mardi 22 novembre 2016

Libertés d'expression, de culte, de décision...Souveraineté du peuple et des İnstitutions,


Les médias parisiens ont tous un point commun.
Ils parlent pour le peuple, ils ignorent tout de lui.

Pourquoi un journaliste s'attache au petit mot
Omettant de citer la phrase intégralement ?.
Le buzz sur la toile, l'effet d'un jaune fluo,
Écorne cette personne, écorche son talent.
Médias, ils se repaissent de ce mal à propos.
Ivresse du journaliste, l'espace d'un moment,
Qui lui fait oublier tous ses petits boulots.
Ultime réflexion sur ces dénigrements,
Épargnez-vous la peine de ressasser ce mot.


Valeurs républicaines sont-elles bien définies ?,

Libertés d'expression, de culte, de décision,
İdentité Française, culture et traditions,
Souveraineté du peuple et des İnstitutions,
Sous tutelle de l'Europe, la question est posée.
La France s'est engagée en signant des traités.
Engagement politique prisonnier de Bruxelles,
Citoyenne, citoyen, sont les grands oubliés.
Marine «Au nom du peuple» fera des étincelles !.


PS. LGBT, Association LIGA
Un peu de dignité, un peu d'humanité,
Campagne d'affichage sous couvert du Sida,
Outrage à la pudeur dans notre société,
C'est de l'incitation à débauche de mineurs.
Les messages affichés sur les espaces publics
Sont-ils l'émanation d'un pouvoir destructeur ?.
Le prochain affichage sur les bus, abribus
Sera-t-il consacré à la zoophilie ?
Le gouvernement Valls a perdu sa vertu.
Ses valeurs ressassées ne sont qu'hypocrisie.
Alain Février, mercredi 23 novembre 2016

18 Novembre 2011 (...L'une des raisons de cette situation détestable est la possibilité et le désir de s'endetter. La banque DEXIA, aujourd'hui en quasi-faillite, a joué un rôle majeur dans ce désastre, en poussant les collectivités à s'endetter par son intermédiaire ; ses dirigeants ont ainsi pu tirer profit du piège tendu aux collectivités locales.L'endettement de ces collectivités est passé de 93 milliards d'euros en 2005 à 138 milliards en 2010, sans que l'on sache si le chiffre cité dans les journaux est exact : en fait d'endettement les dettes cachées sont toujours à craindre. Quelque soit le vrai chiffre, il forme une partie importante de l'endettement global de la nation lui-même destructeur de richesse.
Nous nous trouvons devant un nouveau et dramatique scandale d'État qui touche des milliers de collectivités. Dans cette période où nous recevons les feuilles d'impôts locaux, voici l'occasion de remettre à plat le problème majeur des gaspillages de ces collectivités locales....)



Lendemain d'élection d'un parti attrape-tout,
La «famille droite et centre », l'identité heureuse,
Elle est traumatisée. Elle est sur les genoux.
L'élection de Juppé sera-t-elle généreuse ?.

lundi 21 novembre 2016

Cette élection interne aux partis politiques, Elle tracasse l'opinion, est-elle démocratique ?.


Une pensée unique suscite bien des critiques.
La primaire centre-droite, un vote symbolique,
La gauche s'est invitée, elle a bafoué l'éthique.
Son vote s'est retourné contre leur pronostic.
L'appel du pied centriste, résultat dramatique.
Le Modem de Bayrou a semé la panique.
Le bashing sarkozyste a faussé toute logique.
Journalistes et sondages, stratégies politiques,
Harcèlement politique par la gent médiatique,
À ces sons discordants, il manque l'autocritique.
Cette élection interne aux partis politiques,
Elle tracasse l'opinion, est-elle démocratique ?.

Alain Février, mardi 22 novembre 2016
2005 : Les Français avaient refusé, à près de 55%, cette EUROPE imposée par les partis politiques installés !. En 2008, à Versailles, les politiques UMPS ont bafoué le résultat de ce dernier référendum de 2005.

Dimanche 20.11.2016
4 Millions d votants sur 45 Millions d'électeurs inscrits, la Primaire centre-droite des partis : RPR-UMP-LR-NC-UDI-Modem et des égarés PS-EELV


Machination stupide qui conduit au suicide.
Objectif réussi pour requins financiers,
Nuisant abusivement, comportements stupides,
Dictent à la Commission les envies des marchés.
İls sont seul maître à bord, les États sont soumis
Aux lobbys bruxellois, à la monnaie unique.
La France est isolée, fabrique des insoumis,
İls sont désespérés face à cette gent cynique.
Seules issues de secours, combattre sans merci
Assemblée et Sénat qui nous ont tous trahi.
Toujours jouer sur la peur, tant ils sont démunis.
İls ne sont plus crédibles, les médias ont menti.
Organisons nos vies, virons tous ces bandits
Notre avenir, ils s'en foutent, soyons tous réunis.

dimanche 20 novembre 2016

La confiance aux clochers et à notre culture, Défiance aux minarets qui imposent sa culture.


Réflexion matinale sur primaires de droites,
Surprises et déceptions pour chaque candidat,
La France s'est réveillée avec une pierre froide.
La faillite des centristes, médias n'en parlent pas.

Sur 45 Millions des électeurs inscrits,
4 Millions de centristes, du PS et de droite
Ont été déposés leur vote pour un parti !.
C'est l'outsider Fillon qui émerge des boîtes.
Favori des sondages, Juppé nettement battu,
Journalistes et gauchistes font partie des déçus.
La confiance aux clochers et à notre culture,
Défiance aux minarets qui imposent sa culture.
Nicolas Sarkozy ouvre les portes à Marine.
Le Front républicain, il est tombé en ruine.

Que faut-il un penser de ce dernier scrutin ?.
Rétablissement des droits des peuples opprimés,
Ils n'accepteront plus qu'on les traitent de crétins.
Phénomène Donald TRUMP les a tous confortés.
Tous les esprits chagrins, ces élites politiques,
Socialistes et centristes, ils se sentent désavoués.
Ce sont eux les coupables qui refusent la critique.
Le bon sens populiste et le monde ouvriers,
Veulent disposer d'eux-même, choisir leur destin.
Ils veulent être consultés, ne sont pas des pantins.

Alain Février, lundi 21 novembre 2016
Élection Donald Trump affole l'Occident.
Politiques et médias ont été très violents.

samedi 19 novembre 2016

Krach boursier de 29 peut être envisagé, L'€uro monnaie unique, l'infortune imposée !.

Candidats aux primaires du front républicain,
Refusons nos suffrages, un acte responsable.
Palinodies abondent chez ces républicains.
Convictions amovibles chez ces irresponsables.


Cette Europe Bruxelloise adore le veau d'or.
Elle se dit protectrice des droits fondamentaux.
Elle sanctionne les crimes contre l'humanité !.
L'Union Européenne cumule les désaccords.
Elle sacrifie les peuples, vénère les capitaux.
Elle a mis la pagaille dans toutes les sociétés.

La volatilité des capitaux boursiers,
Elle n'est plus maîtrisée, elle est mondialisée.
Krach boursier de 29 peut être envisagé,
L'€uro monnaie unique, l'infortune imposée !.

Eurocrates aveuglés par leur cupidité,
Ils ruinent les États et les particuliers.
Signes de fébrilité, les marchés financiers,
La Banque Européenne voudrait nous rassurer.
Draghi endort le peuple, personne n'est protégée.
L'insolvabilité va se multiplier !.
Alain Février, dimanche 20 novembre 2016

On se voile la face dans nos écoles primaires.
Les bases élémentaires, écrire, lire et compter
À l'entrée en sixième, fondamentaux précaires,
Ils vont être un obstacle au fil des années.
Ils ne déchiffrent pas le moindre abécédaire,
Leur incompréhension en fait des révoltés.
Pourquoi cette société accepte l'échec scolaire ?.
Un monde qui s'abêtit, on peut mieux l'exploiter.

jeudi 17 novembre 2016

Journalistes, politiques écouter leur message. Eux recueillent des épaves à bâbord, à tribord.


Violents coup de roulis, tempête et paquet de mer,
Rien n'arrête un marin et tous ces gens de mer.
Leçons d'humilité dans cette immensité,
Il garde son sang-froid dans la mer déchaînée.
Marins de chalutier travaille avec courage
Journalistes, politiques écouter leur message.
Eux recueillent des épaves à bâbord, à tribord.
Vous, vous tirez de bords sans avoir de remords.
Aux primaires de droite, qui regardent les sondages,
Les Élites médiatiques, source de leur commérage ?
Alain Février, 17 novembre 2016

Savoir choisir sa voie, nul besoin d'une radio,
Savoir que nous jugeons avec notre cerveau.

mercredi 16 novembre 2016

Un Macron donne le ton, journalistes le son,


Savoir plus qu'ils ne savent, malaise de l'info.
Savoir en distinguer le vrai avec le faux,
Savoir choisir sa voie, nul besoin d'une radio,
Savoir que nous jugeons avec notre cerveau.

Hier soir, chez Letellier, " Je quitte le plateau ",
Jean-Frédéric Poisson est sorti de ses gonds.
Son excès de colère interpelle les journaux.
Un buzz médiatique murmure en bruit de fond.

Emmanuel petit Dieu, Va-t-il nous épater ?.
Un enfant de Hollande, ennemi de la finance,
Fonctionnaire à Bercy avant d'être banquier,
Quitte le gouvernement, il tire sa révérence.

Ce matin, une étoile envoyée par Bercy,
Une constellation formatée par Rothschild,
C'est une Macronite qui gravite vers Drancy ;
Déroute électorale, tous froncent les sourcils.

Un Macron donne le ton, journalistes le son,
Rothschild socialiste ami des francs-maçons,
Le sauveur de la France serait-il polisson ?.
L'auréole médiatique étouffe les opinions

Vos journaux, vos radios et vos TV publiques,
Défendent leur pré carré avec les politiques.
Ils n'ont rien entrepris mais osent les critiques,
Parasites d'un système, d'une pensée unique.

Ils attisent les haines, racisme est leur critère.
Ces Français oubliés laissés à leur misère,
Ils ne l'acceptent plus de vivre la galère.
Français ont contribué à une Europe prospère.

République en danger, démocratie bafouée
Modèle économique, progrès du numérique,
L'ultralibéralisme, marotte des banquiers,
Bruxelles fait table rase de l'éthique politique.

Alain Février, jeudi 17 novembre 2016

Sombre démocratie qui fonctionne par sondages.
Occupent les médias, polluent la politique.
Nous sommes intoxiqués, on est pris en otage.
Des intentions de votes se mêlent aux statistiques,
Augmente la marge d'erreur et trouble l'opinion.
Grande détermination d'une Europe despotique,
Elle a pris l'ascendant sur les populations.
Ses États sont soumis au diktat tyrannique.


République exemplaire et conflits d'intérêts,
Un poison qui altère la confiance citoyenne.
Laboratoires privés, les prêts sans intérêts,
Les banques américaines et les européennes,
Ils sont souvent mêlés à toutes ces corruptions.
Élus de la Nation, parlementaires cupides,
L'absence de transparence installe la suspicion.
Cascades de démissions de ministres stupides,
De conseillers véreux, ils arguent le complot.
Candidats aux primaires sont-ils irréprochables,
Quelles sont leur ambition ?. Souvent ces mégalos
Ils vous promettent la lune suspendue à un câble !.

mardi 15 novembre 2016

Partout, de ville en ville, de hameau en hameau, Des voix se font entendre...


Qui pourra mettre fin à l'hydre de l'anarchie ?.
Le Front républicain, il n'en est plus question.
Il navigue en eaux troubles, étouffe leurs partis.
Votez Front National, c'est la bonne solution.

Vieilles lunes des partis éclairent leur destin.
Le pouvoir à tout prix, tant pis pour la morale,
L'éthique en politique, c'est une peau de chagrin.
Ces partis s'acoquinent sur le plan National.

Les médias moutonniers méprisent le populisme.
Ils sont disqualifiés, plus personne ne les croit.
Donald TRUMP, le Brexit, véritable traumatisme
Pour tous ces fanfarons, ils sont tous aux abois.

Partout, de ville en ville, de hameau en hameau,
Des voix se font entendre en faveur de Marine.
Plafond de verre est brisé, tiré de son tombeau.
Les journalistes dépriment, addiction coumarine.

Sondages et bla-bla-bla entretiennent l'illusion.
En mai 2017 dix sept, le peuple aura voté.
En toute indépendance, vous fera la leçon.
Ne prenez plus vos rêves pour des réalités !.

Alain Février, mardi 15 novembre 2016
Voilà Primaires à gauche après celles de la droite,
C'est une foire d'empoigne, électeurs s'en amusent.
Gentillesse au début, puis critique l'extrême droite.
Le Front républicain joue au docteur "Mabuse".
Ces élites politiques n'ont plus aucune morale.
Gauche ou droite, elle enfile le bonnet des ripoux.
Leur bête noire,c'est Marine, véritable scandale,
Pour tous ses partisans, virons tous ces voyous

dimanche 13 novembre 2016

Comment vos Retraites Complémentaires du Privé ont été Pillées !.



Ministres, députés, Français, Européens
Politiques cumulards, les sénateurs nantis,
Fonctionnaires, conseillers avec les reclassés,
Au dire des experts, ils ne se privent de rien 
À charge des contribuables, ce n'est pas un souci
Les premiers concernés, ce sont les retraités.


30/06/2009 Comment Madoff s'est servi dans vos cotisations retraite

"L'Arrco ne s'en est pas vantée. Comme beaucoup d'autres, l'association gérant la retraite complémentaire des salariés a été victime de Bernard Madoff. Elle y a perdu près de 35 millions d'euros. Et les 150 ans de prison que la justice américaine vient d'infliger au financier n'y changeront rien.

L'affaire n'a pas fait beaucoup de bruit. Elle a été abordée le 10 mars lors du conseil d'administration de l'Arrco, et a fait l'objet d'un court article début juin dans Le Nouvel Observateur. Mais le régime de retraite ne figurait pas dans les victimes françaises déjà connues.

Une réserve de 41 milliards d'euros à placer

L'Arrco, co-gérée par les syndicats et le patronat, ne passe pas pour un repaire de spéculateurs. Les cotisations de millions de salariés lui ont pourtant permis de se constituer un petit trésor boursier : une « réserve technique de financement à moyen et long termes » de 41,87 milliards d'euros.

Pas de chance, l'organisation paritaire a été rattrapée par deux catastrophes financières. Son président, le syndicaliste de Force ouvrière Bernard Devy, a dressé le bilan devant le conseil d'administration :
  • une exposition de 20,1 millions d'euros sur la banque américaine Lehman Brothers, qui a fait faillite en septembre ;
  • une exposition de 34,9 millions d'euros sur les fonds gérés par Bernard Madoff, arrêté en décembre.

Le parcours de l'argent est désormais bien connu. Comme beaucoup de victimes européennes de Madoff, l'Arrco a investi dans la Sicav luxembourgeoise Luxalpha.
Un placement qui avait tout pour plaire : ses rendements résistaient à la conjoncture et sa banque dépositaire, la Suisse UBS, offrait un gage de sérieux. Sauf que Luxalpha confiait ensuite les fonds à Madoff. Des particuliers se sont eux aussi fait plumer, via leurs banques ou leurs compagnies d'assurance

« Ne pas affoler les retraités »

A l'Arrco, on souligne que les sommes concernées ne représentent qu'une petite partie de la réserve. « Il ne faut pas affoler les retraités », nuance donc une porte-parole. D'ailleurs, souligne-t-elle, l'Arrco a « un règlement financier très strict ».
Lecture du Règlement financier de l'ARCCO ? cliquez ci-dessous :

Ce règlement financier n'a pas empêché l'Arrco d'être lésée par Madoff, mais il a peut-être limité les dégâts. Il est censé encadrer la spéculation, en fixant des « quotas » dans l'utilisation de la réserve :
  • au minimum 60% placés en obligations et titres sûrs ;
  • au maximum 40% placés en actions ou dans des fonds.
Les quotas sont respectés, assure-t-on à l'Arrco : les obligations représenteraient aujourd'hui 70% des placements. Mais l'organisation n'est pas encore sûre de récupérer un jour les 35 millions perdus en spéculant chez Luxalpha.
Et le verdict prononcé ce lundi par la justice américaine n'y changera rien. Les victimes européennes de l'affaire ne peuvent que se retourner contre UBS et les autres établissements dépositaires des fonds liés à Madoff. Des banques qui refusent toujours d'admettre la moindre responsabilité dans le scandale."
François Krug, Eco89, Mis à jour le 29/06/2009 à 17 h 35 après l'annonce du verdict à New-York.

Site d'Eco89 : http://eco.rue89.com/


Plus de 13 millions de retraités voient leur pouvoir d'achat reculer !. 2014-2015 aggraveront leur situation. Les pensions du régime général du secteur privé sont gelées jusqu'en octobre 2015, sur ordre du dictateur Manuel Valls.

Pas question de solliciter les retraités du public, ils sont comme les ministres et les parlementaires : Pour eux, il n'est pas prévu de toucher à leur pension !.

Nombre de personnes impactées: on estime à 13,5 millions le nombre de retraités qui verront leur pouvoir d’achat reculer. Pour l’Insee, le niveau de vie des retraités va désormais baisser par rapport à celui des actifs.

Economies prévues avec cette mesure : 1,3 milliard d’euros.

Le Premier ministre Manuel Valls a précisé les mesures du plan d’économie de 50 milliards, mercredi 16 avril 2014, devant la presse à l’issue du Conseil des ministres.

Le gel de la revalorisation des pensions du régime général jusqu’à octobre 2015 a été annoncé mercredi 16 avril 2014 par le Premier ministre.

Si le revenu fiscal de référence, revenu fiscal de référence de 2011, est inférieur à 10 024€ pour une personne seule, 15 376€ pour un couple, ils sont exonérés de CSG-CRDS en 2013. Si il est supérieur à ces plafonds, mais que l’impôt sur le revenu de 2012 est inférieur à 61€, le taux de CSG est minoré et passe à 3,80% (celui de la CRDS ne change pas). Depuis le 1er avril, s’ajoute une contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) de 0,3% sur les pensions de retraite des personnes imposables et redevables de la CSG au taux plein de 6,6%.

En clair: les pensions du régime de retraite de base ne seront pas indexées par rapport à l’inflation. Le coût de la vie peut augmenter, le montant de ces pensions restera identique jusqu’à octobre 2015. Jusqu’à présent, les retraites du régime général étaient augmentées en suivant l’inflation.


Élection Donald TRUMP, démocrates se disputent.
Ils refusent leur défaite, affichent leur cynisme.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2016/11/polemique-mediatique-des-menteurs.html


Voilà Primaires à gauche après celles de la droite,
C'est une foire d'empoigne, électeurs s'en amusent.
Gentillesse au début, puis critique l'extrême droite.
Le Front républicain joue au docteur "Mabuse".
Ces élites politiques n'ont plus aucune morale.
Gauche ou droite, elle enfile le bonnet des ripoux.
Leur bête noire,c'est Marine, véritable scandale,
Pour tous ses partisans, virons tous ces voyous


samedi 12 novembre 2016

"La politique, c'est une certaine façon d'agiter le peuple avant de s'en servir ".Talleyrand


« La politique et l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde ». Paul Valéry.

Ce matin, je suis importuné par les radios Françaises. Elles ressassent les ignobles propos tenus par Jean Claude Juncker, président de la Commission Européenne !.
Son arrogance et son mépris à l'encontre de Donald TRUMP, ils sont intolérables. La déclaration de ce monsieur Juncker reflète-t-elle ce qu'en pense les 27 chefs des Etats de la zone euro ?.

Ce président Juncker, non élu, doit être contredit et sanctionné pour ses élucubrations à l'égard du Président Américain et à l'encontre du peuple américain qui l'a élu.


Conclusion empruntée à Talleyrand : " La politique, c'est une certaine façon d'agiter le peuple avant de s'en servir ".
 

« Il faudra apprendre à Trump ce qu'est l'Europe, dit Juncker »


Extraits :

"Il faudra que nous apprenions au président désigné en quoi consiste l'Europe et quels sont les principes de fonctionnement de l'Europe", a déclaré Jean-Claude Juncker

"Les Américains en règle générale ne portent aucun intérêt à l'Europe. C'est vrai pour la classe politique, c'est vrai pour l'Amérique profonde. Ils ne connaissent pas l'Europe", a déclaré l'ancien Premier ministre du Luxembourg et ancien président de l'Eurogroupe.

"Je crois que nous aurons deux années de temps perdu jusqu'à ce que M. Trump ait fait le tour du monde qu'il ne connaît pas", a déclaré Jean-Claude Juncker
Vendredi 11 novembre 2016 http://www.reuters.fr/


Spécialités médias, des journalistes Français,
C'est nager en eau trouble, entretenir le doute.
Élection Donald TRUMP dévoile leurs excès.
Le Président Hollande affirme coûte que coûte,
La future présidente, c'est Hillary Clinton.
Son chat noir le poursuit même au États-Unis.
Les sondages et médias avaient le même iPhone.
Le peuple américain ne vit pas dans le déni.

jeudi 10 novembre 2016

Si la France se «trumpait» ose cet impertinent !.Lyncher et supputer, ses arguments.

La Une de Ouest-France, catastrophisme ambiant,
C'est «Le séisme TRUMP» un titre provocant !
Si la France se «trumpait» ose cet impertinent !.
Il lynche et il suppute, c'est son seul argument.

Journalistes Français rivalisent d'arrogance :
Donald TRUMP est élu par le pauvre, l'indigent.
Quel manque de respect pour ces gens en souffrance.
Ils outragent l'Amérique, salissent leur Président.

L'histoire et la culture se récitent en parlottes.
Député socialiste «Croquebourgeois» sans culottes,
Cet élégant bonhomme, jacobin intrigant,
Il s'appelait Jaurès, il était pro allemand !.

Jaurès assassiné, déclaration de guerre,
Hollande, un va-t-en-guerre, musulmans en colère,
Et l'Europe, dans tout ça, elle a perdu sa flamme..
Au pays d'Oncle Sam, résonnent les tam-tams.

De son école primaire, on a tous en mémoire
Citation de Sully, ministre des finances
Sous le règne d'Henri IV, il faut lui rendre gloire :
"Labourage, pâturage, deux mamelles de la France".

Six cents ans écoulés, situation identique
Sully conservateur, Le Roi est pragmatique ;
Il innove, il impose de nouvelles entreprises.
Situation identique, la France vit dans la mouise.

Cette Europe imposée et tellement décriée,
Ressemble de plus en plus à nos anciens Empires
La France est asphyxiée, Boîtes délocalisées,
Les démunis affluent, la situation empire.

La France sera bientôt colonie de l'Allemagne.
Submergée par ses dettes, économie exsangue,
Le chômage progresse, en ville à la campagne.
Le peuple avale sa langue et s'attend au Big-Bang.

Restaurer la confiance, assainir les finances,
Combattre le fanatisme et ses intolérances,
Le peuple ne tolère plus toutes ces extravagances.
Trop de parlementaires vivent dans l'abondance.

Alain Février, vendredi 11 novembre 2016

Propos de journalistes « Les pauvres ont élu Donald TRUMP ». Ils les auraient comptés ?. Cela voudrait dire que les pauvres sont majoritaires en Amérique !.

mardi 8 novembre 2016

Élection Donald TRUMP va-t-il donner le ton à une population qui vit dans l'exclusion ?



Qui est le 43 ème Président des ETATS-UNIS.


À cinq heure du matin, résultat du scrutin
Par anticipation, TRUMP, le Républicain
A certainement gagné contre vents et marées
Des médias déchaînés et sondages falsifiés !

Traders américains vendent au son du canon
Les marchés financiers confirment l'addition.
La mondialisation d'un désespoir profond,
Déception démocrate qui perd son ambition.
Élection Donald Trump va-t-il donner le ton
À une population qui vit dans l'exclusion ?.

En France l'humiliation, la désinformation,
Médias et journalistes, ces donneurs de leçon,
Vont-ils le reconnaître, ils répandent l'illusion.
Le Front républicain et ses sondages bidons,
Leurs interprétations, leurs manipulations,
C'est une indigestion de tous ces fanfarons.

Alain Février, mercredi 9 novembre 2016


Comment peut-on admettre ces propos optimistes,
Accepter constamment la négation des chiffres.
Comment ne pas hurler quand on entend Sapin
Comment « Moi président » se fend d'une réussite
«Moi président» absent, il cherche ses sous-fifres
«Moi président» Français, n'est donc qu'un pantin.http://zen-fiatlux.blogspot.fr/

lundi 7 novembre 2016

Attendez-vous au pire pour les mois à venir. Il faut changer d'Europe avant d'être ruinés


Politiques en campagne se disent optimistes !.
Familles Royal-Hollande et ses copains d'avant,
Mélenchon et les Verts avec les anarchistes
Ils sont très remontés, sont de mauvais perdants.
Journalistes dévoyés, saltimbanques et artistes,
Ils sont déconnectés, restent au Paris d'antan.

Compromissions actives ont franchi un palier
Sous Pompidou-Giscard, Rothschid le banquier.
Mitterrand au pouvoir, les affaires s'emballent
Alsthom et Vibrachoc, Hutchinson et Total.
Ces partis politiques qui ont ruiné la France,
Soit par incompétence ou bien par négligence.
Ces partis politiques, avides d'argent public,
Cumulent les mandats, leur pavage mosaïque.

Politiciens de droite, politiciens de gauche,
Agents, ANPE, leurs facilitent l'embauche
Du personnel gratuit et de colleurs d'affiches.
Affaire Christian Nucci, oubliée, on s'en fiche.
Infâmes mercantiles, à la solde des banques
Imposent leur diktat, leur argent ils le planque.

Attendez-vous au pire pour les mois à venir.
Manque de liquidités, résister et tenir
Pour faire bonne figure, rassurer les marchés.
Il faut changer d'Europe avant d'être ruinés
Par tous ces scélérats du front républicain,
Leur alliance suicidaire et leur esprit chagrin
Ont conduit les Français dans le chaos social.
Arrêtons ces massacres, votons Front National.


Alain Février, mardi 8 novembre 2016
La culture, notre histoire, subissent des attaques.
Les bagarres politiques ont cassé la baraque.
L'Empire Romain s'effondre, assailli de barbares
Ces migrants islamistes n'arrivent pas par hasard.
Les règles de probité, en matière historique,
Sont misent au pilori par nos hommes politiques.

dimanche 6 novembre 2016

L'Europe de Bruxelles adopte une chape de plomb, Elle a volontairement oublié son passé,


«..Autant dire que l’Euro n’a pas été créé pour servir les Etats européens, mais bien l’unification forcée de l’Union européenne. Et maintenant que l’Euro connaît ses premières difficultés, il faudrait selon Jacques Delorssacrifier les Etats et le peu d’autonomie qui leur reste pour sauver l’Euro. Si la monnaie a plus d’importance que l’Etat, autant adorer le veau d’or !... »
José Manuel Barroso, ex président de la Commission Européenne, il a rejoint Londres, la banque américaine Goldman Sachs ! 

Il faut reprendre conscience !.

Peuples de l'eurozone, des moutons de panurge,
Le chinonais Rabelais, écrivain pittoresque,
Humaniste éclairé de la pensée antique,
Dans sa Dive bouteille, Dindenault, il s'insurge !.
Toison d'or, cornes d'or, aventures romanesques,
Pantagruel commerce un des moutons mythiques,
Le jette par dessus bord, tout le troupeau le suit.
L'Europe de Bruxelles adopte une chape de plomb,
Elle a volontairement oublié son passé,
Un demi millénaire qui a été détruit
Par sa pensée unique, ses élections bidon.
Démocratie bafouée fabrique des trépassés !.

Voilà le résultat, massacres et attentats,
Charia et califat, terroristes islamiques,
Dans cette Europe cynique, entièrement corrompue
Journalistes sans scrupules, propagande de médias,
Ignobles rédactions jouent sur des peurs paniques.
Patriotes et Français dénonçons leurs abus.
Virons toute cette mafia qui est sans foi ni loi.
Reprenons le pouvoir qu'ils nous ont confisqué.
Aux donneurs de leçon, plus aucune complaisance,
L'intransigeance s'impose à tous ces hors-la-loi,
Fous de dieu, francs-maçons, bradent leur dignité,
Secret de polichinelle devant leurs manigances.

Aux urnes citoyens, votons l'indépendance,
Plus une voix accordée au Front Républicain,
A tous ces eurocrates qui n'ont plus de bon sens.
Français, européens, victimes de ces souffrances,
Aucun n'est épargnée par cette bande d'assassins.
Ce rêve européen mène à la décadence !.
Alain Février, mercredi 23 mars 2016



Un drame pour la France qui a perdu son âme.
Vous vous voilez la face pour ne pas regarder
France des communautés qui endure ce drame.
« Que survive la France » lisez-le sans tarder.
[...]

samedi 5 novembre 2016

Une presse de gauche qui censure à outrance !.Ce quatrième pouvoir paralyse la France.


«Tous Charlie ? Je ne sais, pas mais ce qui est sûr, c’est qu’on est tous cocus !»

Une presse de gauche qui censure à outrance !.
«Ils ont acheté la presse» de Benjamin Dormann
Ce quatrième pouvoir paralyse la France.
Il a tous les défauts d'une bande de Doberman.

«Je ne mettrais jamais mon bulletin de vote FN,
Nous ne mettrons jamais notre bulletin de vote»,
Droites, centre, modem usent de cette rengaine.
Ils oublient l'essentiel, c'est le peuple qui vote.
L'électeur a compris, seul choix, Marine Le Pen,
Sans pression, sans diktat du Front républicain ;
Qui a conduit la France dans ce climat de haine.
L'air est irrespirable chez les républicains !.

Entendre les propos d'un David Assouline,
Sénateur socialiste, trotskiste, Front de gauche,
Il incarne, à lui seul, des abeilles qui butinent
Les roses socialistes, couleurs de la débauche.
«Le sage n'affirme rien qu'il ne puisse prouver»
Politiques et médias, relisez vos ébauches,
Elles vous éviteront d'être vilipendés.
Préparez-vous déjà à une future embauche !.

«Ce n'est pas la loi qu'il faut craindre, mais le juge»

Dit ce proverbe russe. Il prend son importance
Dans une France bien laxiste à l'égard des victimes.
Cette loi Taubira est pleine de complaisance
Délinquants condamnés, la liberté en prime !.
Alain Février, samedi 5 novembre 2016

Sombre démocratie qui fonctionne par sondages.
Occupent les médias, polluent la politique.
Nous sommes intoxiqués, on est pris en otage.
Des intentions de votes se mêlent aux statistiques,
Augmente la marge d'erreur et trouble l'opinion.
Grande détermination d'une Europe despotique,
Elle a pris l'ascendant sur les populations.
Ses États sont soumis au diktat tyrannique.