soir du nouveau spectacle de Dieudonné, Asu Zoa », a indiqué à l’AFP un avocat du polémiste, Me Jacques Verdier..» Sources AFP, Les Echos

vendredi 10 janvier 2014

Qui sont-ils ces AK et BHL pour parler, commander, ordonner à la place de l'ETAT ?. "Le peuple donna sa démission" Roederer, Prairial, an VII



Je ne sais pas si les politiques prennent vraiment conscience de leur inutilité flagrante quand on voit Arno Karsfeld parler à la place du président et du gouvernement ?. Sur les plateaux de Télévision et dans les radios nationales, il parle, il commande, il ordonne, au nom des juifs, ce que l'Etat français doit faire penser, dire et condamner !. Ce monsieur AK, comme le monsieur BHL, ils sont des dangers publics pour la démocratie et pour la cohésion sociale, bien malmenée, en France ; ça ne vous rappelle rien, toutes proportions gardées...?.


Des fredaines amoureuses au sommet de l'Etat
Par un « moi Président », c'est une chose banale
Qui choquerait personne si il était marié.
Il impose le mariage après un brouhaha
Qui a duré des mois, pour un projet bancal.
Spectables Léonarda et maintenant Dieudonné,
Il amuse la galerie, ridiculise la France.
Des critiques et des mots, prononcés dans l'outrance


"Le Mur" est sanctionné mais pas "le Mur des cons !"

Un Monsieur M'bala au pays des bla-bla
Ils se nomment tartempion, François ou bien Jérôme
Ils ont laissé la France aux mains de la Thora,
La quenelle qui offense un rabbin d'Hexagone !.

Libertés d'humoristes, pourfendeurs religieux,
Toutes ces communautés s'imposent aux français,
Au pays des droits d'l'homme, par un homme ambitieux,
Qui juge des actions, en précédant les faits !.

La liberté de penser chantait Florent Pagny,
Il l'avait précédé, cette chienlit politique
Juge du Conseil d'Etat, seul dans la République
Pour décider du sort d'un spectacle illégal.
Sur BFMTV, l'avocat Spinosi
Préposé au Conseil, Il s'en trouve ravi.
Une cour europénne pourrait être saisie,
Le délai est très long pour un rendu légal ?

Ils sont privés d' Zénith, ces six milles spectateurs
Que l'Etat qualifie d'anti-juifs, d'imbéciles,
Ils sont restés stoïques sur le parking nantais
Que n'avait-on pas dit d'un désorde public ?.
Saisine et puis verdict, en à peine trois heures,
Aurait pu déclancher, un certain nombre de heurts.
Dieudonné, l'humoriste, il s'est montré habile.
Il a trouvé les mots, les propos qu'il fallait
Pour que tout se passe bien dans cet espace public.
M'bala-Dieudoné, vous êtes un grand "seigneur".

Comment ne pas hurler quand on est pourfendeur
D'accepter qu'un Etat, un pays des droits de l'homme,
Adopte une conduite propre aux inquisiteurs.
Suspecter un désordre par volonté d'un homme
Dans une République qui abandonne la France
A une religion, à des communautés.
Qui n'ont qu'un seul désir, s'offrir une subsistance,
Sans respecter les règles de vie en société.

Zen-fiatlux.blogspot, le 11 janvier 2014

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2014/01/dieu-donne-du-fil-retordre-une.html 

" On était, en réalité, arrivé à ce moment fatal où un peuple ne peut plus, suivant la forte expression d'un auteur latin, "supporter ni les maux ni leurs remèdes".
Louis Madelin, Histoire du Consulat et de l'empire

"Le peuple donna sa démission."
Roederer, Prairial, an VII

http://zen-fiatlux.blogspot.com
http://zen49.blogspot.com