vendredi 24 juin 2016

" Gouverner, c'est prévoir " Vive les Brexit en zone euro !!!.

Parlement Européen - Bruxelles 
Bonheur d'être vivant au milieu des absents,
Oblige à réagir dans ce monde bouleversant.
Nier un événement et fuir à travers champs,
Héros sur le moment ou vivre dans l'isolement,
Exigent fatalement un vrai tempérament.
Un changement de ton agace les bien-pensants,
Réjouit les innocents et fait rire très souvent !.


3 anciens dessins de Jacques Faisant,
très actuels

Avant référendum, on ne parle pas d'urgence.
Après, c'est une urgence, il faut la réformer !.
Giscard et Sarkozy, Hollande, brisent le silence.
Le brexit britannique les a tous réveillé.

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/brexit-avant-referendum-on-ne-parle-pas.html

jeudi 23 juin 2016

Good bye Europe !, Britanniques ouvrent les yeux à Bruxelles et débouchent les oreilles de le Commission Européenne.


Good bye Europe !, Les britanniques ont ouvert les yeux à Bruxelles et ont débouché les oreilles de le Commission Européenne. NON au diktat de la troïka : Draghi, Juncker, Merkel,... Attribuer à l'Europe des vertus qu'elle n'a pas ! Le dicton "Gouverner, c'est prévoir" est à la UNE !

Juncker, Draghi, Merkel jouent-ils sur les peurs
Pour poursuivre leur rêve, leur utopie perverse ?.
Ils font crever les peuples en agitant des leurres.
Dictature de Bruxelles cultive la controverse.

Quand une société a perdu son bon sens,
Elle cache sa misère, vante les apparences.
Le paraître au bien-être, voilà son mode de vie

Elle voudrait l'imposer au monde des impies.


Pourtant les Français avaient refusé, à près de 55%, cette EUROPE imposée par les partis politiques installés !. Ces politiques ont bafoué le résultat de ce dernier référendum de 2005. Majoritairement, en 2008, les parlementaires français ont voté contre le peuple de France ce traité scélérat européen à Versailles.
Conflits d’intérêts, Censure et Propagande : cocktail mortel au Parlement européen:

"Communiqué de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen
Les assoiffés de démocratie auront du mal à s’hydrater auprès des institutions européennes. La commission culture du Parlement européen a encore une fois été le théâtre d’une démonstration d’un système en pleine déliquescence et prêt à tout pour ne pas disparaître.

Comment peut-on encore qualifier de démocratique un système dans lequel deux députés allemandes, PPE et socialiste, membres du Conseil national d’une radio de la chaîne WDR se retrouvent en charge de préparer la réforme sur les services de médias audiovisuels ?




Sombre démocratie qui fonctionne par sondages. Occupent les médias, polluent la politique.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/sombre-democratie-qui-fonctionne-par.html

mercredi 22 juin 2016

Citoyenne, citoyen, dites NON à cette Europe qui cultive l'indigence.


Juncker, Draghi, Merkel jouent-ils sur les peurs
Pour poursuivre leur rêve, leur utopie perverse ?.
Ils font crever les peuples en agitant des leurres.
Dictature de Bruxelles cultive la controverse.

Quand une société a perdu son bon sens,
Elle cache sa misère, vante les apparences.
Le paraître au bien-être, voilà son mode de vie
Elle voudrait l'imposer au monde des impies.

Ce vingt et unième siècle, en une dizaine d'années,
Aura tout emporté, Honneur, Souveraineté.
L'Europe des financiers, charognards des Français,
İmpose des bas salaires, encourage les excès.

États d'une zone euro n'ont plus d'intégrité,
Plus de planche à billets, ils sont les prisonniers
D'une banque européenne qui prêche l'austérité.
C'est elle qui fixe les taux, intérêts négatifs.
Allemagne, grande gagnante, ne soyons pas naïfs.
Holdings, capitalistes, ils sont des membres actifs ;
Font de nouveaux profits dans toute la société.
Chômeurs et salariés, retraités, immigrés,
İls vont y contribuer. İls seront sacrifiés.
Modèle social Français, il va en faire les frais.
Journalistes et médias minimisent les méfaits ;
Soutiennent cette politique qui ruine les Français.
Citoyenne, citoyen, en tirent les conséquences ;
Dites non à cette Europe qui cultive l'indigence ;
Devant tant d'impudences, tirer votre révérence.

Alain Février, mercredi 22 juin 2016
Un État incapable de protéger les siens,
Sécurité des biens, des personnes maltraitées,
Il n'est plus légitime aux yeux du citoyen.
Refus de manifester, serions-nous résignés ?.

dimanche 19 juin 2016

Dictature de l'Europe regorge de stratagèmes Pour contraindre les États qui ne jouent pas son jeu.

Parlement Européen Bruxelles
La fin du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes,
Monarques européens décideront pour eux.
Dictature de l'Europe regorge de stratagèmes
Pour contraindre les États qui ne jouent pas son jeu.



Élections en Autriche entachées de tricheries,
Brexit en Grande-Bretagne, une bagarre dégénère
Une pro-européenne, elle en perdra la vie.
Psychopathe arrêté, on oublie l'adversaire ?.



Peuples de la zone euro, vous êtes les esclaves
D'une Europe cadenassée par une troïka
Qui poursuit un seul but, vous réduire en épaves.
De Gaulle et Mendès France, revenez sur leurs pas.



Un État incapable de protéger les siens,
Sécurité des biens, des personnes maltraitées,
Il n'est plus légitime aux yeux du citoyen.
Plus droit de manifester, soyons tous résignés !.

Alain Février, dimanche 19 juin 2016
David Cameron, premier ministre anglais

À huit jours du Brexit, au nord de l'Angleterre,
Une pro-européenne, députée travailliste,
A été la victime d'un malade solitaire.
Cette situation confuse inquiète les populistes.


http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/une-pro-europeenne-deputee-travailliste.html

vendredi 17 juin 2016

MM les élus, Ministres, Parlementaires, Sénateurs : Problème fondamental, changer sa manière d'être ...

Réformer le Sénat, ce haut lieu du bien-être,
Problème fondamental, changer sa manière d'être,
Pour tous les sénateurs qui vivent très heureux
Avant de succomber aux abîmes pernicieux.


Un tiers de leur revenu est soumis à l'impôt,
Privilège insultant pour tous les contribuables.
L'Assemblée Nationale, elle seule, a droit de veto.
Palais du Luxembourg, un théâtre de fables,
Qui joue la surenchère sans voter une seule loi !.
Connivence des partis, sénateurs sont complices.
C'est une İnstitution qui vote ses propres lois.
Leurs avantages sociaux, une inique injustice
Pour tous les citoyens qui sont super taxés.
İls ne comprennent plus ces nantis de la Nation.


Faudrait pas oublier que ces privilégiés,
S'attribuent une enveloppe d'euros non déclarés.
Son montant est variable pour chacun des nantis,
Soit cinq cent milles euros pour la haute hiérarchie.
Comble de l'infamie, c'est leur désignation.
Une partie des élus votent leur nomination.
Le peuple est ignoré, n'a pas droit au chapitre.
Maintenant le changement, récusons tous ces pitres.

Alain Février, vendredi 17 juin 2016

Jardins du Sénat

« Robert Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch ont mené une enquête pointilleuse qui révèle les petits et grands secrets de l'institution Sénat. Ils racontent, avec beaucoup de brio, les splendeurs et les misères de notre Chambre haute . Et recensent les quinze réformes évidentes à mettre facilement en œuvre pour que les sénateurs ne soient plus des super privilégiés.»
« A quoi sert le Sénat, institution deux fois centenaire qui nous coûte chaque année plus de 300 millions d'euros? D'abord à financer les privilèges (plus de 4 000 euros mensuels de retraite pour 15 ans de cotisation) et les rémunérations royales (11 540 euros net par mois) des derniers princes de la République, nos 331 sénateurs. Et aussi à entretenir les 1 260 fonctionnaires les mieux rémunérés de l'Hexagone (de 2 300 à 20 000 euros net mensuels), qui font la semaine de 32 heures et ont presque 4 mois de vacances. Luxe, calme et volupté... Et, dans l'esprit de beaucoup, de Jospin à Sarkozy, ces super-privilèges n'ont pas la moindre justification, car, selon eux, cette deuxième Chambre ne sert à rien. La réalité est édifiante: un petit tiers des sénateurs travaille, un gros tiers vient de temps en temps à Paris et les autres appartiennent à la famille des rois fainéants. Un royaume hors du monde et du temps ? Pas tout à fait. Car nos sénateurs, qu'ils soient de droite ou de gauche, sont assidûment courtisés par des lobbies de tout poil. Des marchands d'armes aux semenciers, chacun connaît la capacité de ces édiles à peser sur la diplomatie française ou à modifier un texte de loi. Cela justifie bien des voyages d'études, tous frais payés, quelquefois au bord d'un lagon lointain... D'autres ténors politiques, en revanche, continuent à considérer la Chambre haute comme un précieux garde-fou contre les dérives des gouvernements et l'obéissance servile de l'Assemblée nationale. Robert Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch ont mené une enquête pointilleuse qui révèle les petits et grands secrets de l'institution Sénat. Ils racontent, avec beaucoup de brio, les splendeurs et les misères de notre Chambre haute . Et recensent les quinze réformes évidentes à mettre facilement en œuvre pour que les sénateurs ne soient plus des super privilégiés. »

Robert Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch

Des casseurs cagoulés ne sont pas inquiétés,
L'État manque de moyens pour les identifiés.

mardi 14 juin 2016

Philosophes d'un jour faites nous un beau cadeau !. Avenir entre vos mains, changer cette société


Malheurs d'une société au bord du chaos,
Pauvre démocratie, elle a brisé ses chaînes.
Ses élites politiques, ils sont branchés euro.
À Paris, en province, casseurs se déchaînent.


Rétablir en urgence, une instruction publique,
Rétablir sans attendre les valeurs essentielles,
Celles qui ont découlé de nos révolutions.
Relire les grands noms boudés du grand public,
Danton ou Condorcet, leurs idées en sommeil,
Seraient les bienvenues dans notre Éducation.


La mise en garde de Condorcet :

« Tant qu'il y aura des hommes qui n'obéiront pas à leur seule raison, qui recevront leur opinion d'une opinion étrangère, en vain toutes les chaînes auraient été brûlées, le genre humain n'en resterait pas mois partagé en deux classes ( celle des maîtres et celle des esclaves ) »


La célèbre maxime de Danton :

« Après le pain, l'Éducation est le premier besoin du peuple »



Pour n'en citer que deux, vous, tous les bacheliers
Vous choisirez, peut-être, Robespierre, Mirabeau,
Talleyrand, Lakanal, tous ont de bonnes idées.
Philosophes d'un jour, faites nous un beau cadeau !.
Avenir entre vos mains, changer cette société
Qui marche sur la tête et n'a plus de cerveaux.

Alain Février, mercredi 15 juin 2016


« À qui profite le crime », discours aseptisés
Par une gente médiatique, des politiques usés.

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/qui-profite-le-crime-discours-aseptises.html

lundi 13 juin 2016

Chantage européen, la mort du citoyen, Mirage européen serait l'unique chemin.


Ne tirez pas un trait sur votre Histoire de France,
Europe de Bruxelles veut faire le grand ménage.
La Commission Juncker fait preuve d'arrogance.
Le commissaire français voudrait tourner la page.


Chantage européen, la mort du citoyen,
Mirage européen serait l'unique chemin.
Une Europe à vingt-huit est une aberration.
Certains illuminés rêvent d'une fédération !.

Président François Mitterrand, chancelier Helmut Kohl à Douaumont, 22 septembre 1984
Une famille allemande n'a pas assez d'enfants.
Cette Allemagne égoïste fait appel aux migrants ;
Voudrait les imposer aux autres européens.
L'Allemagne réunifiée exploite tous ses voisins.


La France sous la tutelle d'une Europe mercantile,
Perte de souveraineté, crise de l'identité,
Français réagissez, ne soyez plus serviles.
Refusons cette Europe qui nous est imposée.

Alain Février, lundi 13 juin 2016


Mercredi 7 août 2013
Comment pouvons-nous accepter que des enfants mineurs étrangers puissent atterrir en France sans que leurs familles s'en inquiètent ?. Sont-elles consentantes ?. La France n'est plus un éden social et économique, les contribuables français sont à bout de souffle.

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/il-serait-grand-temps-que-les.html

samedi 11 juin 2016

Trop idiot pour comprendre cette loi El Komri, À ceux qui vous le disent avoir lu et compris,


Projet de loi El Komri !

« Je vous adresse un texte dont tout le monde parle et, qui véhicule une opposition inextricable.

Lisez-le à tête reposée, il faut se faire personnellement son opinion.

Il n'y a que 588 pages, .... alors lisez en attendant le train... occupez vos temps 

libres !.... » R. G.

Exposé des motifs, Projet de Loi, Etude d'impact, en 588 pages :
« Visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelle protections pour les entreprises et les actifs »


Trop idiot pour comprendre cette loi El Komri,
À ceux qui vous le disent avoir lu et compris,
Seraient-ils des menteurs ou des apparatchiks ?.
C'est une usine à gaz fabriquée par Maastricht.
Elle oblige les États à revoir leurs systèmes.
Économie, sociale, pour rester dans le thème !.

Salariés du privé, vous êtes les exploités,
Syndicats du public ne sont pas vos amis.
Pourtant ce sont ces gens qui sont à vos côtés.
Ils négocient pour vous, ils cassent vos acquits.
Permanents syndicaux du rail, R.A.T.P.,
Protégés des grands groupes, F.O. C.F.D.T.,
Leurs leaders syndicaux seront tous reclassés.
Une place les attend quand ils seront virés.

Alain Février, dimanche 12 juin 2016.


Ce match d'ouverture a été un calvaire.
Une équipe éperdue face à la Roumanie,

vendredi 10 juin 2016

Voltairiens prolifèrent dans chaque ministère. Refuge du franc-maçon, haute fonction publique,


Voltaire combat Pascal, récuse sa vérité ;
Critique ses Pensées, la religion chrétienne.
Le génie de Pascal, vision d'une société,
Qui nous est imposée, morale politicienne.


Voltairiens prolifèrent dans chaque ministère.
Refuge du franc-maçon, haute fonction publique,
Dans un air confiné, dans un climat austère,
Ils n'ont qu'une seule idée, l'ambition politique.
Alain Février, vendredi 10 juin 2016



Jeudi 31 mars 2016
Attention danger : Ce projet de loi El-Khomri ouvre la porte au communautarisme dans les entreprises


« Art. 6. - La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché.


http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/03/attention-danger-ce-projet-de-loi-el.html



« Hollande chérit encore la promo Voltaire : Jean-Pierre Hugues sera son directeur de cabinet »

« Plus personne ne veut travailler avec lui. Qui voudrait se griller à part des retraités ?" interroge ironiquement un ancien de l'Élysée. »

« ...À l'Élysée comme au sein des grands corps de l'État, François Hollande n'a pas hésité à nommer nombre de ses camarades de promotion à l'État. Jean-Pierre Jouyet secrétaire général de l'Élysée, a succédé à Pierre-René Lemas, lequel dirige la Caisse des dépôts et consignation, le bras financier de l'État. Et Sylvie Hubac dirigeait, elle, le premier cabinet du président avant sa nomination au Grand Palais-Rassemblement des musées nationaux. La liste n'est pas exhaustive. "On cherche le meilleur", dit-on à l'Élysée.... ».
Sources Le POINT Politique 10 juin 2016
 

L'exploitation de l'homme par l'homme avait presque disparu au siècle dernier. Mais voilà que le libéralisme sauvage européen a été revitalisé et entretenu par Bruxelles, Berlin et Düsseldorf. Le syndicalisme français est resté dans ses pantoufles des années 1980. Permanents syndicaux qui se comptent par milliers et qui passent, les trois quart de leur temps, à découvrir Paris ou à vaquer à leurs occupations personnelles. Le pompon revient à l'Éducation Nationale qui alimente des bataillons de permanents syndicaux au service de partis politiques de gauche, principalement !. Ils n'ont plus de légitimité ; ce ne sont pas les partis politiques qui peuvent le dénoncer, ils sont complices et abusent des mêmes recettes !.



Depuis le début de ce siècle, la société Française s'est métamorphosée économiquement en conservant les mêmes méthodes de financement de son système social. Socialisme utopique dans une zone euro où explose le chômage et la misère sociale auxquels viennent s'ajouter l'immigration massive et le terrorisme islamiste. On ne doit pas se voiler la face, la croissance est en panne pour de nombreuses années. Depuis quelques années, la montée du chômage use le secteur privé. Les emplois protégés, fonctionnaires, territoriaux et personnels d'Etat représentent près de 60% de l'ensemble des salariés Français !. Les retraités du secteur privé sont les plus mal lotis. Mode stand-by est la norme pour la France qui a produit de la richesse !.



La France « Liberté Égalité Fraternité » a sombré dans l'Europe de la finance. Tous ces emplois détruits ne seront jamais compensés par le numérique ou autres technologies. La vérité fait mal !.

Alain Février, vendredi 29 janvier 2016

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/01/attendent-ils-une-grace-divine-pour.html

Un Front républicain bâillonne les citoyens.
Onze ans de privation d'expression populaire,

http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/un-front-republicain-baillonne-les.html

mercredi 8 juin 2016

Vivre pour travailler ou travailler pour vivre, Ce dilemme social soulevé à C' dans l'air


Vivre pour travailler ou travailler pour vivre,
Ce dilemme social soulevé à C' dans l'air
Apporte des réponses et le modèle à suivre :
Un revenu pour tous, une idée qui va plaire ?.


Ce mardi, le sept juin, Revenu universel.
Fainéants ou immigrés, plus besoin de bosser,
On vous sert un salaire, proposition actuelle.
Fini fatigue et stress, vous serez tous payés.


La nouvelle lubie d'un Think Tang arriviste,
Revenu universel récompense l'oisiveté.
L'injustice notoire, cette idée d'anarchiste,
La société française n'a aucune volonté.


43 ans de boulot, retraite mille cent euros,
Voilà les utopistes qui proposent un cadeau.
Les gens dépenseront ce revenu pour tous.
Le Front républicain est-il devenu fou ?.


Europe, jungle sociale, fabrique de prolétaires,
La France dans l'embarras, elle gère sa misère.
Europe terre promise, pour le monde des nantis,
Les lobbys de Bruxelles, ils sont au paradis.


« Après, voilà », deux mots, trop souvent usités
Après qui, après quoi, un monde qui irait mieux ?,
Voilà les résultats, une France désemparée,
Croissance d'indigents, c'est l'Europe des gueux.

La flambée du chômage, de taxes et des impôts
Quinze ans à patauger dans cette zone euro.
Concurrence déloyale, clandestins, immigrés,
Les réformes imposées restreignent les libertés.

Sommes-nous les responsables de notre destinée ?.
Nous les avons élus, tous ces hommes politiques.
Ils gouvernent sans nous, Ils nous ont oubliés.
Ne vote plus pour eux, use de tes droits civiques.


Bonheur d'être vivant au milieu des absents,
Oblige à réagir dans ce monde bouleversant.
Nier un événement et fuir à travers champs,
Héros sur le moment ou vivre dans l'isolement,
Exigent fatalement un vrai tempérament.
Un changement de ton agace les bien-pensants,
Réjouit les innocents et fait rire trop souvent !.


Avec grande modestie, on parle des tueries
Mesurons les dangers qui guettent la Patrie.
Aux hadiths du Coran, la charia est inscrite.
L'islamisme radical justifie sa conduite ;
Génère de la haine dans toutes les sociétés.
Attentats, sauvageries et crimes organisés
Menacent les États et les démocraties,
Et devant ce péril, politiques du déni !

Alain Février, mercredi 8 juin 2016


La société Française vit dans l'émotionnelle,
Plus de souveraineté, pas maître de son destin.
France mise sous tutelle, le pouvoir à Bruxelles.
Politiques et médias ne représentent plus rien.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/unite-nationale-pour-partis-installes.html

lundi 6 juin 2016

Un vote sans coup férir ; Pologne fait table rase du passé communiste.


Parlement Brussel's

Les sondages bidonnés BVA, ODOXA,
Servent de garde-fou au front républicain.
Ils se plantent souvent, ils sont payés pour ça.
La Pologne, c'est l'Europe pour les européens.
Auraient-ils boycotté son président DUDA ?.

Les sondeurs français sont-ils des anarchistes ?.
Changer le nom des rues, effacer le souvenir
De tout ce qui rappelle le parti communiste,
La loi est promulguée, un vote sans coup férir ;
Pologne fait table rase du passé communiste.

Commission de Bruxelles serait-elle un pantin
D'une Europe à la carte qui avance vers sa fin ?.
Autrichiens, espagnols, Anglais et italiens,
Les Français, citoyens, expriment leur dédain.
Europe totalitaire laisse le peuple sur sa faim.
Sombre démocratie qui fonctionne par sondages.
Occupent les médias, polluent la politique.
Nous sommes intoxiqués, on est pris en otage.
Des intentions de votes se mêlent aux statistiques,
Augmente la marge d'erreur et trouble l'opinion.
Grande détermination d'une Europe despotique,
Elle a pris l'ascendant sur les populations.
Ses États sont soumis au diktat tyrannique.



Gouvernants dépassés par les difficultés,
L'immigration sauvage, l'Europe inexistante,

Génération branchée du lever au coucher, Faut vivre avec son temps, rétorquent les enfants.


Au vingt-unième siècle, parler de la vraie vie,
Est-ce le signe d'un passé d'une vie en société ?.
La condition humaine aurait-elle des ennemis ?.
Ce monde incorrigible fustige les opprimés.


Génération branchée du lever au coucher,
Faut vivre avec son temps, rétorquent les enfants.
Outils indispensables, un portable, une tablette,
Qui, toute la journée, leur en mettent plein la tête.


Réfléchir par soi-même dans un monde virtuel,
Ça devient un calvaire dans sa vie personnelle.
Les relations humaines, les contacts physiques,
Ne sont plus essentiels. La toile, c'est plus pratique.


Vivre ensemble isolé, sujet d'actualité,
Médias et politiques ne cessent pas d'en parler.
Une vie sans passion conduit aux addictions,
Aux drogues, à la boisson. Ce sont des vies brisées.


Il n'y a rien de plus bête qu'un homme politique
Qui vous fait des promesses intenables, obsolètes.
Ce constat est valable pour la presse, les médias
Experts et journalistes qui animent les débats.


Reprendre sa vie en main, sans remettre à demain,
Ses bonnes résolutions, vous serez plus serein.
C'est bien le seul moyen d'entrevoir un avenir.
Ne faites plus confiance au diktat des fakirs.

Alain Février, lundi 6 juin 2016

Aux esclaves de crédules eurocrates,
Nous sommes les otages de batteries de sondages
Il faut tourner la page, dénoncer leurs chantages.
Chiffres occultes de mages qui faussent le suffrage,
Médias, les enfants sages, accros à leurs chiffrages

http://zen49.blogspot.fr/2015/07/nous-sommes-les-otages-de-batteries-de.html


Le Front républicain confisque les pouvoirs.
Référendum bafoué, tyrannie des scrutins,
Démocratie Française dans une pièce à tiroir,
Le peuple souverain restera sur sa faim !.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/la-gent-politique-conserve-ses.html

vendredi 3 juin 2016

Même si ils sont des cancres ou de brillants élèves, Leurs familles politiques leurs feront une petite place.

Quand sa majorité n'est pas représentée,
Sujet d'actualité pour tous les bacheliers :
Où est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes,
Quand leurs votes exprimés ne sont plus respectés !.


Qui aura le courage de vouloir hausser le ton,
Dans une République qui soutient l'anarchisme.
Nos poilus étaient fiers de partir pour le Front.
Ce vingt-et-unième siècle, avènement du schisme,
Politiques se confondent en Front républicain !.
Sont-ils des socialistes, tous des capitalistes,
Naufragés d'un système qui tarde à prendre fin ?.
Rejetons massivement ces partis égoïstes .


Ils accusent les français, le parti d'extrême droite,
Qui, pendant quarante ans, ont subi leurs caprices.
La France de l'angélisme, prépare sa pierre froide.
Ils ont un cœur de pierre, usent de tous les vices.


Alain Février, samedi 4 juin 2016 


Ni tablettes, ni iPhone, aucun ordinateur,
Il y a cinquante ans, le BAC est un prestige.
Sa banalisation suscite bien des rumeurs.
Souci d'égalité, on ajuste, on corrige
Les copies et les notes pour un bon résultat.
Le bons sens au lycée, c'est de tout accepter.
L'égalité des chances, voilà du bla-bla-bla,
Entre enfants d'immigrés et fils de député !.

2013 :
Bachotage, rattrapage, une année florissante
Selon le ministère de la rue de Grenelle,
Hausse de la réussite au baccalauréat
Ont certainement réjouis parents et bacheliers.
Un sésame précieux pour la vie étudiante
Qui, pour les plus chanceux, ils iront à Bruxelles
Se feront remarqués, trouveront mécénat
Qui les dégagera des soucis financiers.


L'égalité pour tous, un slogan politique
Employé par une gauche en manque d'inspiration.
Le génie, c'est l'Allemagne, la seule pensée unique,
Elle sacralise l'euro aux yeux de l'opinion,
Cette manipulation n'est qu'une supercherie.
D'eurocrates de Bruxelles, en escale à Strasbourg.
Le Front républicain, une offense, une tricherie,
Dans une démocratie, c'est un compte à rebours !.


Lycéens, étudiants, ne comptez pas sur eux !.
Ces énarques voltairiens, ces réseaux de fortune,
Ils ne pensent qu'à l'argent. Ils sont pétés de thunes,
Préservent leur carrière, ils se disent généreux.
Leur famille, les enfants, ce n'est plus un problème,
Même si ils sont des cancres ou de brillants élèves,
Leur famille politique leur fera une petite place.
Ils seront attachés, conseillers, présidents ?.
Parlements, ministères, existe un vrai système,
Un bureau de placement, non ce n'est pas du rêve.
Députés, sénateurs, ils sont très peu loquaces
Sur ces pratiques courantes, sont-ils tous compétents ?


Zen-fiatlux, le 9 juillet 2013

Nature en rébellion, trop plein des confluents,
Beaucoup ont tout perdu, le travail d'une vie.
Le peuple se révolte contre son parlement.
Ministres, gouvernement, ils sont à l'agonie.


Le Front républicain confisque les pouvoirs.
Référendum bafoué, tyrannie des scrutins,
Démocratie Française dans une pièce à tiroir,
Le peuple souverain restera sur sa faim !.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/la-gent-politique-conserve-ses.html

mercredi 1 juin 2016

Qui gouverne la France, deux tyrans isolés Et un gouvernement qui joue les pieds nickelés ?.



La France dans la tourmente n'a plus d'autorité.
Les droits fondamentaux ne sont plus respectés.
Dignité d'être humain, elle n'est plus protégé.
Le peuple « souverain » a juste à la fermer !.



Qui gouverne la France, deux tyrans isolés
Et un gouvernement qui joue les pieds nickelés ?.
L'Assemblée Nationale n'a plus de majorité.
Sénateurs sans pouvoir, ils sont tous résignés.



La guerre économique, une menace pour le monde,
Dame Nature est malade, victime de l'impuissance.
Les quatre éléments soulèvent l'Esprit de fronde
L'air, l'eau, le feu, la terre sont laissés en souffrance !.



A tous ces politiques qui exploitent ce malheur,
Inventent des stratagèmes plus ou moins malhonnêtes
Pour jouer sur les peurs auprès des électeurs ;
L'Univers respectable dépasse toutes leurs sornettes !.

Alain Février, jeudi 2 juin 2016


"Et si on commençait à raisonner par nous-mêmes au lieu de gober tout ce qu'on veut nous imposer ?
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/06/ce-soir-au-diner-de-cons-cest-le-branle.html